Pourquoi une relation amoureuse sans sexe est-elle impossible ?

Il existe des questions taboues que l’on ose difficilement poser. Parmi elles : « Pourquoi une relation amoureuse sans sexe est-elle impossible ? » Découvrez la réponse basée sur un sondage et d’autres expertises.

En matière de sexualité, une chose est sûre : faire l’amour est le ciment d’un couple heureux et épanouie. Cette affirmation relève-t-elle de l’arbitraire ? Un panel de personnes de plusieurs horizons et des spécialistes ont été interrogés. 

Un site de rencontres s’est penché sur cette question

Mené auprès de 588 participants utilisateurs du site de rencontres Elite Singles, un sondage fait quasiment l’unanimité. Le but de ce questionnaire ? Evaluer l’importance du sexe dans le cadre d’une relation longue est heureuse. 80% des sondés en font un critère primordial et garant de la stabilité d’une union. Le même pourcentage exprime son accord sur la nécessité de relations sexuelles fréquentes pour l’équilibre. 56% des personnes en quête de l’amour ne sont pas d’accord avec l’idée selon laquelle le désir sexuel s’amoindrit après des années de couple. La preuve que le besoin charnel a encore de beaux jours devant lui bien que cela change au cours d’une relation.

68% des sondés n’envisageraient pas une relation avec quelqu’un d’abstinent

Qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes, cette importance est fatidique. Et pour cause, selon les chiffres, 65% des femmes pour 69% d’hommes estiment que plusieurs rapports sexuels par semaine sont la quantité idéale à honorer pour une relation épanouie. Et pas question de s’en priver pour les personnes interrogées, comme en témoignent ces résultats. 68% des personnes interrogées ont jugé impossible d’avoir une relation sérieuse avec quelqu’un d’abstinent. Ceux qui en seraient heureux sont l’exception puisqu’ils concernent seulement 27% des hommes contre 12% des femmes. Seule condition : il faudrait qu’ils puissent avoir d’autres partenaires sexuels en parallèle. 

« Pouvoir partager ensemble le désir sexuel, l’attirance, la passion et la connexion »

Relayée par nos confrères du Huffington Post, une enquête prouve que 61% des adultes mariés américains déclarent qu’une relation sexuelle satisfaisante est « très importante » pour un mariage réussi. Irene Fehr, coach en sexe et intimité explique que la plupart des gens imputent au sexe une valeur relationnelle liée à l’amour, l’érotisme et à l’expression de la passion. Des sentiments auxquels on accède difficilement par nos relations sociales à contrario de notre partenaire. Elle explique : « Les gens entrent dans des relations amoureuses parce qu’ils veulent pouvoir partager ensemble le désir sexuel, l’attirance, la passion et la connexion – c’est ce qui différencie une relation amoureuse d’une amitié.» Selon une psychologue américaine, faire l’amour avec un ami peut renforcer la relation.

Qu’est-ce qu’un mariage sans sexe ?

Alors que la voix des hommes et des femmes en recherche du grand amour peut être un indicateur du lien entre sexe et relation épanouie, il existe des mariages heureux où les rapports sont rares. Si l’on n’en parle que trop peu, c’est parce qu’il existe un tabou autour de ce sujet. Toujours selon nos confrères du Huffington Post, ces unions sont au contraire plus courante que l’on imagine. Pour preuve, les recherches sur Google avec les mots-clés « mariage sans sexe » sont trois fois et demie plus fréquentes que « mariage sans amour ». Ces mots sont les plus intéressants pour les internautes mariés selon le scientifique Seth Stephens-Davidowitz. Pour autant, « le mariage sans sexe » est relatif à chacun. Selon certains experts, cela concerne moins de 10 relations sexuelles par an. Pour la sexologue et coach Danielle Harell, il s’agit de tout mariage où le sexe est « pratiquement inexistant ». 

Certains couples ne peuvent ou ne veulent pas avoir de relations sexuelles

Bien que l’on attribue l’amour au sexe, certains couples n’appréhendent pas le fait de ne quasiment plus avoir de rapports, sans pour autant que cela la fin de la complicité. C’est ce qu’explique la sexologue Jessa Zimmerman. Les rapports sexuels ne sont parfois plus possibles en raison de plusieurs facteurs tels que le vieillissement ou encore des problèmes de santé. Dans ces circonstances, les partenaires s’aiment autrement au fil du temps en raison de l’amour qu’ils portent à leur relation et à l’être aimé. D’autres formes d’intimité physique et de sexe à proprement dit peuvent consolider l’union. Pour la thérapeute matrimoniale et éducatrice sexuelle Lexx Brown-James, cela peut réussir si elle est fondée sur l’amitié. Pour elles, cette réussite n’est possible que sur la base du plaisir et de la proximité en dehors du contact physique. « Cela signifie pouvoir célébrer la joie les uns avec les autres, s’engager dans l’affection (qui n’est pas toujours physique) et vraiment se soutenir les uns les autres tout au long de la vie. »

Refuser de faire l’amour est une orientation sexuelle

Parfois, ne pas avoir de rapports sexuels est issu d’une volonté et cela est la particularité de l’asexualité, une orientation sexuelle à part entière dont il existe plusieurs formes. Il s’agit donc d’une tendance marginale. Une personne asexuelle n’a pas d’attirance sexuelle et cela n’est pas dû à une faiblesse de la libido. Contrairement aux aromantiques, elle peut avoir des sentiments pour une autre personne et vivre une histoire d’amour à l’exception qu’elle est platonique. Cette orientation sexuelle n’est pas un choix et diffère de l’abstinence. 

Lire aussi 4 signes que votre corps réclame du sexe

Contenus sponsorisés