Pourquoi ne rien faire est indispensable à votre réussite

Pourquoi ne rien faire est indispensable à votre réussite


Par Deepak Chopra pour Santé+ Magazine

On a tous grandi avec l’idée qu’il faut travailler dur pour que la récolte soit bonne, que c’est l’effort qui paye et que réussir implique des nuits blanches et de la sueur sur le front.

En effet on accorde moins d’importance aux choses qui nous arrivent sans le moindre effort alors qu’on passe notre temps à se rappeler celles qui ont exigé un énorme effort.

Si on prend notre temps d’observer la nature, on remarquera qu’elle fonctionne de manière simple et sans effort. On observe le mouvement des vagues, celui des étoiles mais on ne voit pas la nature se forcer ou s’arracher les cheveux à faire de telles choses.

Les oiseaux migrateurs n’ont pas de coach pour leurs indiquer la voie en hurlant : « Qui ne tente rien n’a rien !». Non, ils ne passent pas la soirée à se demander comment aller de l’avant ou à penser à leur liste « des choses à faire ». Ils ont leur propre rythme qui est en harmonie avec le pouvoir d’organisation infini de l’univers.

Dans le livre « les sept lois spirituelles du succès » ce principe peut être résumé dans la quatrième loi : la loi du moindre effort c’est le principe par lequel on peut accomplir plus en faisant moins si on ne fait pas autant d’effort à se battre à forcer des résultats qui ne sont pas prêt à se manifester.

Moins d’implication pour plus d’accomplissements

Si vous voulez vous aligner avec le pouvoir d’organisation infini de l’univers, la première étape la plus importante est de passer un peu de temps chaque jour à méditer.

La méditation vous emporte au-delà du bavardage de l’esprit, dans un état de conscience élargie. Vous êtes connecté à ce qu’on appelle un champ de possibilités infinies, de pure potentialité. Vous êtes ouvert et réceptif aux nouvelles idées, perspectives et vous devenez plus perspicace.

Les plus grands innovateurs, athlètes et d’autres grands créateurs ont décrit cet état comme étant « un moment d’attention total » c’est-à-dire d’être au bon endroit au bon moment ou dans un état de grâce. Le temps semble s’arrêter et au lieu de se battre et d’essayer de forcer les choses, tout semble venir vers vous de manière naturelle.

Vous vous impliquez moins et vous accomplissez plus. Vous ne ressentez pas le poids des années passées et l’avenir ne semble pas vous inquiéter, vous êtes omniprésent. Cet état supérieur de conscience, auquel vous pouvez accéder grâce à la méditation est le berceau de toute créativité.

Développer votre attention et concentration

Prendre le temps de découvrir le calme dans la méditation va également vous aider à développer de l’attention et de la concentration. La méditation entraîne votre cerveau à se concentrer sur la tâche à accomplir plutôt que de se laisser distraire par des idées et pensées passagères.

Ce genre de concentration vous rendra plus productif et moins stressé. Un bon nombre recherches intéressantes ont montré comment la méditation et l’état de présence peuvent améliorer l’attention et la concentration du cerveau.

Selon une étude réalisée par le Kyoto Convention Bureau, les personnes qui pratiquent la méditation pendant au moins 10 minutes avant une réunion développent une meilleure concentration, sens de l’écoute, capacité à mémoriser les informations et à réaliser des projets quelconque.

La méditation accentue votre capacité à apprendre

La méditation vous aide à puiser dans les capacités inimaginables de votre cerveau pour apprendre et s’adapter et pour accomplir vos missions et atteindre vos objectifs de manière facile.

Alors que les scientifiques pensaient qu’en dépassant un certain âge le cerveau humain ne peut pas grandir ou changer nous savons désormais que le cerveau possède ce qu’on appelle la plasticité, qui lui permet de développer de nouveaux neurones et ainsi de se développer à travers notre vie.

Un nombre important de recherches trouve également que la méditation est un outil important pour éveiller des connexions neuronales et même de transformer certaines régions du cerveau.

Une autre étude importante menée par le Massachusetts General Hospital a constaté que les participants qui pratiquaient la méditation pendant huit semaines seulement (avec une moyenne de 27 minutes par jour) ont subi des changements remarquables au niveau de la structure de leurs cerveaux, y compris une augmentation de densité dans des régions du cerveau humain associées à la mémoire, l’apprentissage, la conscience de soi, la compassion et l’introspection.

Par contre, les images IRM ont montré une diminution de la densité dans l’amygdale celle-ci joue un rôle important lors d’un moment d’anxiété ou de stress. Il est surprenant de savoir combien de bénéfices nous récoltons tout simplement à partir de l’expérience de rester immobile et silencieux.

Après avoir mentionné les quelques bénéfices de cette pratique qui peuvent nous aider à améliorer notre santé, il serait encore mieux d’expérimenter la méditation tout simplement.

Pour ceux qui ne sont jamais passé par cette expérience faire je vous la conseille vivement. Si vous avez arrêté, c’est le moment idéal pour vous de retourner vers cette pratique et de s’ouvrir à ses bienfaits et avantages.

Commencement : l’Expérience de méditation de 21 jours.

Quand vous commencer cette pratique, il serait préférable d’avoir une orientation structurée et du soutien pour vous encourager à méditer.

Ces éléments font partis de l’expérience de 21 jours, celle-ci prend place en ligne, gratuitement et vous donne une idée sur les fondations de la pratique avec trois semaines de méditation audio quotidienne avec des conseils.

Pour vous aider à démarrer maintenant, voici une technique de méditation efficace :

Technique de méditation Soham

1. Choisissez un endroit calme, où personne ne vous dérangera, asseyez-vous sur une chaise ou par terre en utilisant des oreillers pour que vous soyez confortable.

2. Fermez les yeux pendant quelques minutes et prenez le temps d’observer votre inspiration et expiration.

3. Maintenant respirez tout doucement par le nez en pensant calmement et silencieusement au mot « So ».

4. Ensuite, expirez tout doucement à travers votre nez en pensant calmement et silencieusement au mot « Hum ». laissez votre souffle traverser votre corps facilement et silencieusement tout en répétant « So …hum… » avec chaque inspiration et expiration. Quand votre attention se dirige vers vos pensées, ou certains sons produit dans votre environnement ou sensations dans votre corps essayer tout doucement de retourner votre attention sur votre respiration en répétant silencieusement « So…hum… ».

5. Effectuez cette opération pendant 10 minutes. Il vous suffit de respirer facilement, sans efforts et sans concentration. Quand le temps s’est écoulé rester assis les yeux fermés pendant quelques minutes avant de retourner vers vos activités quotidiennes. Vous pouvez également prolonger votre période de méditation à 20 ou 30 minutes.

Pas d’inquiétude si vous êtes distrait, que vous avez du mal à vous relaxer ou que vous n’arrivez pas à tenir 10 minutes. Avec un peu de temps et de pratique vous allez trouver votre rythme facilement, sans forcer vous allez commencer à découvrir d’énormes avantages corporels, spirituels et vous aurez ainsi votre « un moment d’attention total ».


Loading...

Les + lus