Pourquoi les poils poussent-ils autour des mamelons ?

Chez la femme, des poils peuvent pousser autour des mamelons et cela est particulièrement le cas lors d’une pilosité excessive. Si certaines choisissent de s’épiler cette zone, il est tout à fait normal de voir ce follicule pileux au niveau de la poitrine.

A l’instar du duvet, des poils peuvent pousser sur la zone mammaire, notamment autour des tétons. Si certaines choisissent une méthode épilatoire pour les éliminer, il est normal d’avoir une pilosité sur la surface de la peau des seins.

Il est normal d’avoir une pousse des poils sur les seins

De nombreuses parties du corps sont concernées par les poils. Aisselles, cuisses, lèvres, fesses, pubis sont autant de zones dont la pilosité est connue. Seulement, celle qui concerne les seins est plus cachée. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène naturel. Parmi elles, un déséquilibre hormonal ou simplement l’hérédité. Alors que certaines femmes peuvent décider de les assumer, d’autres peuvent les trouver disgracieux et chercher à se débarrasser des poils par plusieurs méthodes car ils peuvent provoquer des complexes. Bien qu’ils n’aient pas d’impacts directs sur la santé, ils peuvent créer une sensation de mal-être qui peut altérer la vie de couple et le rapport au corps. Pour autant, cet état n’est pas inéluctable car il est possible d’éliminer les poils sur les seins. Pour cela, il faudra comprendre les causes de leur apparition.

poil mamelon1

Poils sur les seins – Source : spm

Quelles sont les raisons de l’apparition de ces poils sur le corps ?

Si nous pouvons voir des follicules pileux sur tout le corps, ces derniers sont impactés pendant la période de la puberté. Et pour cause, les poils sont corrélés aux fluctuations des hormones. La présence de poils est aussi liée à la génétique qui détermine le nombre de follicules pileux mais aussi la présence d’hormones telles que l’œstrogène et la testostérone. S’il existe des personnes naturellement poilues, d’autres peuvent avoir un déséquilibre hormonal qui peut être issu de l’hérédité. Certaines femmes peuvent produire plus de testostérone et avoir des poils qui présentent une couleur foncée, notamment sur les seins, le menton, la bouche, le dos ou encore les tempes. Autour des mamelons, nous pouvons noter la présence de plusieurs follicules pileux qui peuvent se dénombrer en une dizaine.

Les troubles hormonaux peuvent influencer le nombre de poils sur les seins

Alors que cette particularité peut être issue de l’hérédité, la présence soudaine de poils sur les seins où entre les seins est potentiellement la résultante d’un trouble hormonal. Avoir plus de poils peut survenir pendant ou après une grossesse. D’autres éléments peuvent favoriser un gain de pilosité tel qu’un traitement hormonal. La prise de la pilule contraceptive, la pose d’un stérilet ou celle d’un implant contraceptif peut engendrer l’apparition de ces poils sur les mamelons. La prise de médicaments spécifiques ou le stress, à l’impact néfaste sur le corps, peuvent être à l’origine d’un bouleversement des hormones qui engendre une augmentation de la testostérone, l’hormone mâle. Lorsque vous assistez à une pousse de poils autour ou entre les tétons, il est recommandé de consulter un gynécologue qui pourra prescrire un bilan. Si le taux de testostérone est élevé, cela peut potentiellement être un symptôme du syndrome des ovaires polykystiques.

Comment éliminer les poils sur les seins ?

Afin d’éliminer durablement ces poils qui peuvent être une source de complexe pour certaines femmes, il est conseillé de comprendre quelles sont les causes de leur apparition. Un gynécologue peut, s’il s’agit de raisons hormonales, proposer un traitement adapté qui sera indiqué pour arrêter la pousse de ces poils. Lorsque cette option n’est pas envisageable, vous pouvez opter pour des techniques d’épilation. Il n’est toutefois pas recommandé de vous raser pour vous protéger des poils incarnés qui peuvent causer des irritations. La cire est quant à elle une méthode agressive pour cette peau fine et sensible. Retirer ces poils au laser chez un dermatologue ou chez un médecin esthétique est une alternative qui nécessite six à huit séances. Ce traitement est assez coûteux et permet une épilation définitive. L’utilisation d’un épilateur électrique peut être douloureuse mais est une méthode qui peut venir à bout des poils résistants ayant tendance à repousser. Celles qui sont plus sensibles à la douleur peuvent utiliser des crèmes recommandées par un dermatologue. Ces applications locales fonctionnent grâce à des composés actifs qui bloquent la testostérone, l’hormone liée à la pousse des poils. Des traitements qui peuvent être très efficaces contre ces poils dont certaines pourraient bien se passer.

Lire aussi Pourquoi les gens ont des fossettes en bas du dos ?

Contenus sponsorisés