Pour le faire arrêter de pleurer, une baby-sitter brule les pieds du bébé

Mener vie active et élever un enfant n’est pas chose facile. La vie n’est pas tendre envers les mamans qui souhaitent avoir une vie professionnelle. Heureusement il existe des solutions telles que les crèches et les baby-sitters. Ainsi les mamans peuvent laisser leur enfant en de bonnes mains et sans se faire de soucis. Du moins c’est ce qu’a cru cette maman en laissant Ana Flores, sa petite fille de 6 mois, à une baby-sitter. Tout semblait bien se passer, jusqu’à ce que la maman découvre des cloques dues à des brûlures le lendemain. Découvrez avec nous les détails de cette histoire relayée par le Washingtonpost.

Il est difficile d’imaginer quelqu’un faire du mal à un bébé. Ils sont certes demandant, mais ce sont des bébés, des êtres dépendants qu’il faut protéger et chérir. Malheureusement il existe dans le monde des personnes mal intentionnées, même envers les bébés.

Une journée qui tourne au cauchemar

Comme tous les mercredis, la maman d’une petite fille de 6 mois dépose son enfant chez Ismelda Ramos Mendosa une baby-sitter âgée de 36 ans. La maman revient quelques heures plus tard pour récupérer Ana flores, sa petite fille. Loin de se douter de ce qu’avait subi son bébé, cette dernière revient chez elle et ne remarque rien de particulier. Elle est réveillée le lendemain par les pleurs d’Ana et découvre alors des cloques énormes sur les pieds de son bébé. Elle décide d’emmener sa petite fille à l’hôpital et après avoir découvert son état, le personnel médical a immédiatement averti la police. En effet la petite Ana avait des brûlures au second degré, conséquence donc d’une maltraitance.

Une baby-sitter qui nie

C’est au détective Charles Earle à qui revient la tâche de découvrir qui a pu faire du mal à Ana Flores. Les parents de la jeune fille déclarent leurs suspicions immédiates. Ils pensent que leur fille s’est brûlée chez la baby-sitter.

Arrivé chez Ismelda, cette dernière affirme ne pas savoir de quoi le détective parle. Avant d’avouer qu’elle cuisinait des tortilla, et qu’il se pourrait qu’elle ait manipuler de la nourriture chaude à côté de l’enfant. Charles Earle n’en croit pourtant pas un mot. Suite à l’insistance des policiers, la baby-sitter craque : Le bébé ne s’arrêtait pas de pleurer, déclare-t-elle enfin.

Ismelda avoue. Frustrée par les pleurs du bébé et voulant le faire taire, la femme de 36 ans aurait brûlé les pieds de l’enfant à l’aide d’une poêle chaude, dans laquelle la baby-sitter cuisinait les tortillas.

Mais l’enquête du détective Earle ne s’arrête pas là. Ismelda gardait des enfants depuis deux ans. Elle a rendu service à beaucoup de personnes, il s’agissait donc maintenant de découvrir si elle n’avait pas maltraité d’autres enfants.

Comment choisir votre baby-sitter

L’histoire d’Ana Flores fait froid dans le dos. Il est clair qu’il est impossible de faire confiance à n’importe qui lorsqu’il s’agit du bien-être de votre enfant. Pour éviter que ce genre d’histoires n’arrive à votre enfant voici quelques conseils pour bien choisir votre baby-sitter :

– Il n’y a pas de secret, si vous voulez savoir si votre baby-sitter n’est pas malveillante, il vous faudra en juger par vous-même. Au téléphone déjà, si vous remarquez le moindre problème coupez court. Si rien ne vous alarme, organisez une première rencontre, si possible avec l’enfant autour afin d’observer son comportement avec.

– Établissez des règles claires et précises.

– Demandez à votre entourage s’ils connaissent des baby-sitter auxquelles ils auraient déjà confié leurs enfants. En plus de vous rassurer, c’est toujours une meilleure idée d’utiliser les services d’une baby-sitter qui a déjà fait ses preuves auprès de vos proches.

Lire aussi Quand les arbres nous disent ce qui se passe sous terre

Contenus sponsorisés