On connait désormais le secret des japonais pour vivre très longtemps

Une grande partie de la population mondiale féminine souffre de plusieurs troubles de la santé, à commencer par la prise de poids excessive, qui ne manque pas d’impacter leur apparence, santé et qualité de vie. Cependant, les femmes japonaises échappent à ce fléau et sont classées par l’Organisation Mondiale de la Santé comme étant les femmes qui bénéficient de la plus longue espérance de vie en bonne santé. Quel est donc leur secret ?

Durant les 25 dernières années, les femmes japonaises ont pu arriver au sommet du classement de l’OMS en ce qui concerne l’espérance de vie en bonne santé, avec une moyenne de 86.8 ans contre 85.4 ans pour les françaises et 81.6 pour les américaines. De plus, elles semblent ne jamais souffrir des kilos superflus ou de l’accumulation des graisses. Si vous vous demandez comment elles y arrivent, voici la réponse !

Comment les japonaises arrivent-elles à rester jeunes et minces plus longtemps ?

Nous ne le répéterons jamais assez, l’alimentation et l’activité physique sont parmi les principaux facteurs qui influencent notre état de santé et notre apparence. C’est ce qui a poussé Naomi Moriyama à publier son ouvrage, intitulé « Les femmes japonaises ne grossissent pas et ne vieillissent pas », afin de mettre la lumière sur les moyens adoptés par ces femmes, et ainsi pousser les femmes occidentales à suivre leur exemple pour se débarrasser de leurs maux et jouir d’une longue vie de santé et de jeunesse.

L’alimentation :

Les aliments minceur font naturellement partie de l’alimentation quotidienne au Japon. Parmi les meilleurs qui contribuent à la perte de poids saine et à l’amélioration de l’état de santé général, nous retrouvons : le poisson, les algues, les fruits, le soja biologique fermenté de manière traditionnelle, le riz, les légumes et le thé vert. Tous ces ingrédients ont l’avantage d’être riches en nutriments et en antioxydants qui aident à lutter contre le vieillissement précoce et à réguler la prise de poids.

Le petit-déjeuner par exemple, est considéré comme le repas le plus important de la journée, il est donc plus varié et plus copieux. Son menu est très riche et contient généralement, du thé vert, du riz cuit à la vapeur, une soupe, du tofu, de l’ail nouveau, des algues, une omelette ou une tranche de poisson. 

Quant aux autres repas de la journée, ils se constituent habituellement de poisson grillé, de légumes cuits, de soupe, de thé vert, de fruits et d’un bol de riz, qui remplace le pain dans notre alimentation occidentale. En plus de cette différence importante, il est à noter que la consommation de viande rouge est très rare dans ce pays asiatique, en faveur du poisson dont ils consomment 10% de la production mondiale alors que les japonais ne représentent que 2% de la population mondiale. Ceci sans oublier que les méthodes de cuisson adoptées au Japon jouent également un rôle important dans la préservation de la valeur nutritionnelle des différents aliments, puisque ces derniers sont cuisinés, cuits à la vapeur ou légèrement grillés, mais jamais frits.

Si vous vous demandez si les japonaises ne succombent jamais à la tentation des petits gourmandises sucrées, rassurez-vous, elles le font. Mais, à petites doses ! Les desserts et les douceurs sucrées tels que le chocolat, les biscuits, les glaces, les cakes… font rarement partie de la routine alimentaire japonaise, et quand ils réussissent à s’y trouver une place, ils sont servis en très petites portions, pour limiter au maximum les dégâts qu’ils peuvent causer à l’organisme.

D’ailleurs, pour éviter les excès de table, les japonais habituent leurs enfants dès leur plus jeune âge, à ne pas se servir des portions géantes, à ne pas mélanger les ingrédients – chaque plat est servi à part – et à prendre son temps pour bien mâcher et savourer ces dons de la nature. Des habitudes qui, évidemment, contribuent à une bonne digestion et favorisent la sensation de satiété.

L’activité physique :

En plus des habitudes alimentaires naturelles et saines, l’activité physique régulière reste l’arme redoutable employée par les japonaises pour garder la ligne et veiller à l’équilibre de leur organisme. Elles s’adonnent donc à un bon nombre d’exercices, qui font désormais partie de leur culture, tels que la marche, le vélo, la méditation, le tai chi ou les étirements. Ainsi, elles se libèrent du stress et limitent ses effets, tout en gardant un corps souple et tonique.

Lire aussi Oui, le secret pour éliminer des maux de dos est dans vos pieds : 5 exercices qui vont vous soulager

Contenus sponsorisés