Orgasme

L’orgasme est un sujet qui suscite beaucoup d’intérêt et fait couler beaucoup d’encre, notamment lorsqu’il s’agit de l’orgasme féminin. Ce phénomène complexe est le fruit de l’excitation sexuelle ressentie par toute femme, se manifestant aussi bien par son corps que par son esprit.

Lors des rapports intimes, l’orgasme n’est en aucun cas garanti pour la gent féminine au grand dam des hommes qui rêveraient d’accompagner leur partenaire dans le nirvana sexuel. Alors que l’orgasme masculin est purement mécanique et physique, celui de la femme peut être plus compliqué selon les cas.

L’orgasme féminin : le cerveau est-il un stimulateur sexuel ?

Le cerveau est la partie du corps qui accueille en premier l’excitation puisque c’est à ce niveau que les informations sont traitées et analysées. Les pensées et l’imagination sexuelle sont sollicitées et la stimulation visuelle, auditive ou encore olfactive, collaborent dans le maintien de l’excitation. Il existe manifestement une corrélation entre les stimulations du corps et de l’esprit, puisque les images provenant du cerveau font vivre les sensations physiques.

Comment se manifeste l’orgasme chez la femme ?

Pendant l’orgasme, la femme éprouve deux ressentis au niveau de son corps, sous forme de décharges physiques. La première se manifeste par une concentration de sang dans la poitrine et les parties génitales et dans ce cas on parle même d’érection féminine. La seconde réaction quant à elle est nommée « Myatonie », pendant laquelle tous les muscles se relâchent avec une sensation de légèreté et de bien-être. D’après les sexologues, l’orgasme féminin se décompose en 4 phases : la phase d’excitation, la phase de plaisir en plateau, la phase de l’orgasme et la phase de la détente.

L’orgasme par la masturbation est-il différent de l’orgasme vaginal ?

Pour certaines femmes, la masturbation peut être plus satisfaisante. Cela serait probablement dû au fait que leur concentration est totalement dédiée à leur plaisir intrinsèque et leur désir d’explorer leur corps en profondeur, mais ce dernier demeure un orgasme clitoridien. Quant à l’orgasme vaginal, il est plus long à venir mais plus prolongé et englobe toutes les parties du corps puisqu’il est plus profond.

Quelles sont les positions qui facilitent l’orgasme ?

Dans le dictionnaire du Kâma-Sûtra, on trouve plusieurs positions pouvant convenir aux besoins des femmes. On peut citer entre autres, la position de l’Andromaque, ou encore celle du missionnaire qui peut être adoptée avec plusieurs variantes.
Close