Pas de tomates à côté de vos concombres : Les secrets de jardinage pour une plantation et un potager plus productifs

Durant le dernier siècle, le mode de vie des êtres humain a radicalement changé. Industrialisation et automatisation ont transformé nos villes, nous éloignant de plus en plus de la nature. Que ce soit par passion ou simplement par volonté de renouer avec la verdure, le jardinage est une activité qui devient de plus en plus populaire. Les bienfaits qui en ressortent sont nombreux : Des fruits et légumes frais et dénués de tout produit chimique mais également une réduction du stress et de l’anxiété. Afin de booster la productivité de votre plantation, nous vous présentons dans cet article les différentes plantes dont l’association est bénéfique.

Chaque plante possède des besoins en nutriments, lorsque deux espèces sont plantées à proximité, elles interagissent entre elles et avec l’environnement qui les entoure. C’est pour cette raison que si vous souhaitez avoir un jardin productif, il vous faudra connaître les bonnes associations. On vous dévoile dans cet article quelques secrets de jardinage.

Jardinage et associations : les notions de base 

Avant de vous introduire les différentes combinaisons qui sont bénéfiques au rendement de votre jardin, il est nécessaire de comprendre les bases de cette technique de jardinage. Vous n’êtes pas sans savoir que chaque plante possède des besoins en nutriments, cette information est la base de notre premier principe. Si deux plantes possèdent des besoins en un même nutriment, et si vous les plantez l’une à côté de l’autre, elles lutteront toutes les deux pour la même ressource. Ce faisant, aucune des deux plantes ne pourra réellement s’épanouir et votre production en pâtira. Il faut aussi savoir que certains insectes et parasites sont l’ennemi de votre potager, plutôt que d’user d’insecticides qui mettront à mal votre santé, il serait plus intéressant d’utiliser une combinaison qui a ses avantages : Planter certaines plantes près de vos légumes attirera insectes et parasites vers ces plantes plutôt que votre précieuse culture.

Les bonnes associations 

tomates

Maintenant que vous avez compris les bases du jardinage par association, nous allons vous présenter une liste succincte qui aidera votre potager à prospérer :

– Pour les tomates, il serait bénéfique de les planter près des carottes, du persil, du chou, du poireau, de l’épinard, de l’oignon et du basilic. Il faut surtout éviter de les planter près de la betterave, du chou rouge, du fenouil et des pois.

– Pour les courgettes et les courges, il serait bénéfique de les planter près des échalotes, des oignons, des haricots et des petits pois. Il faut surtout éviter de les planter près des concombres.

– Si vous souhaitez de belles fraises, il faudra planter près de votre fraisier de l’ail, de la laitue, de l’échalote, de l’oignon, de la sauge, du persil et du poireau. Il faudra éviter de laisser votre fraisier près des choux.

– Pour vos carottes, les plantes qui s’associeront le mieux à proximité sont : l’ail, les petit pois, l’aneth, le poireau, l’endive, le radis, les haricots, la laitue, la tomate, l’oignon et la ciboulette. Les plantes à éviter sont la betterave et la menthe.

– Si vous voulez produire votre propre salade, il serait bénéfique de la planter près de : l’aneth, les haricots, la betterave, les petits pois, le concombre, le radis, le chou, la tomate et les épinards. Les plantes à éviter près de la salade sont le persil et la fleur de tournesol.

Maintenant que vous avez une base ainsi qu’une première esquisse de ce à quoi devrait ressembler votre jardin, vous pourrez enfin profiter de l’association des plantes pour une production naturelle et délicieuse. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour tout légume ou plante qui ne figure pas sur cette liste.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close