x

Pourquoi vous ne devriez pas paniquer si votre partenaire a moins envie de faire l’amour

Opinion

Le désir est fragile et pas seulement pour la femme. L’homme peut aussi traverser des moments de baisse de libido dans sa vie sexuelle. Si votre chéri prétexte la migraine pour ne pas batifoler avec vous au lit, ne paniquez pas. Il peut avoir moult raisons d’avoir le désir sexuel en berne, et ce n’est pas votre faute.

Lorsqu’une femme réalise que son homme espace de plus en plus les relations intimes, elle se pose des questions. Est-ce qu’il a cessé de m’aimer ? Est-ce qu’il n’éprouve plus d’attirance pour moi ? A-t-il une liaison avec une autre femme ? Plusieurs doutes la tourmentent. Cynthia Pizzulli, thérapeute de couple, estime que le manque d’intimité sexuelle est un problème lié au couple et non un problème individuel. Pour l’experte, la femme doit cesser d’être la victime et expose ainsi les raisons pour lesquelles un homme peut voir son activité sexuelle baisser.

– Il peut avoir d’autres priorités

Un homme peut être préoccupé par son travail. Source : prevention.com

L’intimité sexuelle au sein du couple peut changer avec le temps lors d’une relation durable et amenuiser l’envie de faire l’amour. Avec une vie de famille chargée, la responsabilité, le désir de grimper les échelons au travail, certains hommes peuvent se focaliser sur la réussite professionnelle pour subvenir aux besoins de la famille. Il arrive même qu’ils ramènent des dossiers à traiter à la maison au point de devenir addict au travail. Dans ce contexte, l’experte explique qu’il est important d’identifier le problème et de trouver ensemble une solution. Il est possible de ce fait de planifier ses rapports sexuels. « Nous planifions tout le reste de nos vies, alors pourquoi pas cela ? Vous devez réserver du temps au sexe », explique-t-elle. La période propice aux ébats amoureux serait le week-end et sans enfants à la maison pour combler cette absence de sexualité.

– Il peut avoir des problèmes de santé

Il peut avoir des problèmes de santé. Source : prevention.com

Avec l’âge, les hommes peuvent développer des problèmes de santé comme la dysfonction érectile, l’éjaculation précoce, l’impuissance ou encore le cancer de la prostate. Il se peut également que ces troubles du désir soient dus à la prise de certains médicaments comme les antidépresseurs. Ce qui peut avoir des incidences sur l’érection et par conséquent sur la sexualité du couple. Si un homme reçoit un diagnostic impactant sa santé sexuelle, susceptible d’engendrer une absence de relations sexuelles au sein du couple, il est important tout d’abord que sa partenaire le soutienne et s’assure qu’il reçoit le traitement dont il a besoin. Par la suite, il est possible au couple de trouver le moyen d’atteindre une satisfaction sexuelle pour augmenter le désir et retrouver la libido. Recourir à un professionnel, notamment un sexothérapeute ou un sexologue est aussi un bon procédé afin d’expérimenter de nouvelles méthodes d’érotisme pour une sexualité plus épanouie. La thérapeute explique que le sexe n’est pas toujours synonyme de pénétration. Il englobe un ensemble de choses pour stimuler l’excitation sexuelle. Le coït peut céder la place à la masturbation qu’elle soit féminine ou masculine et cela peut donner un plaisir sexuel et déclencher le désir.

– La routine s’installe

La routine s’installe et peut impacter le couple. Source : prevention.com

Les couples qui vivent ensemble pendant longtemps peuvent ressentir une routine s’installer dans leur couple, engendrant un manque de libido. C’est un véritable tue-l’ amour. L’éducation des enfants, les courses, le ménage, le travail prenant, font que la relation peut devenir platonique. Les partenaires deviennent des amis qui partagent des responsabilités, et les moments érotiques peuvent disparaître pour laisser place à une routine mortelle dans le sens le plus large du terme. A ce propos, la thérapeute conseille de créer un espace érotique et de raviver l’intimité sexuelle dans la relation. Exit la télévision, le smartphone et tout ce qui peut distraire le couple du sexe. Il est important selon l’experte de s’accorder des moments à deux pour aller se promener la main dans la main, danser, prendre un verre et rallumer l’étincelle amoureuse, afin de retrouver l’envie sexuelle et le désir de faire l’amour.

