x

Que se passe-t-il quand vous faites accidentellement l’amour avec un tampon ?

Dans l’excitation du moment, vous avez négligé un petit détail : votre tampon était encore à l’interieur pendant le rapport ! Personne n’est à l’abri d’un petit accident mais cette étourderie ne doit pas se reproduire. Santé+ Magazine vous explique pourquoi.

Que se passe-t-il quand on oublie d’enlever un tampon avant un rapport sexuel ? Il n’est pas rare que certaines femmes commettent cette petite maladresse avant un câlin fougueux avec leur partenaire… Mais cette parenthèse « jouissive » peut se transformer en une source d’infection malodorante, « le plus grand danger c’est quand le tampon est poussé plus loin dans le canal vaginal, ce qui le rend très difficile à récupérer » explique Jennifer Wider, spécialiste de la santé des femmes.

En effet, un tampon reste un objet, et par conséquent un corps étranger qui va se retrouver coincé à l’intérieur d’un vagin. Il peut provoquer une situation d’inconfort, voire de fortes douleurs au niveau de la région du bas ventre, pouvant même entraîner une infection.

Il peut aussi arriver que certaines femmes oublient leur tampon et ne se souviennent même plus de sa « présence ». Celles-ci vont alors consulter leur gynécologue, après quelques semaines de « présence » pour se plaindre de fortes douleurs doublées d’odeurs vaginales incommodantes. Et il va se révéler que la source de tout ce désordre viendra du tampon oublié !

A l’inverse, si vous réalisez en plein coït que vous avez oublié de l’enlever, il faut le sortir le plus tôt possible pour éviter qu’il ne continue sa longue progression dans le conduit vaginal.
Si vous avez des difficultés pour le retirer, Wider recommande de vous accroupir ou de mettre une jambe sur le lavabo et de le retirer avec votre main (soigneusement lavée).
Si vous n’arrivez pas à le récupérer, évitez toute tentative de repêchage supplémentaire et consultez au plus vite un gynécologue. La situation sera à l’évidence embarrassante, mais rassurez-vous en vous disant que vous êtes loin d’être un cas isolé et que des milliers d’autres femmes sont déjà passées par là.
La technique pour le retirer s’apparente à un examen pelvien. Le gynéco va utiliser un spéculum et des instruments médicaux stérilisés comme une longue pince à épiler pour retirer l’objet.
Alors pour éviter cette séance de « torture », vous savez ce que vous devez vérifier avant de vous engager dans une activité sexuelle !

Contenus sponsorisés
Loading...