Oui, vos yeux pourrait indiquer une contamination au nouveau coronavirus : voici comment le détecter

Depuis le début de la crise pandémique du coronavirus, ce sont 3,8 millions de personnes qui ont été infectés pour 265 000 décès à travers le monde. C’est un bilan lourd malgré les efforts des gouvernements à ralentir la propagation à travers plusieurs mesures. Dans ce contexte, les études scientifiques sont un moyen clé de mieux comprendre le virus afin de savoir comment s’en protéger. Alors que les symptômes fiévreux ont très rapidement été associés au coronavirus, Sud Ouest indique qu’un dernier symptôme pourrait s’ajouter à cette liste : La conjonctivite. 

Le coronavirus s’est rapidement propagé à travers le monde, la communauté scientifique s’est alors tournée vers l’étude de cette nouvelle infection afin de mieux pouvoir la contrer. Dans un communiqué, l’Académie Américaine d’Ophtalmologie alerte contre ce qui pourrait être un nouveau symptôme du coronavirus : La conjonctivite.

masque medical

Les yeux rouges

La conjonctive est la membrane qui couvre le blanc des yeux. Lorsqu’elle est sujette à une inflammation, on parle alors de conjonctivite. À travers un communiqué de l’Académie américaine d’Ophtalmologie (AAO), les scientifiques alertent que celle-ci pourrait être un nouveau symptôme du coronavirus. Dans cette annonce, l’AAO mentionne que plusieurs cas de patients atteints de coronavirus ont présenté une inflammation de la conjonctive. Dans ce contexte, l’AAO appelle les ophtalmologues à être extrêmement vigilants face aux patients et plus encore comme rapporté par le journal Sud-Ouest. « Ils (Les ophtalmologues, NDLR) pourraient être en première ligne pour détecter d’éventuels cas de Covid-19 » pouvons-nous lire dans leur rapport. Une bonne protection est donc de mise lors des auscultations : Masque et lunettes de protection, mais aussi et surtout nettoyage des outils utilisés.

conjonctivite

Plusieurs études, même constat

Ce communiqué vient confirmer d’autres études rapportées par le journal Forbes. L’une d’entre elle a été réalisée en Chine par une équipe de l’Université des trois gorges. Sur 12 patients sélectionnés, 7 ont présenté des signes d’inflammation de la conjonctive. Toutefois, cette étude reste à mettre en perspective puisque les patients étudiés ne l’ont pas été de manière aléatoire. La méthode scientifique n’ayant pas été des plus rigoureuses, il faut donc être prudent face à ce genre de résultats.

Toutefois, ce n’est pas la seule étude à documenter des cas de conjonctivite lors d’une infection du coronavirus. En effet dans une étude parue dans The New England Journal of Medicine et citée par Forbes, les données de 1 099 patients infectés par le coronavirus ont été examinés. 9 individus, soit 0,8 % des patients, présentaient une « congestion conjonctivale ».

Malgré le constat de ces études il n’est pas encore tout à fait clair si la conjonctivite est réellement l’un des symptômes du coronavirus, mais c’est une possibilité à prendre en compte. Toutefois, s’il s’avère que la conjonctivite est bien un symptôme du covid-19, celui-ci ne compterait pas parmi les plus fréquents.

Il semblerait somme toute judicieux de rester vigilant face à des symptômes conjonctivaux. À rappeler qu’une inflammation de la membrane des yeux peut être causée par de multiples facteurs, celle-ci n’équivaut donc pas automatiquement à  une preuve de contamination au covid-19. Il en reste qu’il ne faut pas hésiter à contacter un médecin si vous développez des signes de conjonctivite ou tout autre symptôme associé au coronavirus. Pour rappel voici la liste de l’OMS des signes d’une potentielle infection au covid-19 :

– Toux
– Gorge irritée
– Fièvre
– Diarrhées
– Des difficultés à respirer
– Écoulement nasal
– Fatigue exacerbée
– Courbatures

Lire aussi Le vinaigre blanc est-il efficace contre le coronavirus ?

Contenus sponsorisés