x

Pourquoi la mort d’un chien est aussi douloureuse que la perte d’un membre de sa famille ?

Ce n’est pas pour rien que l’on dit que le chien est le meilleur ami de l’homme. Et pour cause, lorsqu’il vient à quitter son maître, c’est comme s’il perdait un membre de sa famille. Découvrez quels sont les sentiments d’une personne qui traverse cette épreuve douloureuse. 

Perdre un chien fait autant souffrir que la mort d’un membre de sa famille, cela est scientifiquement prouvé. Au même titre que n’importe quel humain, le décès de ce fidèle compagnon enclenche un deuil douloureux. Relayés par nos confrères de Business Insider, des éclairages expliquent ce phénomène.

chien2

La relation entre un chien est son maitre est spéciale Source : Cultura Colectiva

Beaucoup de personnes ne comprennent pas le lien qui unit un chien et son maitre

Souvent, ce qui n’ont jamais eu de chien sont interpellés par la souffrance que cause le décès de ce meilleur ami dans une famille. A tort, pour consoler celui qui subit cette épreuve, ils peuvent dire que « c’est juste un chien ». Pourtant, ceux qui l’ont vu grandir, câliné et aimé savent à quel point cette perte est douloureuse et cela est incompréhensible pour celui qui n’a pas connu ce lien spécial et unique. Quelquefois, cette douleur est tellement intense que ceux qui en souffrent culpabilisent d’être aussi triste et pourtant, cela est bel et bien normal. Pour cause, un animal de compagnie peut être véritablement source de joie dans une maison. D’ailleurs, lorsque l’on adopte ce derniernous pouvons ressentir ces bienfaits sur notre santé.

Une étude prouve que perdre un chien est aussi douloureux que perdre un membre de la famille

Si la douleur causée par la perte d’un chien est accablante, cela est confirmé par des conclusions scientifique. Cette étude prouve que le décès de notre loyal ami est aussi triste pour nous que de perdre un membre de notre famille. Cela est d’autant plus aggravé que ce chagrin est peu compris dans l’entourage et que peu de rituels entourent cette épreuve. Ces derniers sont importants pour traverser un deuil. Peu de gens comprennent à quel point il est dur de devoir vivre sans un compagnon qui a été là pour nous dans les hauts et les bas. C’est pour cela qu’il est d’autant plus difficile d’aller de l’avant.

La relation entre un chien et son maitre n’est pas comme les autres

Le lien d’un homme avec son chien est unique et spécial et cela date d’il y a beaucoup plus longtemps qu’on ne le croit. Les chiens et les humains se sont liés d’amitié il y’a plus de 10 000 ans. Brian Hare, anthropologue parle « d’hypothèse de domestication » pour analyser le fait que ces animaux sont passés du loup gris à des espèces habilitées à interagir avec l’Homme. Mieux encore, les chiens sont des loyaux compagnons à la fidélité inébranlable. Ce sont aussi parfois des héros.  Des examens IRM prouvent que le cerveau des chiens est stimulé par les remarques affectueuses de leur maître plus que celle de la nourriture qu’il lui offre. Nos amis à quatre pattes ont même la faculté de comprendre nos expressions faciales. C’est pour cette raison que cette relation est si spéciale. Une étude prouve même que les propriétaires de chien sont plus heureux que les personnes qui possèdent des chats ou n’ont pas d’animal de compagnie du tout. Une relation étroite qui explique la douleur que peut ressentir un maître s’il perd son fidèle ami.

La perte d’un chien peut chambouler la vie de son maitre

La psychologue Julie Axelrod s’est penché sur cette question et a tiré plusieurs conclusions. Elle explique ce chagrin intense par le fait qu’en perdant un chien, c’est aussi une source d’amour inconditionnel, de réconfort et de sécurité qui s’en va. Souvent, un chien est accueilli lors de ses premiers jours et on l’a vu grandir et chéri comme un enfant. Cet évènement constitue donc tout un bouleversement puisque des habitudes que l’on a s’évanouissent. Les promenades, les câlins, les jeux sont autant de rituels qui disparaissent lorsque notre compagnon disparaît. Souvent, les maîtres adaptent leur routine en fonction des besoins de leur animal domestique et son décès peut constituer un véritable bouleversement. Lors du décès d’un être cher, il n’est pas rare de continuer à entendre sa voix lorsqu’il vivait avec nous. C’est la même chose pour les chiens dont les maîtres en deuil peuvent avoir des interprétations erronées sur des images ou des sons et les attribuer à leur animal décédé. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui avaient des relations fusionnelles avec leur chien. Et le contraire est vrai. Lorsqu’un chien perd son maitre, ce dernier ressent également une peine immense. Pour preuve, ce bouledogue français est mort tout juste après la mort de son maître. 

Contenus sponsorisés
Loading...