x

Ce père est sauvé par l’enseignante de son enfant

L’insuffisance rénale est une maladie grave qui cause une détérioration progressive et irréversible des fonctions des reins. En phase terminale, le traitement le plus adéquat de l’insuffisance rénale n’est autre qu’une greffe de rein. Or, il n’est pas toujours facile de recevoir une greffe, d’autant plus qu’il faut s’inscrire dans une liste d’attente, souvent longue. Mais dans certains cas, le patient peut trouver un donneur compatible, qui lui fera don de son organe. C’est l’histoire de ce père sauvé par l’enseignante de son enfant.

Qu’est-ce que l’insuffisance rénale ?

L’insuffisance rénale est une maladie qui engendre une détérioration des fonctions rénales. Les reins n’arrivent plus à filtrer le sang correctement ou à produire certaines hormones. L’insuffisance rénale chronique plus spécifiquement est le résultat de complications d’autres maladies comme l’hypertension et le diabète. Ce dernier, peut causer des dommages aux vaisseaux sanguins de l’ensemble de l’organisme, et même ceux des reins. Toutefois d’autres facteurs peuvent aussi augmenter les risques d’insuffisance rénale :

  • L’obésité
  • Le tabagisme
  • Des niveaux faibles de bon cholestérol
  • Une infection des reins
  • Maladie polykystique des reins

Symptômes de l’insuffisance rénale :

Généralement, le développement de l’insuffisance rénale est très lent, au point qu’il est difficile de détecter la maladie dans ses débuts. Toutefois, certains symptômes ne sont pas à négliger :

  • Fatigue
  • Urines fréquents
  • Perte de poids soudaine
  • Maux de tête
  • Enflure des chevilles, pieds et jambes
  • Hypertension

Traitement :

Dans un premier temps, le médecin propose aux patients un régime alimentaire spécial avec des apports limités en sodium et en gras. Selon les cas, il peut recommander aux sujets de réduire leurs apports en protéines.

Si le régime à lui seul ne réussit pas à stabiliser l’état du patient, le médecin administre un traitement médicamenteux ou la dialyse. Mais pour certains cas, une greffe rénale devient indispensable.

Le patient doit donc déposer sa demande et s’inscrire dans la liste d’attente, sauf s’il a déjà trouvé un donneur compatible, comme c’est le cas de ce père.

La vraie générosité :

Darreld Petersen âgé de 34 ans, père de Camden âgé de 4 ans souffre d’une insuffisance rénale sévère. Il y a quelque mois, le médecin lui a prescrit des séances de dialyse. Mais après un malaise, Darreld a été transporté aux urgences, et c’est là que les médecins ont découvert que ses reins n’étaient qu’à 20 % de leurs fonctions. Verdict : il avait besoin d’une greffe de rein.

Une éducatrice à la crèche où est inscrit son enfant a entendu son histoire, et s’est portée volontaire pour faire le test de compatibilité afin de savoir si elle pouvait être considérée comme un donneur.

Après une série de tests, il s’est avéré qu’elle était parfaitement compatible. Nancy Bleuer, âgée de 54 ans, allait donc faire un don de rein au papa d’un élève de sa classe.

Ce petit garçon révèle le secret déchirant de son père à l’enseignante

Darreld, le receveur, affirme qu’il était surpris d’entendre la nouvelle, car il a eu la chance d’avoir un donneur compatible, alors qu’il y a des gens qui sont obligés d’attendre longtemps pour pouvoir trouver un donneur.
Nancy pour sa part, est très contente de pouvoir aider Darreld et lui sauver la vie.

Ce petit garçon révèle le secret déchirant de son père à l’enseignante

Elle raconte que Darreld et son fils se sont présentés à sa porte avec un grand bouquet de fleur, pour la remercier, bien qu’aucun cadeau ne puisse récompenser son geste.

Cette histoire atteste de l’altruisme et de la vraie générosité dont peut faire preuve une personne. Nancy n’a aucun lien direct avec Darreld, mais a choisi tout de même de l’aider et de lui sauver la vie. Un geste louable et à surtout copier !

Contenus sponsorisés
Loading...