Pourquoi est-il nécessaire de ne plus faire le lit le matin ?

Faire son lit le matin est une habitude qu’on garde depuis l’enfance. En effet, combien de fois on a reçu l’ordre d’arranger notre lit au réveil, avant même de quitter notre chambre. Or cette habitude qu’on croyait synonyme d’ordre s’est avérée inutile, voire néfaste pour notre santé. Découvrez pourquoi il n’est pas nécessaire de faire son lit le matin.

Étant petits, on a tous fait notre lit le matin, sans grande conviction, juste parce qu’on a été contraints de le faire. Cette tâche permet certes d’avoir une chambre mieux rangée, mais elle est inutile, et s’avère même néfaste pour la santé.

lit defait

Lit défait – Source : spm

Est-il vraiment nécessaire de faire son lit le matin ?

La réponse est tout simplement non. Il est même déconseillé d’arranger son lit au réveil. Une recherche de l’Université de Kingston a montré que faire son lit le matin favorise la prolifération des acariens. En effet, ces créatures microscopiques qui s’accumulent pendant la nuit, se retrouvent le matin piégées dans les draps et c’est ce qui exacerbe l’asthme et les allergies. D’autant plus que ces petites bêtes sont des allergènes et donc il y a un risque de développer une allergie aux acariens. Celle-ci se manifeste entre autres, par une rhinite allergique, des difficultés respiratoires, une conjonctivite ou une dermatite atopique comme l’eczéma.

Quel est le bon moment pour faire son lit ?

Le mieux est de le faire l’après-midi ou le soir, après avoir aéré la chambre toute la journée. Selon Stephen Pretlove, scientifique et directeur de la recherche, les acariens se développent et survivent dans des atmosphères chaudes et humides. L’expert affirme que laisser le lit défait durant la journée, permet d’aérer les draps et d’enlever l’humidité qui s’y loge. En étant exposés à l’air et au soleil, les acariens seront déshydratés, et ils vont éventuellement mourir.

acarien lit

Acariens dans le lit – Source : spm

Pourquoi retrouve-t-on les acariens dans notre lit ?

Nos cellules se régénèrent principalement la nuit. On perd en effet beaucoup de cellules mortes lorsqu’on dort, au grand bonheur des acariens. En effet, ces créatures microscopiques se nourrissent principalement de nos squames, notamment des peaux mortes. C’est pour cela qu’on les retrouve dans notre literie, mais aussi sur notre pyjama. D’où la nécessité de ne pas porter le même pyjama deux nuits de suite.  

Comment se débarrasser des acariens que le lit abrite ?

  • Le bicarbonate de soude pour éliminer les acariens du lit

L’astuce simple et naturelle consiste à utiliser le bicarbonate de soude. Ce produit multi-usages permet en effet de tuer les acariens. Pour cela, saupoudrez un peu de bicarbonate de soude sur le matelas, les moquettes et les tapis. Laissez agir entre 2 et 8 heures et passez l’aspirateur pour retirer les débris et cadavres des acariens. Notez que même s’ils sont morts, les acariens continuent d’être des allergènes, d’où la nécessité de se débarrasser de leurs corps.

Utilisez le bicarbonate de soude également sur les peluches qui ne sont pas lavables en machine. Celles-ci sont d’ailleurs de vrais nids à poussière et d’acariens.

  • Les huiles essentielles pour assainir le lit

Pour éloigner les acariens de votre literie, pensez à utiliser les huiles essentielles. Certaines huiles sont des répulsifs naturels pour les acariens, comme l’huile essentielle d’eucalyptus, de citron, ou encore d’arbre à thé, qui est de surcroît un antifongique naturel. Appliquez quelques gouttes de l’huile essentielle de votre choix directement sur votre lit, ou diluez-la dans un spray avec un peu d’eau et vaporisez sur votre literie. Attention les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants de moins de trois ans et aux personnes asthmatiques.

Protéger son lit certes, mais il faut aussi protéger sa maison des acariens

Pour ce faire, il faut suivre les habitudes suivantes :

Aérer régulièrement la maison : Les acariens se développent dans l’humidité et la chaleur, notamment lorsque la température dépasse 20°C, et que le taux d’humidité de la maison excède 50%. D’où la nécessité de ventiler son intérieur chaque jour pendant environ 20 minutes. En hiver, évitez de chauffer votre maison à plus de 19°C, et n’hésitez pas à utiliser un humidificateur en cas d’hygrométrie importante.

Éviter la poussière : Les acariens se logent dans la poussière. Il y aurait d’ailleurs jusqu’à 10 000 acariens par grain de poussière. C’est pour cela que ces arachnides ciblent, entre autres, les peluches, les moquettes, les tapis, les draps et les rideaux. Pour les éviter, il est important d’enlever régulièrement la poussière. Pour cela, n’utilisez pas le plumeau qui disperse la poussière, et préférez à la place un chiffon humide ou un chiffon microfibre. Aussi, pour éviter l’accumulation de la poussière sur les meubles, décalez-les de quelques centimètres du mur. Pensez également à vous débarrasser des tapis et des moquettes, et privilégiez un revêtement de sol facile à nettoyer comme le parquet.

Nettoyer régulièrement la literie : Lavez souvent vos taies d’oreiller, les draps et les housses de couette en machine, à une température d’au moins 60°C. Passez régulièrement l’aspirateur sur le matelas et le sommier pour aspirer les acariens qui s’y logent et étendez vos draps au soleil.  Pensez à ajouter à votre aspirateur des filtres anti-particules pour limiter le rejet des acariens dans la pièce. Vous pouvez également utiliser une housse anti-acariens pour protéger votre matelas.

Cela dit, ne pas faire son lit le matin serait bénéfique pour la santé pour lutter contre les acariens qui sont à l’origine des allergies respiratoires. Vous pouvez également, si le temps vous le permet, étendre vos draps au soleil pendant quelques heures avant de faire votre lit.

Lire aussi Comment choisir ses huiles essentielles de qualité ?

Contenus sponsorisés