Peut-on consommer un Yaourt après sa date de péremption ?

Nous sommes nombreux à débattre sur cette question : “Peut-on manger un yaourt après sa date de péremption ?” Deux experts interrogés par le magazine Women’s Health Mag révèlent leurs astuces pour savoir si la consommation de ce produit laitier est sans risques pour la santé.

Riche en protéines, en calcium et en probiotiques, le yaourt est un aliment sain et nutritif qui fait partie intégrante de notre liste de courses. Pourtant, il arrive souvent qu’on l’oublie au fond du réfrigérateur, pour ne le sortir qu’une fois la date de péremption dépassée. On se retrouve alors confrontés à un dilemme :  Faut-il le jeter par peur de manger un aliment périmé ou est-il encore bon à la consommation ?

Peut-on dépasser la date de péremption d’un yaourt ?

Interrogée par Women’s Health Mag, le Dr Benjamin Chapman,  professeur à la North Carolina State University et spécialiste en sécurité alimentaire précise que “techniquement”, la date sur la yaourt n’est pas une date d’expiration mais plutôt une “date limite” recommandée. “Cela se résume en grande partie à des problèmes de qualité et non de sécurité”, explique l’expert, puis d’ajouter : “la date précisée sur l’emballage vous fait simplement savoir quand la société de yaourt pense que le produit aura le meilleur goût”.

Pour répondre à cette question, l’association 60 millions de consommateurs a quant à elle publié un rapport en 2017 après avoir mené des analyses jusqu’à 3 semaines après la date limite de consommation figurant sur l’emballage de yaourts. Relayées par le Midi Libre, ses conclusions révèlent que peu importe leur nature, les yaourts conservent théoriquement leur bonne qualité 3 semaines après la date limite de consommation (DLC). Si l’acidité augmente, avec une légère variation du pH durant l’étude, les consommateurs seraient toutefois incapables de la percevoir. Cette même source ajoute que pratiquement tous les produits étaient largement supérieurs à la valeur réglementaire en termes de bactéries lactiques, précisant aussi n’avoir trouvé “aucune souche pathogène” pendant l’analyse.

yaourt1

Yaourt frais – Source : Bibie Beauty lab

En revanche, 60 millions de consommateurs souligne que ces recommandations ne s’appliquent pas aux desserts lactés, à savoir les crèmes au chocolat, les mousses, etc. Un avis rejoint par le Dr Chapman qui ajoute aussi que s’il s’agit d’un yaourt avec des fruits au fond du pot “c’est une toute autre histoire”. Son conseil : s’en tenir à la date affichée car ces composants sont susceptibles de favoriser le développement de levures et de moisissures. Il ajoute aussi que si vous avez déjà ouvert votre yaourt, ce dernier ne peut durer plus d’une semaine après la DLC. “Cela est particulièrement vrai si vous replongez une cuillère déjà léchée dans le pot car les micro-organismes dans l’air et les bactéries dans votre bouche peuvent faire tourner le yaourt plus rapidement” a-t-il expliqué. En revanche, il existe des aliments qui ne se périment pratiquement jamais.

Comment savoir si un yaourt est périmé ?

Pour éliminer vos doutes, Keri Gans, nutritionniste et auteure de The Small Change Diet livre ses conseils d’experte. Pour elle, la moindre odeur désagréable ou rance signifie que le yaourt n’est plus bon à la consommation. Le spécialiste en sécurité alimentaire rejoint sa recommandation : “S’il y a une très mauvaise odeur, des choses auxquelles vous ne vous attendez pas sont en train de se développer à l’intérieur”. Son astuce : vérifier s’il y a une couche épaisse de liquide sur le dessus du yaourt. Si cela se produit, “votre yaourt est peut-être mauvais”, met-elle en garde. Pour s’en assurer, sentez le produit de plus près pour vérifier la présence d’une odeur inhabituelle ou faites un test de goût rapide en jetant tout produit dont la saveur semble étrange. Il existe également d’autres astuces pour savoir si un aliment est périmé.

De manière générale et pour toujours se montrer prudent, veillez à vérifier la présence de moisissures, d’une mauvaise odeur ou d’un opercule gonflé qui pourrait signifier que des bactéries se développent à l’intérieur du pot. La consommation d’un yaourt périmé peut entraîner une diarrhée, des vomissements ou des crampes d’estomac, précise Keri Gans.

yaourt2

Conservation du yaourt – Source : Burst/Pexels

Comment conserver un yaourt ?

Pour préserver la fraîcheur de votre yaourt, une bonne réfrigération est cruciale. Ce produit riche en bonnes bactéries pour le microbiote doit être conservé au frais à une température de 4 degrés, indique la nutritionniste. Généralement, il s’agit de la partie centrale du frigo où l’on range également les fromages durs ou la crème fraîche. Une fois le produit en place, ne l’ouvrez pas jusqu’au moment où vous souhaitez le consommer, ajoute le Dr Chapman. S’il s’agit d’un large pot de yaourt, assurez-vous que la cuillère utilisée pour servir vos portions est toujours propre et que le couvercle est hermétiquement fermé par la suite. Si vous constatez que le yaourt est susceptible de rester ouvert plusieurs jours dans votre réfrigérateur, privilégiez l’option congélation. “Le yaourt peut être congelé pendant 1 ou 2 mois sans que cela n’altère son goût”, conclut Keri Gans. A savoir qu’il existe 5 règles à respecter pour bien congeler vos aliments.

Lire aussi 10 aliments qu’il ne faut jamais réchauffer

Contenus sponsorisés