– Il peut être stressé

Le stress peut impacter la vie sexuelle du couple. Source : prevention.com

L’insécurité professionnelle ou le manque d’argent sont des problèmes fréquents qui peuvent augmenter le niveau de stress et d’anxiété au sein du couple ; les disputes peuvent s’enchaîner. Chaque mot de travers est une véritable blessure pour l’autre et peut mettre du temps à guérir. A la longue, ces discordes impactent la relation sexuelle qui se manifestent par la baisse d’une envie de sexe. Il est impératif selon la thérapeute d’affronter le problème et d’en parler directement. L’attraction et le désir peuvent refaire surface pour peu que le couple sache reconnaître ses besoins adéquats afin de retrouver une forte excitation et ses envies sexuelles.

– Il peut ne pas très sexuel

Il peut ne pas être sexuel. Source : prevention.com

Cela peut être difficile à croire, mais certains hommes ont du mal à prendre l’initiative pour faire l’amour, explique la thérapeute. Certains hommes ne sont pas sexuels et ne prennent pas l’initiative notamment lorsque la relation dure. Dans ce cas spécial, c’est à la femme de faire le premier pas, de prendre le contrôle et créer une ambiance sexuelle. Pourquoi ne pas réveiller ses fantasmes sexuels pour pimenter les rapports amoureux et attiser le désir.

– Il peut avoir une perte de libido

Il peut avoir une perte de libido Source : prevention.com

Avec les années, nombreux sont les hommes qui enregistrent une faible libido. Cette baisse des pulsions sexuelles pour les hommes, peut être, selon Brandy Engler, psychologue, une diminution des niveaux de testostérone en raison de facteurs environnementaux. Les rapports sexuels ne sont plus leur priorité mais peuvent toutefois donner du plaisir à leur partenaire. Pour l’aider, pourquoi pas des vidéos de pornographie ou des films érotiques pour faire monter le désir et augmenter sa libido. Le couple peut également recourir à une sexothérapie pour diagnostiquer les dysfonctions sexuelles s’il y en a. Pour pallier cette absence de désir, la femme peut faire durer les préliminaires pour avoir une réponse sexuelle de la part de son partenaire. La prise du viagra peut aussi être une bonne alternative mais doit être prescrite par un spécialiste au risque d’avoir des complications au niveau de la santé. Les caresses des zones érogènes, la fellation, sont de bons moyens de provoquer le désir, de stimuler l’envie et d’augmenter la libido masculine pour que les deux partenaires retrouvent une vie sexuelle active. La faible libido n’est pas une fatalité, il suffit d’instaurer un environnement ambiant plein d’érotisme, conseille l’experte. Un jeu érotique, un massage tout en sensualité peuvent stimuler le désir, augmenter l’appétit sexuel et bénéficier d’une sexualité épanouie.

La thérapeute Pizzulli conseille aux couples de suivre une thérapie de couple dès l’apparition des premiers signes du manque de désir avant qu’ils ne se compliquent. Le problème du manque d’intimité sexuelle doit être résolu au plus vite pour booster la libido des partenaires et afin qu’il n’y ait plus de répercussions négatives sur la vie de couple.

Qu’en est-il de la femme lorsqu’elle perd son envie sexuelle ?

Selon le Dr Yves Ferroul, sexologue, la baisse de la libido chez la femme peut être brutale ou progressive et avoir plusieurs explications.

L’expert explique que la frustration causée par une insatisfaction sexuelle répétitive peut être un facteur de cette absence de libido. De ce fait, la femme peut recourir à la masturbation ou s’investir en dehors de la sexualité comme le sport, les sorties ou encore les enfants. La monotonie dans le sexe peut également bloquer le désir de certaines femmes.

Par ailleurs, des causes physiologiques peuvent être en cause, comme les troubles hormonaux, notamment lors de la ménopause, ou encore les dépendances à certains médicaments. La sécheresse vaginale qui découle de la ménopause est un problème hormonal qui peut être traitée par la prise d’hormones ou d’autres alternatives plus douces.

La baisse de la libido peut également trouver son origine dans des problèmes d’ordre psychologique comme la dépression ou le manque de confiance en soi, explique l’expert.

Contenus sponsorisés
Loading...