Que faut-il manger en été selon la médecine traditionnelle chinoise ?

La médecine traditionnelle chinoise, vieille de plusieurs millénaires, a développé une grande base de connaissances autour de la diététique adaptée aux saisons. Que faut-il manger en été pour être en phase avec l'énergie de l'été et les besoins de notre corps ? Suivez-nous.

pasteque

Manger de la pastèque – Source : spm

Manger des aliments de saison

Chaque saison apporte une Énergie particulière à laquelle il faut s’adapter, ce qui permet de prévenir un grand nombre de maladies. Choisir des aliments de saison cela nécessite un certain effort, car aujourd’hui on trouve de tout dans les rayons des supermarchés. L’industrie agroalimentaire nous a permis de dépasser le concept de saison, mais ce n’est pas forcément pertinent pour notre alimentation.

Chacun sa constitution Avant de donner les recommandations alimentaires pour la saison estivale, il est utile de rappeler que la médecine traditionnelle chinoise a développé une grille très détaillée pour comprendre le monde, les énergies qui le traversent et notamment celles qui traversent le corps humain.

Ainsi, nous sommes tous différents, chacun devrait comprendre sa propre constitution énergétique pour adopter une alimentation particulière, en fonction de sa constitution. Chaud ou Froid, Yin ou Yang, Vide ou Plénitude, sont la description d’un type d’énergie bien particulier et qui fonctionne d’une certaine manière. Chacun d’entre nous a sa propre constitution. Il y a aussi les cinq éléments qui influent sur la constitution énergétique de chacun : Feu, Bois, Eau, Métal et Terre. Ce sont des mouvements particuliers que peut prendre l’énergie, ou le Qi.

Il est difficile de résumer cela en quelques phrases, au risque de trop simplifier. Il est vraiment utile de prendre le temps de s’informer, pour comprendre sa propre constitution énergétique, ainsi choisir une alimentation adaptée et éviter la fatigue chronique. Celle-ci est souvent générée par une alimentation non adaptée, qui vide la personne de son énergie.

Il existe, par ailleurs, des recommandations générales sur l’alimentation à adopter en fonction des saisons.

Comment manger en été ?

En été, il fait chaud et les jours sont plus longs, le Yang est à son apogée. Vacances, chaleur, mouvement et agitation sont symbolisés par l’élément Feu. Les fonctions digestives sont souvent plus faibles car l’Énergie se situe plus à l’extérieur qu’à l’intérieur. Il faudrait donc une alimentation plus légère et digeste, préférer les fruits et légumes de saison, éviter l’excès d’aliments de nature tiède, chauds et/ou asséchants, de même éviter les aliments gras, trop riches, trop cuits, qui sont plus adaptés en hiver. Et il faudrait bien sûr veiller à boire suffisamment d’eau.

Les aliments frais peuvent être consommés mais raisonnablement pour ne pas affaiblir le Feu digestif. Les personnes qui sont plutôt Yin devraient éviter l’excès de crudités, repas froids ou produits glacés. Bien qu’il fasse chaud, il n’est pas prudent de consommer des repas froids qui peuvent produire une attaque de Froid dans l’abdomen.

Les fruits de saison de saveur acide et douce sont particulièrement indiqués en été pour leur richesse en eau, il permettent de renouveler les liquides organiques. Le côté « resserrant » de la saveur acide lutte aussi d’une certaine manière contre la transpiration. Ces recommandations sont tirées de l’excellent livre Les clés de la diététique chinoise de Richard Zagorski et Anne Tran (eds.Terre Vivante) ; un livre très pédagogique qui permet de vulgariser les concepts les plus importants de la diététique chinoise et qui contient en plus des recettes pour chaque type de constitution énergétique.

boire de l'eau

Boire de l’eau – Source : spm

Faut-il boire beaucoup d’eau ?

Faut-il se forcer à boire 1,5 litre par jour ? La diététique chinoise adopte une position de bon sens.

Pour estimer notre besoin de boisson, plusieurs indicateurs naturels doivent nous orienter, à commencer par notre soif et notre besoin d’uriner. Si vous avez envie d’uriner juste après avoir bu, si, de plus, vos urines sont claires et si, naturellement, vous n’avez que rarement soif, il est inutile et même nuisible de vous forcer à boire.

Un excès de liquides, surtout froids, est une « charge » qui va fatiguer le corps et risquer d’affaiblir, à terme les fonctions de la Rate et des Reins. En dehors de certaines maladies et cas particuliers, la diététique chinoise nous conseille d’écouter notre soif, d’éviter de boire à table et de boire plutôt en dehors des repas, en petites quantités et chaud si possible.

Lire aussi Perdez du poids pendant que vous dormez avec ces 5 étonnantes boissons brûle-graisses

Contenus sponsorisés