Pourquoi faut-il ne plus uriner sous la douche ?

Uriner sous la douche est une pratique que de nombreuses femmes ont expérimenté au moins une fois dans leur vie. Par réflexe, par habitude ou par simple curiosité, ce geste peut sembler anodin et apporter un réel soulagement. Pour les personnes soucieuses de l’environnement, uriner sous la douche serait même une pratique salutaire qui permet d’économiser de l’eau. Mais dans une vidéo virale parue sur le réseau social Tik Tok, un médecin met en garde les femmes contre le fait de faire pipi sous la douche. Explications.

La miction est un phénomène naturel et instinctif qui permet à l’organisme d’évacuer les déchets et toxines. En sus, l’urine peut être un indicateur de la santé globale et mettre l’accent sur certains comportements à corriger. Selon le Dr Alicia Jeffrey-Thomas, un médecin qui alimente régulièrement ses comptes sur les réseaux sociaux, uriner sous la douche est une mauvaise habitude. Sur une vidéo TikTok, la femme explique les risques encourus par les personnes qui prennent cette fâcheuse habitude, révèle le média My London.

uriner

Faire pipi sous la douche – Source : spm

Faire pipi sous la douche, une habitude à risque ?

D’après le Dr Alicia Jeffrey-Thomas, uriner sous la douche peut provoquer certains désagréments chez la gent féminine. En effet, la spécialiste explique que faire pipi sous la douche ou s’asseoir sur les toilettes pendant que l’eau coule peut créer un réflexe conditionné dans le cerveau. Ainsi, le cerveau établira une association automatique entre l’eau qui coule et le besoin d’uriner.

Pour appuyer ses dires, le médecin se réfère à l’expérience du chien de Pavlov. Tous les jours, Ivan Pavlov, un homme de science donnait à manger à son chien à la même heure et faisait sonner une cloche pour indiquer au chien que sa nourriture était prête à lui être servie. Le chien commençait alors à saliver dès qu’il entendait le bruit de la cloche. Au bout d’un certain temps, Pavlov s’est rendu compte que le chien salivait face au stimulus sonore de la cloche, qu’il y’ait de la nourriture ou non. En réalité, l’animal avait fait une association automatique entre le son de la cloche et la prise de nourriture. Ce réflexe physiologique serait le même si l’on prend l’habitude d’uriner sous la douche, indique le Dr Alicia Jeffrey-Thomas. En effet, le médecin explique que cela pourrait éventuellement provoquer des troubles de fuites urinaires lorqu’une personne entend le son de l’eau qui coule. Ce phénomène peut devenir particulièrement gênant chez les personnes qui souffrent d’un dysfonctionnement du plancher pelvien, précise la spécialiste.

docteur

Le Dr Alicia Jeffrey-Thomas – Source : spm

Par ailleurs, elle explique qu’uriner sous la douche ne permet pas de vider complètement la vessie, ce qui peut finir par causer des infections. En sus, la scientifique rappelle que l’anatomie féminine n’est pas faite pour favoriser la miction en position debout car le plancher pelvien ne sera pas détendu de manière adéquate. Résultat : la vessie ne se vide pas complètement, explique-t-elle. Bien qu’il soit déconseillé de se retenir d’uriner lorsque le besoin se manifeste, la spécialiste recommande d’ignorer l’envie d’uriner sous la douche. Mais si le besoin devient irrépressible, elle invite les femmes à s’accroupir complètement pour favoriser une évacuation optimale des urines.

Les raisons qui peuvent vous pousser à uriner trop souvent

On dit souvent qu’une personne a une “petite vessie” lorsqu’elle se rend plusieurs fois au petit coin. Mais plusieurs raisons peuvent expliquer un besoin d’uriner trop fréquent. Comme l’indique le site WebMD dans un article revu par le Dr Minesh Khatri, professeur associé en médecine, il est normal d’aller aux toilettes quatre à huit fois par jour. Lorsque l’on dépasse cette fréquence, plusieurs facteurs peuvent entrer en compte :

  • Une consommation excessive d’alcool ou de caféine qui ont des effets diurétiques
  • Une vessie plus petite qui a un niveau de remplissage réduit
  • Un stress conséquent et des émotions intenses
  • L’âge qui entraîne souvent le relâchement des fibres musculaires
  • Le froid
  • La grossesse
  • Certains médicaments qui ont des effets diurétiques
  • L’habitude et les automatismes créés par le cerveau
  • Des maladies comme une infection urinaire, un diabète, une cystite interstitielle ou encore une hyperactivité vésicale

Si ces mictions fréquentes perturbent votre quotidien ou s’accompagnent d’autres symptômes préoccupants, n’hésitez pas à consulter un médecin pour lui en parler.

Lire aussi Cancer de l’ovaire : une maladie aux symptômes similaires à ceux de la colite

Contenus sponsorisés