x

« Pour le meilleur et pour le pire » Marié depuis 60 ans, ils meurent à deux heures d’écart

Depuis le 11 mars 2020, l’épidémie de Covid-19 est désormais qualifiée de pandémie par l’Organisation Mondiale de la Santé. Depuis que le coronavirus est apparu en Chine en Décembre, il se propage à une vitesse exponentielle dans les quatre coins du globe. Actuellement, ce sont près de 131 460 cas d’infection virale qui ont été recensés dans le monde, dont 4 923 décès. Dans un témoignage poignant relayé par The Sun, deux personnes âgées, mariées depuis 60 ans, meurent à deux heures d’intervalles après avoir été infectées par le coronavirus. 

Une véritable crise sanitaire est vécue à l’heure actuelle, touchant 116 pays et territoires à l’échelle internationale. En Italie, un total de 1016 décès a été recensé ce jeudi, provoquant l’effroi dans l’ensemble du continent européen.

À elle seule, la Lombardie regroupe 744 cas de décès dus au coronavirus, faisant de cette région la plus touchée par la maladie. Bien que le pays ait pris des mesures drastiques pour lutter contre l’épidémie, de nombreuses personnes y ont laissé leur vie. C’est le cas d’un couple, qui, après 60 ans de mariage, meurt à deux heures d’intervalle.

Ils succombent au virus à 2 heures d’intervalle

Severa Belotti et Luigi Carrara, respectivement âgées de 82 et 86 ans, ont été soumis à des mesures de confinement à Albino, dans la province de Bergame. Pendant huit jours, les époux n’ont pas été autorisés à recevoir des visites extérieures.

Luca Carrara, leur fils, explique qu’ils étaient seuls, sans aucune assistance médicale, et qu’ils avaient une fièvre de 30 °C. Le père, retraité, était un ancien maçon et la mère était femme au foyer. Samedi, Luigi Carrara a été admis à l’hôpital et sa femme l’a rejoint le lendemain. Trois jours après leur mise en quarantaine, les deux partenaires sont décédés, l’un à 9 heures et 15 minutes et l’autre à 11 heures.

Dévasté, le fils a été choqué de ne pas avoir pu dire adieu à ses parents. “Ils sont morts seuls, c’est comme ça que ça se passe avec ce virus”, a déclaré Luca. “Vos proches sont laissés seuls et vous ne pouvez même pas leur dire au revoir, les prendre dans vos bras, essayer de les réconforter”, ajouta-t-il. Actuellement, le fils a été mis en quarantaine avec sa femme et ses deux enfants.

Selon la déclaration de Luca, ses parents sont restés pendant plusieurs jours chez eux en raison du manque de réactivité des services d’urgence. Néanmoins, il a tenu à exprimer sa reconnaissance pour l’aide qu’ils ont apportée à ses parents. Mais il a ensuite expliqué qu’à l’hôpital “tout est désastreux” et que les médecins “laissaient les personnes âgées mourir”.

Le fils au coeur brisé s’est exprimé sur les réseaux sociaux pour rendre hommage aux défunts. “Bonjour maman et papa, ce virus maléfique vous a pris tous les deux le même jour, allez-vous continuer à vous disputer de là-haut ? Sûrement, mais ça finira pas un câlin”, a écrit Luca.

lits malades coronavirus

thesun

Par ailleurs, le fils a tenu à mettre en garde les familles contre les risques de contamination. Il a déclaré que ses parents n’avaient pas de maladie sous-jacente mais ont tout de même succombé à l’infection virale. “Les gens doivent comprendre qu’ils doivent rester à la maison parce que c’est normal de continuer à dire que les victimes sont justes vieilles, mais quand ça arrive aux parents, c’est vraiment difficile”.

desinfection

thesun

Les nouvelles mesures adoptées en Italie pour réduire la propagation du Covid-19

Alors qu’en Chine, épicentre de l’épidémie, le nombre de contaminations semble diminuer, le coronavirus touche de plus en plus de personnes dans le monde.

Dans ce sens, l’OMS a souligné les “niveaux alarmants de l’inaction” de certains gouvernements. Elle appelle alors les pays à “prendre des mesures urgentes et radicales” pour endiguer la pandémie. En Italie, l’ampleur de l’épidémie a contraint les dirigeants à un renforcement des mesures de sécurité.

Giuseppe Conte, président du conseil italien, a indiqué “s’il faut prendre des mesures encore plus drastiques, nous le ferons”. C’est ainsi que ce mercredi, il a annoncé lors d’un point de presse la fermeture de tous les commerces qui ne sont pas en lien avec des besoins de première nécessité.

distanciation sociale

thesun

Les bars, les cafés, les magasins et les restaurants devront tous se soumettre à cette directive pendant deux semaines. En raison de cette crise sanitaire, l’économie en Italie risque de subir une récession sans pareil. En effet, les mesures de confinement et les restrictions des déplacements auront “des conséquences sur les activités économiques liées au transport, aux divertissements et à la vie sociale, a indiqué le ministre italien de l’Économie. Étant donné que les régions les plus productives du pays sont touchées par la pandémie, le choc économique semble inévitable.

Contenus sponsorisés
Loading...