« On me dit que je ressemble à un homme » Cette femme cesse de se raser pour apprécier les poils de son corps

De plus en plus de femmes aujourd’hui décident d’arrêter de s’épiler : c’est même devenu une tendance. C’est une manière pour elles de s’accepter et de s’aimer comme elles sont, et de ne pas se plier aux normes et aux stéréotypes de beauté. Beaucoup de femmes se sont affichées dans les médias et sur les réseaux sociaux en montrant fièrement leurs poils. C’est le cas de Bethany Burgoyne qui a décidé d’assumer les poils de son corps.

Malgré les critiques et les gens qui lui ont conseillé de se raser, Bethany accepte ses poils sur les jambes, sous les aisselles, et sous le menton. Elle s’est donnée la mission de laisser de côté la pression et les jugements des gens et de faire connaître son look au monde entier, comme relayé par le journal britannique The Sun.

bethany

Bethany Burgoyne – Source : spm

Elle arrête de s’épiler et se fait traiter d’homme à cause de ses poils

Bethany est à la base une artiste et travaille comme journaliste. À 27 ans, elle a commencé à réfléchir aux normes de la société, notamment aux normes de beauté.

Lorsqu’elle a 29 ans, on lui diagnostique des ovaires polykystiques, un déséquilibre hormonal qui peut, entre autres, provoquer une pousse anormale ou abondante de poils.

Pendant la période du confinement, Bethany décide qu’elle n’a plus envie de se les épiler, qu’elle est plus heureuse en les laissant pousser et en les assumant : « C’est grâce à la pandémie et au fait d’être dans l’intimité de ma propre entreprise que j’ai commencé à faire pousser mes poils du menton. Je me sentais en sécurité de le faire sans que les autres me voient. Plus je regardais et touchais les poils de mon visage et de mon cou, plus je réalisais qu’ils étaient une partie magnifique de moi et que je pouvais me sentir bien et fière de mon apparence. »

Elle se laisse donc pousser les poils dans d’autres parties de son corps, comme son ventre, son menton et son bikini. Certaines personnes ont été critiques et ont traité Bethany d’homme juste parce qu’elle avait des poils et lui ont demandé d’aller se raser : elle a ignoré toutes ces critiques et a continué de se laisser pousser les poils.

bethany1

Bethany en maillot – Source : spm

Elle partage son histoire sur les réseaux sociaux et créée son propre média

Bethany se met à partager son histoire et son parcours avec ses poils sur son compte Instagram, pour encourager les autres et leur montrer qu’il n’y a rien d’anormal dans le fait d’être poilue.

Elle se rend compte en échangeant avec sa communauté qu’il existe beaucoup de personnes attirées par les femmes qui ont des poils. Elle décide de lancer sa propre plateforme média, qu’elle appelle « The Sassy Show« , et sur laquelle des femmes partagent leurs histoires personnelles et discutent des tabous autour du corps et de la sexualité.

Bethany encourage les autres femmes à ne plus s’inquiéter de leurs poils, mais de se concentrer sur le plus important : se sentir confiantes et belles telles que nous sommes. Elle déclare : « Je me rends compte que nous pouvons être la personne que nous souhaitons vraiment voir. Et pour moi, c’était une femme qui avait des poils sur son corps et qui était fière de les montrer.

Pour elle, les femmes peuvent utiliser le temps qu’elles passaient à s’épiler ou à se raser en faisant des choses beaucoup plus importantes.

Bethany veut que les femmes reconnaissent qu’elles peuvent utiliser le temps passé à s’épiler, pour des choses plus importantes. Elle a reçu énormément de soutien, d’encouragement et d’amour dans sa communauté, et laisse même les gens lui toucher les poils car c’est pour elle une manière efficace de les mettre en confiance.

Arrêter de s’épiler est un choix

Certaines femmes arrêtent de s’épiler afin de dire adieu aux irritations après le rasage, aux poils incarnés, et aux éventuelles infections suite à des coupures. Par ailleurs, selon nos confrères de INSIDER, Une étude en 2007 a affirmé que les poils avaient pour fonction principale de libérer des phéromones, qui seraient responsables de l’attraction sexuelle que nous pouvons ressentir pour quelqu’un. Si vous arrêtez de vous épiler, vous libérerez donc plus de phéromones ! Il a été démontré d’ailleurs dans une étude publiée par Facts, Views & Vision, que l’une des phéromones masculines augmente la libido des femmes. Il est souvent dit que le fait d’avoir des poils améliore donc la sexualité, et permet même d’avoir de meilleurs orgasmes !

Cependant, que vous décidiez d’arrêter de vous épiler ou non, c’est un choix que chaque femme doit faire librement et sans se préoccuper du regard des autres. Le plus important est de se sentir bien dans son corps et de faire ce que nous désirons vraiment.

Lire aussi Des médecins enlèvent un demi kilo de poils de l’estomac d’une fille

Contenus sponsorisés