Pourquoi les préliminaires sont indispensables avant d’avoir des relations sexuelles ?

Les préliminaires constituent la rencontre émotionnelle du couple. C’est une invitation au plaisir et une préparation de deux corps à s’unir dans l’acte amoureux. Il s’agit d’une étape importante avant la relation sexuelle, c’est un gage de plaisir pour la femme mais aussi une source d’excitation pour l’homme.

Baisers, caresses, stimulation des zones érogènes, sont autant de moments complices empreints de sensualité et d’intimité qui préparent à l’amour et à faire grimper à l’excitation sexuelle jusqu’à l’extase. Tour d’horizon sur cette pratique sexuelle avec Caroline Le Roux, psychologue clinicienne et sexologue.

preliminaires1
Les préliminaires sont importants avant l’acte sexuel. Source : Mensjournal

Les préliminaires rendent le corps disponible à l’amour

Caroline Le Roux désigne les préliminaires comme un ensemble de caresses qui précèdent les relations sexuelles, notamment le coït ou la sodomie. En embrassant son partenaire dans le but de le déshabiller, le baiser fait partie des préliminaires. Bien que ces moments servent à faire monter le désir sexuel et l’excitation, il suffit à l’homme de quelques minutes pour être en érection. La femme quant à elle a besoin de plus de temps avant d’avoir une lubrification du vagin, ce qui engendre un décalage entre les partenaires, ajoute la sexologue. Pour autant, les préliminaires sont indispensables aussi bien pour la femme que pour l’homme pour jouir d’une vie sexuelle épanouie.

L’importance des préliminaires pour la femme

Pour la femme, les préliminaires sont une préparation sensorielle à l’amour et aux rapports sexuels, ils échauffent et stimulent les zones érogènes. Comme l’explique Danièle Flaumenbaum, gynécologue, acupunctrice et auteure de Femme désirée, Femme désirante, « Selon la tradition chinoise taoïste, le désir de la femme s’ouvre au cœur, tandis que celui de l’homme prend sa source au niveau de son sexe ». Ainsi, la femme a une excitation cérébrale et sentimentale et les préliminaires lui permettent d’accéder au plaisir sexuel loin des organes génitaux. Durant la ménopause, alors que la femme peut rencontrer des troubles sexuels comme la sécheresse vaginaleles préliminaires sont tout aussi importants et doivent être suffisamment longs et efficaces pour la préparer à retrouver le désir et sa libido et à avoir des rapports sexuels satisfaisants.

– Quelles sont les préliminaires préférés des femmes ?

  • Le baiser est un acte important pour la femme notamment lorsqu’il accompagné de caresses au niveau des cheveux et de la nuque. Il constitue une préparation à faire l’amour.
  • Les seins ou le lobe de l’oreille sont réellement appréciés par la femme. Mais les caresses sur le cou, le ventre, les fesses ou encore à l’intérieur des bras le sont tout autant.
  • Les caresses au niveau des zones génitales comme les lèvres, le clitoris, le vagin, sont bien entendus importants. Ces zones érogènes permettent à la femme de de vivre une forte excitation pour jouir lors de la pénétration.
  • Le cunnilingus est une caresse bucco-génitale considérée comme un préliminaire appuyé. En position allongée, assise sur le lit ou sur un canapé, cette pratique constitue à elle seule à faire aboutir à l’orgasme.
preliminaires2 1024x683 1
Les préliminaires sont une préparation sensorielle pour la femme. Source : journal des femmes

Les préliminaires pour l’homme

On entend souvent dire que l’homme n’a pas besoin de préliminaires. Ces derniers seraient-ils une injonction féminine ? La sexologue explique à ce propos qu’à l’instar de la femme, certaines parties du corps de l’homme ont besoin d’être explorées pour faire monter l’excitation et avoir des érections.

  • Les caresses et les baisers au niveau du mamelon par exemple lorsqu’ils sont donnés avec amour seront totalement appréciés par l’homme. Sans oublier le ventre ou l’entrecuisse qui sont également des zones sensibles qui peuvent l’inviter à l’amour.
  • La zone génitale est souvent la plus réceptive aux caresses et aux baisers sensuels. Les zones du phallus sont aussi sensibles que le pénis lui-même et préparent l’homme à avoir un plaisir orgasmique, notamment si la femme caresse ses testicules avec douceur et subtilité.
  • La fellation qui consiste en une caresse bucco-génitale est vivement appréciée par la gent masculine. Douce, sensuelle, intense ou encore sauvage, elle peut être pratiquée partout et dans diverses positions sexuelles. Cet acte fait partie des pratiques sexuelles érotiques qui peuvent suffire à provoquer un orgasme.

