Préservatif

Le préservatif est le moyen le plus utilisé pour se protéger des maladies sexuellement transmissibles (MST). Il réduit considérablement les risques de grossesse, mais rappelons qu’il n’est efficace que 98% du temps.

Les infections sexuellement transmissibles (IST) se transmettent si les sécrétions vaginales ou le sperme sont infectés et que les deux partenaires ne sont pas protégés. Le rôle du préservatif est donc d’empêcher ces fluides d’atteindre la muqueuse pendant un rapport dans le cas où l’un des deux partenaires souffre d’une maladie transmissible (sida, herpès, chlamydia, gonorrhée, syphilis etc). Le plus judicieux est de le retirer juste après l’éjaculation pour éviter que celui-ci ne se vide dans le vagin.En cas de maladie transmissible par la peau, le préservatif féminin est encore plus efficace car ce dernier protège une surface génitale plus importante. Celui-ci est également à usage unique, sous forme de gaine qui se place à l’intérieur du vagin. Il sert à la fois de protection contre les IST et de moyen de contraception.

Que faire si le préservatif se déchire ?

Lorsque cela se produit, il est important de ne pas céder à la panique et d’aller immédiatement se rincer sans frotter les muqueuses. Il faut également connaître les bonnes questions à poser à son partenaire, à savoir la date de son dernier dépistage ou encore s’il a eu des comportements à risque. Le deuxième réflexe est de se rendre aux urgences pour réaliser un premier test, suite auquel des professionnels de la santé pourront prendre en charge le patient selon son cas.

Y a-t-il des alternatives au préservatif ?

Si le préservatif est la méthode contraceptive la plus répandue, il existe aussi des alternatives qui peuvent être choisies par la gent masculine. Parmi elles:
  • L’injection d’hormones réservée aux hommes de 25 à 45 ans et qui consiste à injecter de la testostérone de manière hebdomadaire sur une durée ne dépassant pas les 18 mois.
  • La vasectomie, une stérilisation volontaire qui implique une intervention chirurgicale au niveau des canaux chargés du transport des spermatozoïdes.

Que faire en cas d’allergie au latex ?

Si certains peuvent se montrer réticents au port du préservatif en raison d’une allergie au latex, sachez qu’il existe des alternatives telles que les préservatifs fabriqués au polyuréthane. Ils sont hypoallergéniques et tout aussi efficaces que les préservatifs en latex. A savoir que les préservatifs féminins sont également en polyuréthane et non en latex.
Close