Quelles plantes et aliments pour lutter contre la surcharge pondérale ?

Voici le genre de lettre qui fait plaisir : « S’il vous plaît, je vous en prie !!! J'espère qu'il n'est pas déplacé de ma part de vous demander la recette de ces fameux petits gâteaux maigres au son dont vous parlez dans un article paru récemment. Ah, si vous saviez combien j'ai besoin d'activer ma sérotonine ! « Jusqu’à il y a une dizaine d'années, jamais je n'avais eu de problème de poids, mais l'âge m'a brusquement rattrapée. Auriez-vous la bonté de répondre à cette lettre et de m'aider à perdre ces quelque 12 kilos de trop ? Je vous remercie d'avance. »

Eh oui, voilà ce qui arrive quand on étale quelques notions de biochimie dans les pages des magazines ! Il y a quelques années, un journaliste m’interrogeait sur les secrets naturels pour mieux gérer son poids corporel. Dans l’ensemble, il n’y a là aucun secret : il suffit d’avoir une alimentation pauvre en matières grasses et riche en fruits, légumes, plantes aromatiques céréales complètes, coup d’exercice. 

Mais vous savez comment sont les médias toujours à l’affût de nouveauté. J’ai donc mentionné en passant à ce journaliste que la sérotonine est l’agent chimique du cerveau responsable de l’impression de satiété. En activant la sérotonine, la personne concernée résisterait plus facilement aux tentations…

L’un des ingrédients clés de la sérotonine est un acide aminé appelé tryptophane. Vous avez peut-être entendu dire que le tryptophane est un sédatif. C’est précisément là qu’interviennent mes petits gâteaux maigres au son. Ces derniers fournissent à l’organisme une généreuse quantité de tryptophane pour stimuler la synthèse de la sérotonine dans le cerveau, ce qui a pour résultat de nous donner une impression de satiété.

Les plantes au secours de l’embonpoint

Si la perspective de petits gâteaux maigres ne vous tente guère, envisagez d’avoir recours à certaines plantes utiles pour aider à la gestion du poids.

Piment rouge

Piment rouge – Source : spm

Piment rouge (Capsicum, diverses espèces) et autres épices fortes. 

Dans le cadre d’une expérience, des chercheurs ont mesuré le taux métabolique d’un groupe de sujets qui recevaient tous la même alimentation, avant d’ajouter à chacun de leurs repas une cuillerée à café de sauce au piment rouge et de moutarde. Les résultats de cette étude montraient que ces épices fortes permettaient d’obtenir une augmentation pouvant aller jusqu’à 25% des taux métaboliques des participants.

Si vous cherchez à perdre du poids, manger plutôt épicé vous procurera un avantage supplémentaire car les épices fortes stimulent la soif, de telle sorte que vous boirez davantage de liquides. En vous remplissant d’eau plutôt que d’aliments, il est évident que vous absorbez moins de calories.

Ispaghul

Ispaghul – Source : spm

Plantain, psyllium et ispaghul (Plantago, diverses espèces). 

Les graines d’ispaghul et de psyllium appartiennent à la famille des plantains, qui sont des plantes feuillues. Lors d’une étude, des chercheurs ont administré à des femmes gravement obèses c’est-à-dire des femmes dont le poids corporel dépasse d’au moins 60 % leur poids idéal – trois grammes de plantain dans de l’eau, 30 minutes avant chaque repas. Les sujets de ce groupe ont perdu davantage de poids que les femmes qui avaient seulement reçu une alimentation réduite. Des chercheurs ont découvert que l’efficacité du plantain et de l’ispaghul dans l’amincissement était dû à la fibre spongieuse (le mucilage) contenue dans les graines, ainsi qu’à des substances chimiques spécifiques appelées polyphénols, présentes dans les feuilles de la plante.

Il n’est pas forcément très pratique d’absorber un mélange de plantain et d’eau, mais vous n’aurez pas de mal à vous procurer de l’ispaghul puisqu’il existe divers produits, comme le Spagulax, qui contiennent cette substance végétale. Mélangez une cuillerée à café dans du jus ou de l’eau et prenez-en avant chaque repas. Si vous êtes allergique, toutefois, restez vigilant quant à d’éventuelles réactions à cette plante. Au cas où des symptômes d’allergies surviendraient après la première prise, abandonnez ce remède.

Ananas

Ananas – Source : spm

Ananas (Ananas comosus). 

Un jour, quelqu’un m’a confié qu’il avait perdu 45 kilos grâce à un régime à base d’ananas. Il mangeait un fruit frais entier chaque jour.

Même si cette histoire vous semble difficile à croire, ce régime présente davantage de mérites que l’on ne pourrait le penser. En effet, l’ananas contient une enzyme appelée bromélaïne qui aide à la digestion des protéines et des matières grasses.

Stellaria

Stellaria – Source : spm

Mouron des oiseaux (Stellaria media). 

Cette plante jouit d’une remarquable réputation populaire en tant que remède favorable à l’amincissement. Ajoutez-en un peu à votre alimentation et observez le résultat obtenu.

Certaines personnes le mangent cru, en salade, tandis que d’autres le font cuire à la vapeur et s’en servent comme légume. Personnellement, je préfère le déguiser en le mélangeant à d’autres légumes verts. Si vous souhaitez préparer mon plat de crudités à base de plantes sauvages aux vertus amincissantes, mélangez du mouron des oiseaux, du pissenlit, de l’onagre, de l’ortie (préalablement cuite et refroidie), du plantain et du pourpier. Vous pouvez déguster ce mélange de plantes fraîches en guise de crudités. Si vous préférez, vous pouvez également faire cuire toutes ces plantes et les assaisonner ensuite de sauce au piment amincissant.

