Les policiers vous préviennent : si vous entendez une phrase de cinq mots lorsque vous répondez au téléphone, raccrochez le plutôt possible

Chaque jour vous passez et recevez des communications téléphoniques sans aucun souci. Mais savez-vous qu’une simple phrase dite au téléphone peut bel et bien être à l’origine de sérieux problèmes. Voici comment !

Sommaire

Téléphone portable, internet…le progrès technologique semble être une arme à double tranchant. D’une part, il a merveilleusement facilité la vie des gens, mais d’autre part, il a bien ouvert les portes aux malfaiteurs pour diverses types d’escroqueries surtout concernant les communications en ligne. A cet égard, les policiers avisent les gens de raccrocher aussi vite que possible  dans le cas où ils entendent une phrase si ordinaire qu’elle peut être insignifiante pour eux.

En effet, de nos jours l’escroquerie téléphonique semble être bien à la mode. D’ailleurs, quand vous pensez que vous êtes venu à bout de toutes les astuces de détournement, vous vous rendez compte que c’est faux : les escrocs ont pu ficeler un nouveau paquet de tricherie.

Mais les actes d’arnaques téléphoniques datent depuis longtemps, elles existaient même avant que les téléphones mobiles n’apparaissent sauf qu’actuellement, ces derniers sont beaucoup plus répandus et les informations personnelles sont beaucoup plus accessibles avec la présence d’internet. D’ailleurs, de nos jours la plupart des gens achètent en ligne, donc les numéros de téléphone, les adresses, les données de la carte de crédit, et les adresses de courrier électronique ne sont pas totalement inaccessibles pour les arnaqueurs.

Quant à l’escroquerie téléphonique la plus récente, elle n’implique qu’une phrase très familière : "Pouvez-vous m’entendre ?" mais si les escrocs ont pu jouer le tour à plusieurs victimes c’est parce qu’elle est une phrase tellement ordinaire qu’on entend souvent dans les zones bruyantes ou agitées. C’est pourquoi les autorités vous conseillent de ne pas répondre à ladite question en raccrochant immédiatement.   

D’ailleurs, le but de l’arnaqueur est d’amener son interlocuteur à dire «oui», afin qu’il puisse enregistrer sa voix et utiliser cet enregistrement pour  faire des achats futurs ou effectuer des transactions financières à votre compte.

Il faut savoir que le mot «oui» signifie beaucoup pour certaines institutions financières ou d’autres qui utilisent l’enregistrement pour leurs opérations en ligne avec leurs clients. Alors quand vous dites oui, le malfaiteur peut insérer votre approbation vocale sur un script qu’il a pu façonner lui-même en utilisant cela comme une autorisation de votre part à changer des données de votre compte, de faire des achats à votre nom ou même transférer de l’argent.                                                                        

Voici des consignes adressées par les autorités pour éviter ce type d’arnaque :

– Ne pas répondre aux numéraux «inconnus» : changer les paramètres sur votre téléphone afin que tous les appels inconnus passent directement à la messagerie vocale mais rien à craindre ! Les fraudeurs laissent rarement des messages vocaux.
-Eviter de répondre à des questions qui vous demandent de dire "oui" comme par exemple : "êtes-vous propriétaire?" ou "pouvez-vous m’entendre? Vous pouvez répondre à votre tour par une autre question comme " Qui êtes-vous et pourquoi voulez-vous savoir? 
– Raccrochez tout simplement lorsque vous n’êtes pas à l’aise avec un appel téléphonique, suivez votre intuition !

– Ne transmettez jamais vos informations personnelles par téléphone à des étrangers même s’ils prétendent travailler pour votre compagnie d’assurance automobile ou votre institution financière.

Lire aussi Comment nettoyer et désinfecter correctement votre téléphone pour éviter la prolifération des bactéries et des virus

Contenus sponsorisés