Oui, les crises cardiaques tuent des millions de femmes chaque année : 6 symptômes à identifier

Il arrive parfois que le corps nous envoie des signaux pour nous prévenir d’un danger imminent. Une crise cardiaque, aussi appelée infarctus du myocarde, se produit lorsqu’une coronaire s’obstrue et bloque la circulation du sang vers le cœur. Ainsi, les cellules du muscle cardiaque se retrouvent privées d’oxygène et ne parviennent plus à se contracter. Ce mécanisme constitue une urgence vitale puisqu’il entraîne la mort d’une partie plus ou moins importante du myocarde. Chez une femme, une crise cardiaque peut donner lieu à des symptômes spécifiques qu’il convient de repérer, comme le révèle Doctissimo et Sud Ouest.

En France, l’infarctus du myocarde provoque 12000 décès chaque année, indique l’Inserm. On a longtemps considéré que les hommes étaient plus sujets à ce trouble cardiaque, mais l’écart se resserre actuellement. Comme le rappelle nos confrères du Figaro, une femme sur trois meurt d’une maladie cardiovasculaire aujourd’hui.

Les femmes de plus en plus concernées par des pathologies cardiaques

Selon le professeur Philippe Amouyel, directeur de l’unité « épidémiologie des maladies chroniques » à l’Inserm, les femmes sont moins sujettes aux maladies cardiovasculaires qui apparaissent généralement 10 ans plus tard que chez les hommes. Mais après la ménopause, le risque d’avoir une risque cardiaque augmente considérablement en raison de la perturbation hormonale. En outre, le professeur explique que les femmes développent des formes plus graves de pathologies cardiovasculaires. « Moins habitués à rencontrer ces maladies chez elles, les médecins peuvent parfois tarder à établir le bon diagnostic, surtout si la patiente est jeune », révèle-t-il. Dans ce sens, d’autres facteurs de risque expliquent la hausse des cas de crise cardiaque chez les femmes âgées de moins de 65 ans. Valérie Olié, épidémiologiste à l’Institut de veille sanitaire, indique que  « 25% des infarctus chez la femme surviennent avant 65 ans ». Le tabagisme, la sédentarité, l’alimentation déséquilibrée, le surpoids ainsi que le stress sont autant de facteurs susceptibles de provoquer une crise cardiaque. Ainsi, la protection hormonale dont croit bénéficier la femme avant la ménopause se révèle insuffisante, indique l’experte. Le Pr Nicolas Danchin, cardiologue à l’Hôpital Georges Pompidou, révèle que le premier facteur de risque d’un infarctus chez les moins de 65 ans est le tabagisme.

Les symptômes d’un infarctus du myocarde chez la femme 

La plupart des femmes ignorent les signes annonciateurs d’une crise cardiaque. Ainsi, elles ont tendance à attendre plus longtemps que les hommes avant de contacter les secours en cas d’infarctus.  Selon Le Figaro, 79% des femmes sont prises en charge trois heures après le début de l’attaque. Voici les symptômes que peuvent ressentir les femmes avant une crise cardiaque :

–         Une oppression thoracique

–         Une douleur qui va de la nuque au bras, en passant par le dos et le haut de l’abdomen

–         Des sueurs, des nausées et des vomissements

–         Des sensations vertigineuses pouvant donner lieu à des évanouissements

–         Une anxiété et un stress inhabituel

–         Une faiblesse et une fatigue

“Mieux vaut prévenir que guérir”  

Pour limiter les risques d’avoir un infarctus du myocarde, veillez à adopter un mode de vie sain s’avère de mise :

– Privilégier une alimentation saine

Une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes et pauvre en sucre, en graisses et en sel protège la santé du cœur. Aussi, il est conseillé de limiter la consommation d’alcool et de produits industriels pour avoir un corps sain.

– Pratiquer une activité physique régulière

Faire 30 minutes d’exercice par jour permet de prévenir efficacement un certain nombre de maladies.

– Éviter la consommation de tabac

Le tabac augmente considérablement le risque d’infarctus du myocarde. Si besoin, consultez un professionnel de la santé pour mettre fin à cette fâcheuse habitude.

– Gérer son stress 

Pour ne pas laisser le stress s’attaquer à votre cœur, il faut savoir maîtriser les situations anxiogènes. Il est recommandé de pratiquer des exercices de respiration et de méditation et de s’accorder des moments quand on se sent submergés par le stress.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close