Offre d’emploi : Cette société recherche des personnes pour câliner des chats toute la journée

Offre d’emploi : Cette société recherche des personnes pour câliner des chats toute la journée


Offre d’emploi

La loyauté infaillible du chien, la fière allure du chat ou encore l’impassibilité du poisson rouge… Chaque animal domestique offre une qualification qui lui est propre et qui détermine notre choix dans l’adoption d’un animal.

Selon nos besoins et nos envies, nous choisirons tel ou tel animal afin qu’il nous équilibre d’un point de vue psychologique car avoir un animal domestique, c’est surtout ressentir le plaisir d’une compagnie et tous les bienfaits qui en découlent. 

La « ronronthérapie » ou comment se relaxer grâce aux chats

D’ailleurs, parmi l’un des bienfaits d’avoir un chat, en particulier, on pense à la « ronronthérapie », une thérapie qui prête à sourire mais qui s’avère être plus que sérieuse. En effet, selon le vétérinaire toulousain, Jean-Yves Gauchet, les ronronnements des chats, c’est-à-dire les fréquences basses en hertz qu’émet un chat, permettent d’apaiser l’animal ainsi que l’être humain. Pour en arriver à cette conclusion, il a réalisé une étude sur 250 personnes en leur demandant d’écouter un CD de ronronnement, qui dure une trentaine de minutes, chaque jour. Les résultats ont montré que les sujets de l’étude ressentaient du bien-être, de la sérénité ainsi qu’une plus grande facilité d’endormissement. D’ailleurs, ces fréquences basses émises par le chat, de 25 à 50 hertz, sont les mêmes que celles utilisées par les professionnels de la santé, dont les kinésithérapeutes, pour réparer les os fissurés, les muscles lésés et accélérer la cicatrisation. En outre, les compositeurs de musique utilisent ces mêmes fréquences afin de susciter des émotions. 

Le fait d’entendre un ronronnement, et donc ces fréquences basses, favorise la production de sérotonine, c’est-à-dire l’hormone du bonheur. Par conséquent, nous sommes de meilleure humeur, relaxés et plus aptes à bénéficier d’un sommeil de qualité. De plus, c’est une manière de se prémunir de certaines affections qui nous touchent lorsque nous sommes en manque de sommeil. 

Par ailleurs, les caresses sont tout aussi bénéfiques, tant pour l’Homme que pour le chat. Pour l’un, elle permet de combler un manque affectif et pour l’autre, elle permet de le rassurer. C’est pour cela qu’il est désormais possible de devenir caresseur professionnel de chats ! 

Métier : caresseur professionnel de chats 

En effet, la clinique vétérinaire irlandaise, Just Cats Veterinary Clinic, qui est uniquement dédiée aux chats, a publié une offre d’emploi pour trouver une personne dont la mission sera de câliner les chats. 

Bien que cela semble amusant, le profil recherché doit avoir la capacité de comprendre les ronronnements du chat, de l’apaiser en lui chuchotant des mots doux, d’avoir des mains et une voix douces afin de le rassurer et de le caresser toute la journée mais aussi être titulaire d’un diplôme d’auxiliaire vétérinaire. 

Le but de ce poste est de permettre aux chats qui sortent d’une chirurgie ou à ceux qui restent en pension dans cette clinique de se sentir à l’aise, relaxés et d’éviter tout stress et angoisse. 

C’est donc un poste qui fait rêver les amoureux des chats, à condition d’avoir quand même quelques compétences félines !