Juglans

Juglans – Source : spm

Noyer (Juglans, diverses espèces). 

Quand on souhaite maigrir, peut-être pensez-vous qu’on devrait éviter de manger des oléagineux, riches en matières grasses. Pourtant, une étude portant sur plus de 25 000 personnes a montré que les grands de noix avaient moins d’embonpoint. Les noix sont notre meilleure source alimentaire de sérotonine, cette substance déjà mentionnée plus haut qui contribue à donner l’impression de satiété.

Je ne sais pas si ce résultat est significatif, car la recherche a été effectuée sur un groupe de végétariens. Ainsi, je ne saurais affirmer que les noix peuvent aider à garder la ligne quand on mange aussi de la viande et des légumes. Mais vous pouvez toujours essayer et voir si une poignée de noix vous aide à résister à d’autres tentations.

Onagre

Onagre – Source : spm

Onagre (Oenothera biennis).

La perspective de moudre des graines d’onagre en farine, comme je le suggère dans ma recette de petits gâteaux maigres au son, ne vous réjouit guère ? Si tel est le cas, prenez une demi-cuillerée à café d’huile d’onagre trois fois par jour. Cette huile contient un peu de tryptophane, mais moins que la farine elle-même.

Petits gâteaux maigres au son

RECETTE POUR 12 PETITS GÂTEAUX.

Après la parution de l’article, j’ai reçu des dizaines de lettres pour me demander la recette de mes petits gâteaux maigres au son. Mes correspondants ne se doutaient vraisemblablement pas le moins du monde qu’aucune de mes qu’il s’agissait de gâteau, de tisane, de potage ou de salade, n’est jamais deux fois la même. En effet, j’utilise une poignée de ceci, une pincée de cela, en fonction de l’humeur du moment et de ce que j’ai sous la main. Je sais bien, en revanche, que la majorité des gens préfèrent avoir une recette plus précise. C’est pourquoi j’ai demandé à un ami nutrithérapeute de mettre au point cette recette plus précise.

L’un des ingrédients essentiels de cette recette est l’onagre. Avant de commencer quoi que ce soit, récoltez les graines de cette plante. Conservez-les au réfrigérateur et, juste avant de préparer les gâteaux, passez-les au moulin à épices ou dans un moulin à café.

– 60 grammes de flocons de son

– 1/4 de tasse de noix concassées ou de graines de tournesol, ou les deux

– 1/4 de tasse de raisins secs

– 2 cuillerées à soupe de graines d’onagre moulues

– 1 tasse de farine complète 213 de tasse de flocons d’avoine

– 1/2 tasse de farine de maïs moulue à la meule de pierre

– 1/2 tasse de sucre

– 1 à 1 1/2 cuillerée à café de cannelle, ou mélange d’épices spécial pour tourte aux pommes ou tarte à la citrouille (facultatif) 2 cuillerées à café de levure chimique

– 3/4 de cuillerée à café de bicarbonate de soude

– 1/2 cuillerée à café de sel

– 1 pomme ou poire, coupée menu

– 1 tasse de babeurre écrémé ou maigre

– 1 gros œuf

– 3 cuillerées à soupe d’huile de sésame non raffinée, première pression à froid

– Graines de sésame (facultatif)

Commencez par préchauffer le four à 250 °C après avoir disposé la grille au centre du four. Garnissez des petits moules à muffins de petits godets en papier sulfurisé. Écrasez les flocons de son pour obtenir des fragments réguliers (il ne s’agit pas faire des miettes). Mélangez dans un bol le son et les morceaux de noix et/ou les graines de tournesol, les raisins secs ou les cerises et les graines d’onagre. Mettez en attente.

Dans un grand bol, mélangez la farine, les flocons d’avoine, la farine de maïs, le sucre, la levure chimique, le bicarbonate de soude et le sel. Ajoutez le son et mélangez le tout.

Passez au mixer ou au robot ménager la pomme (ou la poire), le babeurre, l’œuf et l’huile, jusqu’à ce que le fruit soit à peu près réduit en purée. Incorporez la purée de fruits à la purée de farine, jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Remplissez les moules et saupoudrez de graines de sésame (facultatif). Disposez le tout au centre du four et faites baisser immédiatement la température à 210 °C. Laissez cuire pendant 20 à 25 minutes, ou jusqu’à ce que les gâteaux soient dorés et fermes au toucher.

Laissez refroidir quelques minutes sans démouler, puis sortez les petits gâteaux de leur moule et déposez-les sur une grille jusqu’à refroidissement complet. Dégustez dans les 24 heures qui suivent. Ils peuvent se conserver quelque temps dans une boîte hermétiquement fermée ou dans votre congélateur.

Remarque : Les céréales peuvent varier ; basez-vous sur les indications figurant sur l’emballage du son pour obtenir la conversion du volume correspondant au poids mentionné. Par exemple, 60 grammes peuvent représenter entre 1 tasse 1/3 et 1 tasse 1/2, en fonction du type de céréale choisi.

L’huile de sésame est vendue dans de nombreux magasins diététiques ainsi que dans les épiceries indiennes.

Variantes : remplacez la pomme (ou la poire) par une banane, ou par une tasse de compote de pomme ou de tout autre fruit.

Lire aussi 5 astuces d’expert pour perdre du poids sans effort

Contenus sponsorisés