x

La perte de poids hors du commun d’un homme qui pesait 154 kilos

Toutes les minutes, 5 personnes décèdent dans le monde des suites de complications causées par l’obésité, soit 6850 décès par jour et 2,8 millions par an. Mais que savons-nous vraiment de cette maladie qui représente la cinquième cause de mortalité dans le monde ? Martin Woodsford en a fait l’amère expérience. Voici son histoire !

Tout le monde est conscient des problèmes graves qu’engendre l’obésité sur la santé. À partir du moment où l’on dépasse un certain seuil, obésité commence à rimer avec morbidité. Martin Woodsford a vécu cette douloureuse expérience de flirter avec la mort, en subissant des problèmes de santé tels que le diabète, l’hypertension artérielle, l’asthme, la sciatique, des douleurs dorsales et articulaires.

Vivre avec une obésité morbide

Avis à tous ceux qui n’ont pas le moral, qui se trouvent trop gros, qui n’ont aucune motivation pour perdre leurs kilos, voici l’exemple d’un homme qui a repoussé ses limites et retrouvé la motivation pour perdre (beaucoup) de poids. Une histoire bien émouvante qui vous redonnera confiance en vous et vous aidera à faire ressortir le meilleur de vous-même !

Martin avait la quarantaine et pesait plus de 154 kilos, il avait un IMC (indice de masse corporelle) de 50. Ses problèmes de santé lui ont coûté le fait de ne pas voir ses enfants grandir. Son obésité était liée à une enfance douloureuse, à des complexes refoulés se traduisant par des frénésies boulimiques. Il affirme que sa prise de poids a commencé dès l’adolescence.

La naissance prématurée de ses triplés Harvey, Maisie et Maxwell est venue aggraver les choses. Nés avec des problèmes de santé différents, ses enfants l’obligeaient à passer plus de temps à l’hôpital que dehors. Les problèmes de santé de ses triplés le détruisaient et n’ont fait qu’augmenter sa boulimie. Martin avoue qu’il avait honte de se montrer, qu’il n’avait aucune motivation et ne voulait plus quitter la maison. Mais son passage à l’hôpital lui a fait prendre conscience que s’il poursuivait dans le même chemin, il risquait de mourir. Et c’est là que le déclic arriva !

Le déclic

En janvier 2012, Martin se rendit compte de la gravité de la situation et décida de prendre sa vie en main. Il se réveilla un matin avec pour objectif de perdre du poids. Son déclic ? Ses trois enfants. Il se dit qu’il devait se battre pour vivre, comme ses triplés l’ont si bien fait. Sa deuxième motivation résidait dans le fait qu’il ne voulait pas que ses enfants soient orphelins de père. Il intégra un groupe nommé Slimming World à Newport pour se motiver et être encadré, et entama sa perte de poids progressive.

La renaissance

Martin Woodsford a suivi un régime draconien qui préconisait une alimentation stricte, des activités sportives intenses et un encadrement de la part du consultant du groupe Joanne Evans. Un soutien bien plus important que tous les moyens qu’il avait essayés auparavant. Il faisait quotidiennement de la marche à pied, à raison de 15 minutes par jour, intégra une salle de gym en compagnie d’unami. Et arriva à perdre au final plus de 95 kilos, et 30 centimètres de tour de taille.

Aujourd’hui, Martin est un inconditionnel du théâtre et de la comédie musicale, il est devenu acteur et chanteur.

Ce qu’il faut savoir sur l’obésité morbide

  • L’obésité morbide ou massive est une forme d’obésité qui vient après l’étape de l’obésité sévère, soit lorsque l’IMC dépasse 40. En France, 10% des hommes et 11% des femmes sont sujets à de l’obésité morbide, soit plus de 150 000 personnes.
  • Selon l’OMS, en 2014, le taux d’obésité chez les personnes adultes avoisinait les 600 millions de personnes. On estimait à 41 millions le nombre d’enfants de moins de 5 ans obèses ou en surpoids.
  • L’obésité morbide n’est pas qu’une dégradation de l’aspect physique d’une personne, elle va bien au-delà… Elle entraîne des problèmes de santé assez graves, tels que des maladies cardiovasculaires car les artères s’obstruent rapidement à cause des dépôts de graisse, ce qui empêche le cœur et le cerveau d’être correctement irrigués en sang. L’obésité peut causer également des cancers tels que le cancer colorectal, le diabète de type 2, l’infertilité, des troubles du sommeil sévères (apnée du sommeil qui peut conduire à une mort subite), des maladies ostéo-articulaires et bien d’autres maladies liées à ce fléau.
Contenus sponsorisés
Loading...