Pourquoi les personnes les plus gentilles sont celles qui ont le plus souffert dans leur vie

Certaines personnes sont dotées d’une vraie gentillesse qui leur permet de ressentir de l’empathie pour les autres et de faire preuve d’une bienveillance rare au quotidien. Alors que la gentillesse et la générosité font partie des qualités les plus admirables, certains les perçoivent comme une forme de faiblesse et de naïveté. Mais en réalité, les personnes gentilles sont celles qui ont souffert le plus qui ont fini par acquérir cette qualité singulière.

Lorsqu’une personne fait preuve de gentillesse envers autrui, certains peuvent la qualifier de “bonne poire” et mettre en avant son incrédulité et son innocence.  Mais en réalité, une personne gentille et attentionnée n’a pas toujours vécu dans une bulle de bonheur et peut au contraire avoir traversé des épreuves difficiles. Mais l’altruisme, la bonté et la compassion sont des vertus qui peuvent aider à être heureux sur le long terme. Dans cet article, découvrez pourquoi les personnes les plus gentilles sont celles qui ont connu des expériences douloureuses auparavant. 

1. Les gens gentils illuminent votre monde parce qu’ils ont connu un passé sombre

Souvent, les personnes qui affichent de manière désintéressée des actes de gentillesse à répétition sont celles qui ont eu des moments difficiles dans le passé. Victimes de l’agressivité, de la méchanceté ou de l’égoïsme d’un membre de leur famille, elles n’ont pas pu trouver une personne aimable sur qui compter. Cette carence affective due à des modèles familiaux défectueux a pu s’accompagner d’un véritable traumatisme dans certains cas. Suite au chagrin éprouvé durant l’enfance, les personnes gentilles ont décidé de pardonner à ceux qui leur ont infligé cette tristesse, et d’adopter une structure comportementale différente. Ainsi, ils tentent de se montrer serviables, de répondre aux désirs d’autrui et d’accomplir des actes de bonté dès que l’occasion se présente. Certains signes du zodiaque font preuve de cette qualité admirable

2. Les gens gentils ont connu des malheurs et ont plus d’amour à donner

Contrairement à ce que certains pensent, quelqu’un de gentil n’a pas nagé dans le bonheur toute sa vie. Il a parfois traversé des épreuves extrêmement difficiles, comme une forte déprime, un trouble anxieux, une addiction, un burn-out ou encore une rupture amoureuse aussi douloureuse qu’insupportable. Leur souffrance émotionnelle leur a parfois valu de mettre un terme à certaines relations interpersonnelles. En réalité, les émotions négatives peuvent avoir tendance à accentuer le pessimisme et à créer un malaise entre les personnes. Dans ce sens, les personnes gentilles ont préféré s’éloigner et pleurer en silence. Mais lorsqu’elles ont fini par guérir de cet état dépressif, leur désespoir s’est transformé en une telle gentillesse qu’elles ont voulu la partager. Bien que les gens gentils aient beaucoup d’amour à donner, ils doivent veiller à ne pas entretenir de relation toxique. Et pour cause, il arrive souvent qu’une personne empathique tombe amoureuse d’un narcissique et tente de le changer. Malheureusement, le narcissisme induit des troubles du comportement qui ne peuvent être gérés que par un psychiatre ou un psychothérapeute. Ainsi, le gentil ne doit pas être trop dur envers lui-même et doit chasser tout sentiment de culpabilité. 

3. Les gens gentils savent que les échecs sont des opportunités d’évolution

Pour les gentilles personnes, la vie est faite d’épreuves que l’on doit traverser en retenant les bonnes leçons à chaque fois. Leur gentillesse naturelle ne leur permet pas de critiquer les autres et de profiter de leur mal-être ou de leur dépression pour les déstabiliser. Lorsqu’un être cher passe par un moment difficile, pleure, ou se montre pessimiste, la personne altruiste tente de l’épauler et de l’aider à se délester des pensées négatives qui encombrent son inconscient. De par son amabilité, elle essaye de lui faire prendre conscience de ses qualités et de le rendre bienveillant envers lui-même. Gentils commentaires, bonne humeur, sourire et gentillesse peuvent suffire à aider une personne souffrant de dépression.  

4. Les gens gentils aiment rendre service aux autres 

Alors que les personnes égoïstes et méchantes se font un malin plaisir de dire non, certains sont heureux de se montrer gentils envers les autres. Même s’ils ont pleinement conscience qu’il y a des gens qui profitent de leur extrême gentillesse, ils savent que les actes de bonté les aident à se sentir en paix avec eux-mêmes. En effet, être gentil et serviable aide à booster l’estime de soi mais aussi d’augmenter la production de sérotonine dans le cerveau. Cette hormone a l’avantage de pouvoir réguler nos émotions et lutter contre le stress et la dépression

5. Les gens gentils choisissent d’encaisser les coups pour mieux se relever

Être trop gentil et vouloir faire plaisir à tout prix peut valoir certaines critiques. En effet, la gentillesse excessive peut être perçue comme une forme d’incrédulité aux yeux de certains. En réalité, si vous êtes trop laxiste et que vous avez tendance à dire oui à toutes les requêtes, vous risquez de vous heurter à un épuisement psychique. Ainsi, même si la gentillesse des personnes est une qualité noble et admirable, il faut savoir dire non si une demande est excessive. Malheureusement, la méchanceté humaine et l’individualisme existent et une personne bienveillante peut parfois se heurter à certains comportements délétères. Mais généralement, elle arrive à se relever après une trahison ou un moment douloureux et à vaincre ses émotions négatives pour devenir plus forte et plus tenace

6. Les gens gentils ont été blessés et ne veulent pas blesser les autres

Ayant reçu des coups durant leur vie, les gens gentils n’ont pas cet esprit de vengeance et ne connaissent pas la cruauté. Au contraire, ils savent ce qu’ils ont enduré et ne souhaitent à personne une telle douleur. Dans ce sens, ils tiennent à mener des batailles pour mettre fin à l’injustice, au harcèlement, à la violence ou encore à l’abus de pouvoir. Leur but ? Briser ce cercle vicieux qui permet aux plus puissants de faire subir des traitements impitoyables aux plus faibles. 

7. Les gens gentils encouragent les autres à être plus aimables 

Être gentil avec tout le monde relève d’une intelligence émotionnelle qui n’est pas donnée à tout le monde. Ayant traversé des situations très éprouvantes, les gens gentils savent qu’ils peuvent survivre à toute épreuve et que le temps guérit toutes les blessures. Mais s’il y’a une chose dont ils sont sûrs et certains, c’est que leur âme bienveillante et leurs actes généreux les aident à booster leur amour de soi et de trouver des solutions adéquates durant leurs multiples combats. Ainsi, ils encouragent leurs proches à devenir généreux, humbles, complaisants et attentionnés, car ils savent que le monde deviendrait meilleur si la solidarité, le respect et l’amour régnaient entre les individus. 

Lire aussi Les femmes qui se font régulièrement masser sont plus gentilles, plus heureuses et plus faciles à vivre

Contenus sponsorisés