Un policier décide de suivre une oie qui l’appelle. Ce qu’il trouve caché dans l’herbe lui serre la gorge !

Un policier décide de suivre une oie qui l’appelle. Ce qu’il trouve caché dans l’herbe lui serre la gorge !


Un policier décide de suivre une oie qui l’appelle

Qui a dit que les animaux n’ont pas d’instinct maternel ? Il suffit de faire un petit tour sur les réseaux sociaux pour voir les nombreuses vidéos et images, illustrant cette tendance naturelle qu’ont les animaux à protéger leurs petits et veiller sur eux, quitte à risquer leur propre vie. Parmi ces vidéos, celle d’une oie qui a essayé tant bien que mal d’attirer l’attention d’un policier pour venir en aide à son petit.

Des chats qui protègent leurs bébés, des chiennes qui demandent à manger pour nourrir leurs chiots ou encore des éléphants qui sauvent leurs petits… autant d’histoires qui prouvent encore une fois que les animaux ont un instinct maternel. Ils ne le montrent pas tous de la même façon, mais la bonne intention et l’instinct de protection ainsi que l’amour sont là.

Il est vrai que certaines femelles sont beaucoup plus sociales que d’autres et s’entraident. Mais quand il s’agit de ses petits, la mère peut tout faire pour les protéger, même si cela peut mettre sa vie en danger.

Parmi les histoires qui ont fait le buzz sur internet, celle d’une oie qui a voulu sauver son petit, pris au piège. Elle a ainsi fait appel au service d’un policier pour lui venir en aide. Voici son histoire.

Un sauvetage hors du commun :

James Givens est un officier de police de la ville de Cincinnati, aux États-Unis. Un jour, installé dans sa voiture de patrouille, il a reçu un appel de détresse pas comme les autres.  

Une oie s’est approchée de la porte de sa voiture et a commencé à la becqueter. Croyant qu’elle voulait de la nourriture, James lui en a donné, mais elle n’y a pas touché. L’officier de police affirme que normalement, les oies ne s’approchent jamais d’eux.

L’oie a continué son numéro, puis s’est éloignée un peu tout en se retournant à chaque fois pour voir si James la suivait. Elle était en réalité entrain d’attirer son attention.

James Givens l’a finalement suivi. L’oie l’emmena près d’un lac et  c’est là qu’il a découvert la surprise. L’oie a fait tout son possible pour que le policier vienne en aide à son petit qui était coincé. Une ficelle de ballon s’était enroulée sur ses palmes et il était bloqué là où il était.

Sa collègue et spécialiste Cecilia Charron, a appelé la SPCA (Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux), mais personne n’était disponible immédiatement. Elle a ainsi décidé de mettre la main à la pâte, tandis que l’officier Givens, la filmait.

Elle a essayé de libérer le petit, en démêlant le fil petit à petit. L’opération lui a pris pas mal de temps, parce qu’il était vraiment coincé. La maman oie, quant à elle, ne les quittait pas des yeux, elle surveillait toute la scène, sans s’approcher de Cecilia ou la déranger.  Une fois libéré, le petit s’est précipité rejoindre le reste de la famille.

Jusqu’à aujourd’hui, James ne sait pas si l’oie l’a vraiment appelé pour demander son aide, mais il ne regrette pas du tout de l’avoir suivie. S’il ne l’avait pas fait, son petit serait resté coincé pendant longtemps, et peut être personne n’aurait pu l’aider.  Grâce à son geste à lui et à sa collègue, la famille a pu enfin se réunir.

Après avoir publié la vidéo de sauvetage sur le web, elle a été partagée plusieurs fois et l’histoire a été relayée par plusieurs médias.  James a affirmé qu’il ne pouvait pas ne pas filmer, parce qu’il ne voyait pas ce genre de choses tous les jours.