x

Oui, les yeux rouges sont un symptôme du nouveau coronavirus ainsi que ces 8 autres symptômes

Le dernier bilan pandémique du coronavirus recense un total de 2.033.627 cas dans le monde, selon l’AFP. Si le nombre de victimes ne cesse d’augmenter, de nouvelles données viennent aussi s’ajouter au tableau clinique de l’infection au Covid-19 selon le magazine Forbes. Nos confrères reviennent sur les études récentes menées sur des patients qui ont contracté le virus. Des symptômes oculaires feraient partie des signes alarmants et révélateurs de la maladie. Explications!

yeux rouges

La barre des deux millions de cas atteints du coronavirus vient d’être officiellement dépassée, et le bilan relayé par l’AFP semble s’alourdir avec plus de 131.000 décès. A la tête de ce comptage alarmant, les Etats-Unis semblent fléchir le genou avec plus de 637.000 cas et 28.336 décès, suivis de l’Italie, de l’Espagne et de la France.

Quels sont les symptômes du coronavirus ?

Certains signes cliniques sont spécifiques à une infection au coronavirus et il convient d’être très vigilant pour éviter le risque de contamination et endiguer sa propagation de la même façon. Voici les signes courants présentés par l’OMS !

– La fièvre
– Une fatigue intense et des courbatures
– La toux sèche
– Des difficultés respiratoires, surtout pour les cas les plus graves
– Des douleurs au niveau la poitrine
– Des diarrhées
– La gorge irritée
– Un écoulement nasal

Ainsi, si vous voyez apparaître ces symptômes, quand bien même ils seraient bénins et que ayez une bonne santé, il est important de se protéger en respectant le confinement et les gestes barrières. Lorsqu’il s’agit de signes cliniques plus graves tels que les difficultés respiratoires, il est impératif d’appeler un médecin en urgence.

Des symptômes liés au yeux

yeux rouges 1

Si la fièvre et les symptômes respiratoires sont les signes les plus courants de l’infection à coronavirus, nos confrères de Forbes font savoir que des études mettent en lumière un autre symptôme variant d’une personne à l’autre : les problèmes oculaires. Une des études publiée dans Jama Ophtalmology et menée par des chercheurs chinois, révèle que 31,6% parmi 38 patients contaminés ont eu des symptômes liés aux yeux. Parmi ces problèmes, l’épiphora est une production excessive de larmes qui coulent sans arrêt, la chimiose qui correspond à un gonflement de la conjonctivite et l’hyperémie conjonctivale est causée par un flux sanguin important vers la conjonctive.

Bien que les auteurs ont conclu sur l’existence de “manifestations oculaires compatibles avec une conjonctivite”, l’échantillon faible ainsi que d’autres explications potentielles ont poussé l’Académie américaine d’ophtalmologie (AAOS) à exprimer des réserves sur son site. En effet, certaines maladies courantes telles que l’insuffisance rénale ou cardiaque peuvent être responsables d’une surcharge de fluide et causer des problèmes oculaires et si les malades les plus graves du coronavirus ont de telles complications, il n’est pas impossible qu’elles y soient liées, et que les symptômes oculaires ne soient pas spécifiques au coronavirus.

Une hypothèse de plus en plus étudiée

Selon Forbes, d’autres études se sont déjà penchées sur ce sujet, notamment celle de l’équipe du Dr. Zhong du China Medical Treatment Expert Group for Covid-19, publiée dans le New England Journal of Medicine. Parmi 1099 patients confirmés positifs, neuf souffraient d’une “congestion conjonctivale” alors que quatre parmi eux seulement ont été jugés comme malades graves.

Des chercheurs de l’Université du Zhejiang, ont également publié les résultats de leur étude dans le Journal of Medical Virology suggérant par là que l’ARN du coronavirus serait détectable dans les larmes. Cela aurait été possible chez un seul patient parmi les 30 participants, et les auteurs ont précisé qu’il était le seul auquel on a diagnostiqué une conjonctivite.

Des gestes barrières pour se protéger

Les symptômes du coronavirus sont aujourd’hui connus, malgré la grande variabilité. Si certains patients ont souffert de problèmes oculaires et que les études le suggèrent, cela doit pousser à se protéger le nez, la bouche, mais également les yeux. Nos confrères de Forbes recommandent surtout aux professionnels de la santé de porter des lunettes de protection ainsi qu’un écran facial, face à des patients suspectés.

Cela dit, les symptômes oculaires peuvent être liés à d’autres infections ou à des allergies et que la présence ou l’absence d’un seul signe isolé ne permet pas de tirer des conclusions sur une éventuelle contamination.

Contenus sponsorisés
Loading...