x

Patrick Sébastien souffre encore de la mort tragique de son fils

Le deuil d’un enfant est probablement l’une des pires épreuves qu’un parent puisse surmonter. Après la perte d’un fils ou d’une fille, la vie n’est plus la même. Un mélange d’incompréhension, de choc, de haine et d’amertume rythme le quotidien des personnes endeuillées. Pourtant, il est possible de réinventer sa vie suite à la perte d’un être cher. Patrick Sébastien, célèbre humoriste et animateur français, ne cessera probablement jamais de se languir de l’absence de son fils, parti à l’âge de 19 ans. Un témoignage relayé par Paris Match et Femme Actuelle.

Il y a 30 ans, Patrick Sébastien a dû faire face à un drame sans pareil. Son fils, âgé de 19 ans, a été victime d’un accident mortel sur la voie publique.
Patrick Sébastien

Le jeune homme était sur le point de devenir papa mais la vie en a décidé autrement. Depuis ce jour, son père vit dans le chagrin et l’amertume.

Un drame conséquent

Le célèbre animateur du « Plus grand cabaret du monde » sur France 2 a connu son lot de malheurs.

Patrick Sébastien

En 1990, il a perdu son fils aîné, Sébastien, qui a succombé à un accident de moto. Patrick Sébastien s’est confié sur cette épreuve difficile dans l’émission 50 mn Inside.

Patrick Sébastien

« Il n’y a pas une blessure qui pourrait être plus grande », a révélé l’animateur. « Tous les gens à qui c’est arrivé le savent. Il n’y a que les gens à qui ce n’est pas arrivé qui ne peuvent pas comprendre », explique-t-il. En outre, l’animateur a précisé que le soutien de sa famille lui a été d’une grande aide pour traverser cette épreuve. L’animateur a raconté également qu’il devait monter sur scène le soir où il a appris la nouvelle. Dévasté, il a appelé son ami et chanteur Carlos pour lui demander de le remplacer. Mais ce dernier n’a pas répondu favorablement à sa requête.

Patrick Sébastien

« Je peux venir, mais je ne viendrai pas. Si tu n’y vas pas toi, tu ne t’en sortiras pas. Tu vas monter sur scène, tu vas leur donner de l’amour, et ils vont te le rendre.

Patrick Sébastien

Et c’est ça qui va te tenir debout », lui a dit Carlos. Bien que ce conseil nécessitait un immense courage, il s’est avéré très avisé. Patrick Sébastien savait que ce serait difficile de se confronter au public alors qu’il souffrait le martyr. Mais il l’a fait et il n’en était pas peu fier. Grâce à ce précieux conseil, l’animateur a appris à garder la tête hors de l’eau et à ne pas sombrer dans la dépression.

Les étapes pour faire face au deuil 

Pour faire le deuil, le docteur Catherine Solano indique que certaines étapes caractérisent le cheminement de cette épreuve :

Le choc 

Quand un proche décède, l’étape du choc est inévitable. La personne en deuil ressent un traumatisme psychique qui l’empêche de faire face à cette atroce nouvelle.

Le déni 

Vient ensuite l’étape du déni. Pendant un certain temps, la personne en deuil remettra en doute les événements, en refusant de voir la réalité telle qu’elle est.

La colère 

La personne endeuillée réalise qu’elle a subi une perte irréversible, et ressent un profond sentiment d’injustice et une colère démesurée.

La tristesse

Quand l’état de colère prend fin, la personne en deuil ressent un immense chagrin. Elle pleure, perd tout intérêt pour ses activités habituelles et s’enferme dans une bulle d’amertume et de tristesse.

L’acceptation

Le temps finit toujours par atténuer la douleur. Suite à ces étapes, la personne comprend qu’aucun retour en arrière n’est possible et qu’elle se doit d’accepter la perte de l’être aimé. Le souvenir du défunt restera ancré dans son esprit mais elle acceptera ce destin tragique.

La reconstruction 

Suite à la mort de quelqu’un qu’on a chéri, la vie prend une tournure nouvelle. On doit se réinventer et trouver de nouveaux objectifs à accomplir. On continue d’avancer tout en gardant en mémoire les bons moments passés avec cette personne.

Contenus sponsorisés
Loading...