Par ailleurs, la communication reste l’élément central aussi bien pour l’homme que pour la femme. Caroline Janvre, psychologue sexologue à Paris, précise qu’il est important de demander à son ou sa partenaire ce dont il ou elle a envie pour se sentir acteur de la sexualité. Il est possible également d’observer les réactions de son partenaire pour déceler ce qui lui plait réellement. Ainsi, les réactions du corps sont importantes et doivent être prises en compte. Vous l’aurez compris, le déroulé des ébats appartiennent au couple et à ses envies et désirs.

communication 2
La communication permet de rapprocher le couple. Source : Cosmopolitan

Comment faire les préliminaires ?

Caroline Le Roux explique que le corps dans sa totalité est potentiellement érogène. Se concentrer sur une seule zone ne serait pas fructueux. Il faut par ailleurs, accorder un minimum de temps aux préliminaires et éviter de les bâcler car plus c’est long et plus c’est meilleur.

Commencez par créer une ambiance chaleureuse et cosy : bougies, musique sensuelle, lumière tamisée…autant de facteurs pour se préparer à un acte sexuel précédé de préliminaires qui permettent de lâcher prise, de ressentir un désir fort et d’augmenter le plaisir. En s’abandonnant l’un à l’autre, on crée un instant intime partagé. A travers les préliminaires, on peut guider son partenaire si on a des préférences et des envies sexuelles particulières.

– Mettre du piment dans les préliminaires

Avec le temps, vous savez ce qui vous satisfait et fait plaisir à votre partenaire, mais vous avez tendance à vous répéter au risque de rendre le sexe routinier et mortel. N’hésitez pas à apporter des changements pour ressentir des sensations nouvelles et inédites et faire durer le plaisir érotique. Optez pour de nouvelles positions pour se caresser ou s’embrasser. Touchez-vous sur le lit, allongés ou assis.  Utilisez des jouets sexuels. Caroline Le Roux explique à ce propos que les Sextoys se sont beaucoup démocratisés. Les anneaux ou encore les vibromasseurs sont beaucoup sollicités pour exciter le plaisir des partenaires, conseille la sexologue.

Par ailleurs, entamer les préliminaires dans un lieu où le couple n’a pas l’habitude de le faire peut se révéler excitant. Au cinéma, au restaurant, dans la voiture…Tous les moyens sont bons pour déclencher le désir. La sexologue ajoute que la peur d’être démasqué augmente l’excitation et peut stimuler le désir encore plus. La suite du rapport amoureux peut être poursuivie ailleurs à l’abri des regards.

Visionner un film porno ensemble peut également faire travailler l’imagination et assouvir certains fantasmes. Le couple peut se regarder avec désir sans se toucher. Cette frustration pourrait même augmenter l’envie de sexe qui devient incontrôlable. On peut aussi jouer au jeu du dominant-dominé si les deux partenaires sont consentants.

Un striptease sensuel pour le plaisir de monsieur, agrémenté d’un peu de chantilly sur son torse pourrait attiser sa flamme et l’exciter au plus haut point. Se masturber devant son partenaire peut aussi être une source de jouissance sexuelle. La femme peut également se délecter à la vue de la masturbation masculine et ressentir une sensation d’excitation intense.

Qu’en est-il des post-liminaires ?

Après avoir fait l’amour, l’étape de l’après l’amour revêt également une grande importance à l’instar des préliminaires. La sexologue souligne que souvent à la fin des actes sexuels, la femme va uriner pour ne pas attraper une infection urinaire et l’homme s’assoupit généralement après la grande décharge émotionnelle provoquée par l’orgasme en libérant des endorphines. L’experte conseille dans ce cas de s’allonger et se blottir l’un contre l’autre en position fusionnelle. Cela est forcément agréable et renforce davantage les sentiments et les rapports amoureux.

Lire aussi Les préliminaires avant de faire l’amour permettent aux femmes d’atteindre l’orgasme d’après les études

Contenus sponsorisés