x

Oui, votre téléphone écoute et ce n’est pas de la paranoïa

Avez-vous déjà évoqué un sujet entre amis ou à vos proches pour vous retrouver par la suite matraqué de publicités intempestives liées à la conversation ? Effectué une simple recherche vocale pour voir surgir des fenêtres vous suggérant l’objet de votre recherche ? Si vous trouvez cette coïncidence étrange, vous n’êtes pas les seuls ! En effet, l’une des questions les plus actuelles et les plus préoccupantes concernerait l’écoute sur nos téléphones et autres gadgets connectés. Vérité ou simple paranoïa ? Le fin mot de l’histoire, également traité par le magazine Forbes.

Le Dr Peter Henway, consultant principal en sécurité pour la société de cybersécurité Astérix et ancien professeur et chercheur à l’Université Edith Cowan, estime que la réponse raccourcie à la question serait un oui. Mais les choses ne sont pas aussi simples, car pour ce faire et allouer à vos téléphones d’être espionnés, il y a nécessité d’activation de certains déclencheurs tels que « Hey Siri » pour Apple ou « Ok Google » sur Android. Quand ces déclencheurs sont désactivés, tout le contenu échangé et réceptionné sur votre smartphone vous appartient et n’est traité que sur votre téléphone. Il ne peut techniquement pas être enregistré. 

L’expert explique : «De temps en temps, des extraits audio reviennent aux serveurs [d’autres applications comme Facebook], mais il n’y a pas de compréhension officielle des déclencheurs. Qu’il s’agisse de synchronisation, de localisation ou d’utilisation de certaines fonctions, les [applications] tirent certainement ces autorisations de microphone et les utilisent régulièrement. Tous les internes des applications envoient ces données sous forme cryptée, il est donc très difficile de définir le déclencheur exact. »

Là où les choses requièrent un peu plus de prudence concerne les autorisations accordées aux applications tierces (Facebook et Whatsapp…) qui elles, disposent de vos données « non déclenchées » et disposent du droit d’agir dessus ou pas. 

Vice

Pourtant, face à ces accusations, des applications telles que celles de Mark Zuckerberg, nient totalement l’écoute des conversations : « Concernant leur politique de respect des données et de confidentialité, ils clarifient : « Facebook n’utilise pas le microphone de votre téléphone pour informer les publicités ou pour modifier ce que vous voyez dans le fil d’actualité. Certains articles récents suggèrent que nous devons écouter les conversations des gens afin de leur montrer des publicités pertinentes. Ce n’est pas vrai. Nous diffusons des annonces en fonction des intérêts des utilisateurs et d’autres informations de profil – et non à partir de ce dont vous parlez à voix haute. »

Mais à y penser, et si tel était bien le cas, cela serait pratique d’un point de vue marketing, il n’y a point à en douter. Les contrats sur les condition d’utilisation peuvent à un certain degré avantager les applications, la question n’est donc pas à écarter, il n’y a juste pas le moyen de s’en assurer pleinement.

Le Dr Henway précise cependant que même si les entreprises de technologies ont accès à nos données, ces dernières ne sont pas moins protégées par les agences gouvernementales. Il ne faut donc pas paniquer et craindre le pire puisque même en cas d’utilisation, ces informations ne sont pas recueillies dans un but de nuire, rassure le Dr Henway : « C’est juste une extension de ce que la publicité était à la télévision », explique Peter. Seulement au lieu des audiences aux heures de grande écoute, ils suivent désormais les habitudes de navigation sur le Web. Ce n’est pas idéal, mais je ne pense pas que cela représente une menace immédiate pour la plupart des gens. »

Comment vous assurer que les applications de votre téléphone ne vous espionnent pas ?

Voici quelques mesures de sécurité assez simples à adopter : – Assurez-vous de disposer de toutes les autorisations sur vos applications. Vérifiez cela en accédant à vos paramètres et en sélectionnant le Gestionnaire d’applications, puis accédez à chaque application que vous avez téléchargée pour vérifier quelles à quelles autorisations elle pourrait avoir accès. Certaines applications peuvent avoir le microphone activé ou avoir accès à votre liste de contacts, etc.2.

Si vous êtes un utilisateur Android, des programmes tels que GlassWire pour Android peuvent vous aiguiller en vous indiquant précisément quelles applications sont connectées, quand et à quelle fréquence, afin que vous puissiez voir une courbe de leur activité. Il surveille également votre activité Wi-Fi, l’utilisation mobile et les limites de données, ce qui peut s’avérer économique !3. Pour les détenteurs d’iPhone, il est possible de consulter l’autorisation de vos applications en accédant à Paramètres> Confidentialité.

Vous pourrez observer alors une liste d’éléments commençant par les services de localisation, les contacts, les calendriers et bien plus. En cliquant sur l’onglet Services de localisation, vous pourrez consulter la liste de toutes vos applications installées, ainsi que leur accès à votre localisation actuelle. Certains marqueront « Jamais », d’autres « Pendant l’utilisation » ou « Toujours ». Parcourez et modifiez ces paramètres selon vos préférences de sécurité.

Contenus sponsorisés
Loading...