x

Voici ce qui peut provoquer une insuffisance cardiaque et comment la reconnaître

Les maladies cardiaques représentent la première cause de décès dans le monde. L’insuffisance cardiaque, notamment, est une maladie qui touche près de 14 millions d’européens, dont 500.000 en France et qui fait près de 32.000 morts chaque année dans ce même pays. Cette maladie cardiaque qui se développe en silence, peut toutefois être diagnostiquée à l’avance si l’on fait attention à quelques signaux que nous envoie notre corps. Faisons le point sur les causes et symptômes de cette maladie.

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

Le cœur a comme rôle principal d’alimenter tous les organes du corps en sang qui leur apportera nutriments et oxygène, pour qu’ils puissent fonctionner correctement.

Quand celui-ci ne peut plus effectuer ses fonctions normalement, suite à la perte de force musculaire, on parle d’insuffisance cardiaque. Il s’agit d’une maladie cardiaque très grave, où le cœur est incapable de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins du corps.

L’incidence de cette maladie augmente chez les personnes qui ont une santé fragile, qui souffrent d’hypertension, de problèmes respiratoires ou cardiaques (infarctus de myocarde, angine de poitrine, malformation cardiaque, troubles des valves cardiaques…).

Les causes de l’insuffisance cardiaque :

L’insuffisance cardiaque peut toucher un des deux ventricules, droit ou gauche, ou les deux à la fois.
Quand le ventricule gauche est atteint (insuffisance cardiaque gauche) des fluides s’amoncellent dans les tissus, plus précisément au niveau des poumons, ce qui cause des difficultés à respirer. L’insuffisance cardiaque gauche est le type le plus courant et est principalement causée par l’hypertension artérielle ou par une maladie coronarienne.

Par contre, lorsque le ventricule droit est touché, les fluides s’accumulent plutôt au niveau des membres inferieurs, entrainant un œdème. L’insuffisance cardiaque droite peut apparaitre suite à une insuffisance cardiaque gauche, ou suite à une maladie respiratoire.

D’autres facteurs de risque peuvent également favoriser l’apparition de l’insuffisance cardiaque, à savoir :

  • Le tabagisme
  • Le diabète
  • L’hyperthyroïdie
  • Le lupus
  • La consommation excessive d’alcool
  • L’obésité
  • L’hypertension

Les signes de l’insuffisance cardiaque :

Les symptômes généraux et les plus courants de l’insuffisance cardiaque sont :

  • La fatigue constante qui est causée par le manque d’oxygénation des tissus
  • Les problèmes respiratoires, dus à l’élévation de la pression du sang dans les vaisseaux des poumons, entravant ainsi leur bon fonctionnement.  Ce problème se traduit par un essoufflement même au repos, une difficulté à respirer surtout en position allongée et la toux en particulier durant la nuit
  • L’accélération du rythme cardiaque
  • La prise de poids suite à la rétention d’eau

Il existe aussi des signes spécifiques à chaque forme de l’insuffisance cardiaque. Ainsi, en cas d’insuffisance cardiaque gauche, les problèmes respiratoires sont plus accentués, parce que comme mentionné ci-dessus, les fluides s’accumulent dans les poumons. Par contre, en cas d’insuffisance cardiaque droite, on remarque un gonflement du ventre et des douleurs au niveau du foie causées par l’augmentation du volume de cet organe, suite à un manque d’oxygénation de ses cellules.

Cette forme d’insuffisance cardiaque peut aussi se manifester par des œdèmes dans les tissus périphériques, notamment au niveau des jambes et chevilles. L’accumulation des fluides dans les tissus peut être expliquée par la stagnation du sang dans les vaisseaux, suite au ralentissement de la circulation. Ceci a pour effet d’élever la pression au niveau des parois, entrainant ainsi l’accès des fluides aux tissus, où ils vont s’accumuler.

Quelles sont les complications de l’insuffisance cardiaque ?

Non traitée, l’insuffisance cardiaque peut avoir de graves conséquences sur la santé. Outre les symptômes qu’elle occasionne, cette maladie augmente les risques d’arrêt cardiaque et d’arythmie et peut provoquer de sérieux dommages au foie ainsi qu’aux reins.

Comment prévenir l’insuffisance cardiaque ?

Pour prévenir l’insuffisance cardiaque, il est important de réduire ses facteurs de risques. Un contrôle régulier de l’hypertension, du diabète ainsi que du niveau de cholestérol sanguin est important pour préserver la santé globale et diminuer les risques d’insuffisance cardiaque.

Il est également primordial d’avoir une bonne hygiène de vie. Soit :

  • Suivre un régime alimentaire sain et équilibré, riche en aliments naturels qui apportent au corps les nutriments dont il a besoin.
  • Faire du sport, à raison de 3 fois par semaine au minimum
  • Éviter le tabagisme
  • Éviter la consommation d’alcool

Si vous remarquez l’un des symptômes précités, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Le problème peut être mineur, comme il peut bel et bien s’agir d’une insuffisance cardiaque.

Contenus sponsorisés
Loading...