Perdre du poids : Le célèbre régime des astronautes élimine 4 kilos en une semaine et soigne les troubles digestifs

Initialement conçu pour les astronautes dans les années 60, le régime éponyme avait pour but de soulager les troubles gastriques des hommes en scaphandre. Basé sur des recommandations nutritionnelles spécifiques, la diète a été popularisée auprès des personnes en surpoids. Ce programme alimentaire hautement protéiné permet de perdre du poids sans pour autant compromettre sa masse musculaire. Pleins feux sur les restrictions de ce régime alimentaire tout droit venu de l’espace.

Hypocalorique et protéiné, le régime astronaute promeut une perte de poids rapide et durable. A la clé : 3 kilos perdus en seulement trois jours. Ce programme alimentaire fait la part belle aux protéines mais exige une motivation élevée. Il suffit de respecter scrupuleusement les restrictions de cette diète afin d’observer des résultats rapides sur sa silhouette. Bonus : ce régime permet également d’éviter les problèmes gastriques, quelquefois invalidants.

Quid des règles du régime ?

Pour observer des résultats concluants sur sa silhouette, il est essentiel de suivre scrupuleusement les règles instaurées par la N.A.S.A à l’adresse des astronautes. Pour cela, il faut veiller à s’hydrater à raison de 2 litres de liquides par jour (eau , café ou thé). Exit l’huile, le beurre ou la margarine, place aux assaisonnements plus légers comme le citron, le vinaigre ou la moutarde. Le sucre est également à proscrire. Le programme alimentaire interdit également de remplacer un aliment indiqué dans le menu par un autre. La durée du régime astronaute est préconisée pendant 13 jours. Une pause de deux semaines est recommandée si vous souhaitez le suivre plus d’une fois. Pour rappel, il est essentiel d’aviser votre médecin traitant avant d’entamer un régime.

Menu type du régime astronaute

Les restrictions du régime astronaute sont plutôt contraignantes. Certains aliments sont proscrits par le programme alimentaire. Pour le mener à bien, il est essentiel d’éviter certains aliments. Sucres, pâtes, céréales, pommes de terre, champignons, choux fleurs, brocolis, autant d’aliments à éviter pendant la période du régime hypocalorique.

Entraînant une modification radicale des comportements alimentaires, ce régime doit être suivi avec vigilance. En présence de signes tels que la fatigue ou de carences alimentaires, il est indispensable d’arrêter le programme immédiatement. Pour prévenir le risque de carences, vous pouvez accompagner le régime astronaute de compléments alimentaires. Il est également conseillé de pratiquer une activité physique quotidienne, comme 30 minutes de marche soutenue par jour.

Voici un déroulé de menu type pour 7 jours à réutiliser sur les 13 jours de ce régime:

Jour 1:

Petit déjeuner : une tasse de café sans sucre

Déjeuner :  une tomate + 3 oeufs durs

Dîner :laitue assaisonnée de jus de citron + 200 g de filet de poisson

Jour 2:

Petit déjeuner : une tasse decafé ou thé sans sucre

Déjeuner :200 g de blanc de poulet grillé + laitue et tomate en salade

Dîner : 1 yaourt nature + une pomme

Jour 3:

Petit déjeuner : 1 tartine grillée au blé complet + une tasse decafé ou thé sans sucre

Déjeuner : salade de tomate et céleri + une orange

Dîner :laitue en salade + 100 g de blanc de dinde grillé + 2 oeufs durs

Jour 4:

Petit déjeuner : 1 tartine grillée au blé complet + une tasse decafé ou thé sans sucre

Déjeuner : 2 carottes râpées + 250 g de blanc de poulet au citron (cuit au four) + une orange

Dîner :laitue et concombre en salade + 2 oeufs durs

Jour 5:

Petit déjeuner : 1 tartine grillée au blé complet + une tasse decafé ou thé sans sucre

Déjeuner : 200 g de poisson (cuit à la vapeur) + une tomate

Dîner : 250 g de blanc de dinde grillé

Jour 6:

Petit déjeuner : 1 tartine grillée au blé complet + une tasse decafé ou thé sans sucre

Déjeuner :3 carottes râpées + 150 g de blanc de poulet grillé + 1 oeuf dur

Dîner : 1 yaourt nature + 1 salade de fruits

Jour 7:

Petit déjeuner : une tasse de café ou thé sans sucre

Déjeuner : 250 g de filet de poisson + une orange

Dîner : choisissez un menu parmi les dîners des jours précédents

Régime astronaute : pourquoi ça marche ?

L’idée de recommander une grande hydratation est de promouvoir la sensation de satiété, essentielle pour limiter les fringales du quotidien. Le caractère hyperprotéiné du régime permet de protéger la masse musculaire tout en puisant dans les réserves graisseuses. La diminution de l’apport en glucides pousse le corps à puiser dans ses réserves d’où la perte de poids. Ce régime agit également en favorisant l’activité digestive grâce à sa grande quantité de fibres. En réduisant sa consommation de graisses et d’aliments transformés, la flore intestinale est régulée et permet un plus grand confort digestif.

Mises-en garde

Il est indispensable d’évaluer votre état de santé général en consultant un avis médical avant de suivre un régime aussi restrictif.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close