Que semer en novembre ? La liste complète des plantes, fruits et légumes pour démarrer votre jardin d’hiver

Les plantes qu’on choisit pour notre potager, notre verger ou notre jardin, dépendent de la saison et du climat. En effet, la rusticité des plantes est variable, et donc avant de se lancer dans le jardinage, il faut savoir quelles plantes conviennent à la saison en cours. Pour ne pas abandonner votre jardin ou votre potager en novembre, découvrez ce que vous pouvez semer durant ce mois.

Qui dit nouvelle saison, dit nouvelles plantations. Mais avant, il faut préparer le terreau pour accueillir les nouvelles plantes. Pour cela, il faut nettoyer ce dernier, des feuilles mortes, des racines et des traces des plantations précédentes de l’été.

Que planter ou semer durant novembre ?

  • Pour votre potager

L’ail

ail

Ail – Source : spm

L’ail blanc et l’ail violet sont deux types d’ail d’automne qui peuvent être plantés en novembre. Ils résistent bien au froid et donc peuvent passer l’hiver à l’extérieur.

L’ail est peu exigeant et sa culture est facile. Notez toutefois qu’il n’apprécie pas un sol très humide. Cela dit, si votre sol est légèrement argileux, ajoutez-y un peu de sable de rivière pour assurer un meilleur développement de votre plante potagère pendant l’hiver.

Pour le semis, ce sont les petits bulbes appelés caïeux et qui constituent les têtes d’ail, qui seront semés. Gardez une distance de 15 cm entre chaque caïeu et enfoncez-les avec vos doigts ; la profondeur doit être de 5 cm.

Certains champignons peuvent attaquer l’ail. Pour prévenir ce désagrément, évitez d’utiliser un engrais azoté, enlevez les bulbes affectés et faites sécher les autres bulbes pour qu’ils ne pourrissent pas lors de leur conservation. La récolte se fait en été, et donc vous pouvez arracher les plants en général entre juin et juillet.

La roquette

la roquette

La roquette – Source : spm

La roquette n’aime pas la chaleur, et l’automne est la saison idéale pour la planter. Cette plante potagère est facile à cultiver, à condition qu’elle ne soit pas exposée à la sécheresse. Elle a besoin d’être souvent arrosée pour ne pas manquer d’humidité. Pour le sol, privilégiez un sol frais, fertile et bien aéré

  • Pour votre verger

Le mois de novembre est également idéal pour planter des arbustes, des arbres fruitiers et faire des boutures. Vous pouvez donc planter en novembre des arbustes à petits fruits, à l’image du groseillier, cette période est aussi idéale pour planter des prunes, des cerises, des poires, des mûres et des fruits des bois.

Groseillier

groseillier

Groseilles – Source : spm

Si les groseilliers à grappes en conteneurs peuvent être plantés dès septembre, il serait préférable d’attendre jusqu’à novembre pour planter les groseilliers à grappes à racines nues. Ceux-ci étant plus sensibles que les groseilliers en pots. Concernant le sol, privilégiez un sol non calcaire, profond et humifère, c’est-à-dire un sol acide, léger et retenant bien l’eau. Ce type de sol est composé de sable, d’argile, de humus à au moins 10% et de végétaux qui peuvent être décomposés. C’est donc un sol riche en azote et de surcroît très fertile. Choisissez également un emplacement ombragé pour que le feuillage de votre groseillier ne brûle pas en été. Pour l’entretien des groseilliers à racines nues, pensez à tailler votre arbre pour stimuler sa croissance. Pour cela, taillez en biseau juste au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur.

Notez que vous ne pouvez récolter vos groseilles que lorsque leur pulpe sera souple au toucher et leur couleur intense. Détachez entièrement la grappe du rameau au lieu de cueillir les groseilles une à une.

Pendant cette période, vous pouvez également cultiver le brocoli, les carottes, les choux, les pois, le rutabaga, le chou frisé, le céleri, l’épinard, la rhubarbe, le chou-fleur, la mâche et la betterave,

  • Pour votre jardin d’ornement

Si vous voulez ajouter de nouvelles plantes à votre jardin d’ornement, vous pouvez choisir des Bruyères ou des Primevères.

Bruyères

bruyeres

Bruyère d’hiver – Source : spm

« Bruyères » est un nom générique qui regroupe plusieurs espèces de bruyères. Pour les planter en novembre, optez pour l’espèce Erica. Celle-ci est également appelée la bruyère d’hiver. Cette plante vivace apprécie une terre acide ou neutre, et humifère, mais qui ne retient pas l’eau. La terre doit rester fraîche toute l’année, mais sans trop l’arroser car cela risquerait de pourrir les racines qui n’apprécient pas l’humidité, surtout en hiver.  Pour obtenir une floraison généreuse, privilégiez pour votre plante une exposition à mi-ombre.

Pour vos bruyères en pot, il faut les rempoter tous les ans, au début du printemps. Pour stimuler leur croissance et leur floraison, vous pouvez les fertiliser de mai à août avec un engrais spécial arbustes de terre de bruyère.

Primevères

primevères

Primevères – Source : spm

C’est une plante vivace et florifère, aux fleurs colorées qui annoncent le printemps. La plantation se fait pendant l’automne précédant la floraison. La primevère apprécie les sols frais et bien drainés. L’exposition doit être à mi-ombre, ou à l’ombre.

Cette plante s’adapte à son environnement, et donc vous pouvez la garder à l’extérieur pour votre jardin ou l’utiliser comme plante d’intérieur. Protégez toutefois votre primevère des maladies et des parasites qui peuvent entraver sa bonne croissance, comme la pourriture, les limaces, les pucerons ou encore les araignées rouges.

Pour profiter d’une floraison pour l’année à venir, vous pouvez multiplier votre primevère par semis. Il suffit pour cela de semer les graines de votre plante, en pépinière, entre mars et fin mai, et de repiquer les jeunes plants durant les mois d’automne.

Avec cette liste non exhaustive, vous savez à présent quelles plantes cultiver durant le mois de novembre.

Lire aussi 8 succulentes roses faciles à entretenir et parfaites pour décorer votre intérieur

Contenus sponsorisés