Perdre du poids : Les 4 meilleures façons d’éliminer toutes les toxines dangereuses stockées dans vos cellules adipeuses

Le surpoids est un facteur prédisposant au développement de plusieurs complications et maladies, notamment l’hypertension artérielle, les problèmes cardiovasculaires ou encore le diabète. Essentiellement lié à une présence excessive de toxines dans les cellules adipeuses, il représente donc un risque quotidien pour l’organisme. Afin d’y remédier et de s’attaquer au coeur du problème, un rééquilibrage alimentaire et une amélioration de l’hygiène de vie sont primordiales. Découvrez comment de simples changements au quotidien amélioreront votre santé.

Quel impact des toxines stockées dans les cellules adipeuses de l’organisme ?

La bile est sécrétée par le foie dans le but de faciliter la digestion des graisses et de détoxifier l’organisme. Elle contribue notamment à l’expulsion de certains déchets dont l’alcool et les excès de cholestérol. Cette étape cruciale pour l’organisme “nettoie” le corps des toxines et réduit les risques de développer des problèmes de santé, dont le surpoids. Cependant, il arrive que des facteurs environnementaux ou alimentaires entravent cette fonction, menant à une surcharge de toxines dans l’organisme, en particulier dans les cellules adipeuses.

Comme l’explique le Dr Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste, de nombreuses toxines sont stockées dans les cellules graisseuses, celles-ci étant principalement liées à des polluants organiques persistants. De ce fait, la perte de poids et la détox sont essentielles pour libérer les toxines qui, une fois dans la circulation sanguine, seront éliminées par les reins ou le foie.  

Pour faciliter ce processus et lutter contre une accumulation de déchets dans les cellules adipeuses, voici quelques conseils simples à suivre au quotidien:

Une alimentation saine

Cela semble évident, pourtant la mauvaise alimentation est associée au risque de développer plusieurs pathologies qui mettent à mal le métabolisme. Une alimentation diversifiée et riche en nutriments permet donc de contrer de nombreuses complications inhérentes à l’accumulation des toxines dans le corps. 

Elle favorisera également le bon fonctionnement du système digestif pour une meilleure élimination des substances nocives. Les fruits, tels que la pomme ou le citron, sont riches en fibres dont la pectine, un élément stimulant le microbiote intestinale, réduisant les inflammations et induisant la perte de poids selon une étude in-vivo. 

Désintoxication

Des cures de désintoxication fréquentes sont une façon efficace de préserver son corps de l’accumulation des diverses toxines (pollution, conservateurs, produits chimiques, pesticides, stabilisants etc.). Elles sont très utiles au foie parce qu’elles lui permettent de se débarrasser des déchets qui perturbent son fonctionnement. Une étude est venue ainsi attester que les cures de désintoxication aidaient à maintenir l’équilibre du système métabolique et à prévenir l’incidence du diabète de type 2.

De l’exercice physique régulier

Une activité physique d’intensité moyenne est requise pour stimuler la circulation sanguine et participer à la purification de l’organisme à travers la transpiration. 

Une étude a démontré que de l’exercice à haute intensité pouvait réduire la masse graisseuse et augmenter donc les chances de perte de poids, surtout combiné à un régime alimentaire équilibré basé sur des restrictions caloriques. L’Organisation Mondiale de la Santé préconise 30 minutes d’exercice physique à l’intensité modérée au minimum cinq jours sur sept afin de garder la forme et d’optimiser son état de santé.

Du repos et moins de stress

Le stress est considéré comme la maladie du siècle et engendre nombre de complications en apparence anodines, qui peuvent par la suite s’amplifier. Une étude a mis en lumière la relation entre certaines variables dont le stress chronique et l’obésité, et dont le résultat entraînerait un gain de poids ou une plus grande difficulté à en perdre. 

Par ailleurs, un sommeil réparateur est également crucial pour permettre au corps de se détoxifier. Selon le Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre présidente du Réseau Morphée, le manque de sommeil affecte des signaux physiologiques liés à la faim et à la satiété, augmentant les risques d’opter pour des aliments malsains et riches en sucres.

Par conséquent, Il est essentiel de privilégier des moments de détente bénéfiques au corps, et de s’adonner à des activités qui permettent de contrôler et de mieux maîtriser son stress.

Lire aussi 7 astuces pour éliminer naturellement les toxines

Contenus sponsorisés