On a retrouvé du caca dans la quasi-totalité des hamburgers des Fast-Food

Avec 1,2 milliards de hamburgers consommés chaque année, les Français se placent en deuxième position des plus gros consommateurs de cet indétrônable de la restauration rapide en Europe. Seulement, une étude publiée par le magazine américain Consumer Report et relayée par Metro risque de provoquer un haut-le-cœur à tous les aficionados de ce sandwich largement prisé. S’il ne contient que de la viande, du fromage, des crudités et du pain, le burger cacherait un ingrédient peu connu du public : des matières fécales. Une information reprise par RTL, LCI et le 20 minutes.

Le fast-food n’a jamais eu autant de succès. Avec un chiffre d’affaire de plus de 39 milliards d’euros en 2016, le marché de la restauration rapide est en pleine croissance. Si les repas proposés par ces grandes chaînes prolifiques sont appréciés par de nombreuses personnes, il n’en est pas moins vrai que ces derniers ne sont pas sans risques pour la santé. Diabète, cholestérol, hypertension artérielle, maladies cardiaques, autant de troubles qui peuvent résulter d’une alimentation riche en sucres et en sel, mais pas que. Les polémiques autour de ce genre d’établissements continuent de frayer leur chemin dans les colonnes des médias. En cause : des matières fécales retrouvées dans la viande hachée.

Quand la « malbouffe » prend tout son sens

C’est en 2015 que les résultats d’une enquête réalisée par le magazine américain Consumer Reports a provoqué un tollé. Quasi tous les hamburgers disponibles sur le marché contiendraient des bactéries de matières fécales.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé 116 échantillons de viande de bœuf d’origine biologique, et 181 échantillons de viande issue de l’élevage conventionnel, comprenez donc de la viande industrielle. Cette expérience a conduit à l’identification d’une présence d’entérocoques, des bactéries que l’on retrouve généralement dans l’intestin de l’homme, impliquant ipso facto une contamination fécale. Celles-ci peuvent être à l’origine de nombreux problèmes de santé, notamment des infections sanguines et urinaires.

Cette information qui risque de refroidir l’appétence des français pour ce sandwich mythique a pourtant une explication simple. Lorsque les bêtes sont abattues et que la viande est transformée, les excréments présents sur leurs peaux ou ceux qui restent dans leurs intestins peuvent s’immiscer dans la chaîne de production. Si ces micro-organismes sont présents uniquement à la surface de la viande et sont neutralisés à la cuisson, il n’en est pas de même pour le bœuf haché. Pour cette préparation, les bactéries se mélangent dans la viande et ne sont pas totalement éliminées même après que cette dernière soit cuite.

Des bactéries omniprésentes

Si des bactéries ont été retrouvées dans les glaçons et les sandwichs des magnats du fast-food, leurs machines ne sont pas en reste. En 2018, une enquête publiée par Metro en partenariat avec l’Université métropolitaine de Londres a révélé que les écrans tactiles chez McDonald’s contenaient des traces de matières fécales. Pour cela, les chercheurs ont analysé des échantillons provenant de huit restaurants du géant de la restauration rapide. Résultat ? Tous les appareils comportaient des traces de coliformes fécaux, des entérobactéries supposant une pollution fécale.

Bien que seul le restaurant au clown ait été ciblé dans l’étude, les équipements des autres chaînes ne sont potentiellement pas en reste, rappelle le Parisien. En règle générale, tout objet utilisé par un grand nombre de personnes est susceptible de contenir des bactéries.

Pour pallier les risques liés aux standards d’hygiène non respectés, il est essentiel de prendre des mesures de prévention. En tête de liste : le nettoyage des mains. Demander à votre restaurateur la traçabilité de ses produits peut également constituer une alternative pour amoindrir les risques liés à cette alimentation parfois dangereuse. Enfin, pour déguster un bon hamburger préférez les chaînes d’approvisionnement alternatives en veillant à manipuler votre viande avec soin pour éviter tout risque de contamination.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close