N’utilisez jamais de vinaigre de cidre si vous prenez ces médicaments !

N’utilisez jamais de vinaigre de cidre si vous prenez ces médicaments !


Le vinaigre de cidre est l’un des aliments les plus sains. Dans les quatre coins du globe, certains l’utilisent pour traiter et prévenir de nombreux problèmes de santé, d’autres le consomment pour perdre du poids et brûler les graisses. Mais il faut savoir que ce produit naturel peut interagir avec certains médicaments. Éclairages.

Le vinaigre de cidre est bénéfique pour les bactéries intestinales. Grâce à sa forte teneur en pectine, une fibre qui stimule le transit intestinal et favorise le sentiment de satiété, il aide à traiter les problèmes liés au système digestif.

De plus, grâce à la fermentation, le vinaigre de cidre est riche en acide acétique. Il est également faible en calories, et a une forte teneur en antioxydants (polyphénols). Ces composés procurent de nombreux bienfaits.

Les bienfaits santé du vinaigre de cidre

Une étude récente, menée par un groupe de chercheurs au Japon, a démontré que l’acide acétique pouvait aider à contrôler l’hypertension artérielle et l’accumulation de la graisse. Une autre étude, plus récente et menée par un groupe de chercheurs en Europe, a démontré que l’acide acétique, un composé du vinaigre de cidre, peut réguler la glycémie.

Le vinaigre de cidre a des propriétés anticancéreuses. Une étude menée par un groupe d’experts en Chine a découvert que la consommation de vinaigre de cidre et de légumes réduisait le risque du cancer de l’œsophage. Il est également très prisé pour ses propriétés désinfectantes et antibactériennes. De plus, le vinaigre de cidre peut être très utile pour réguler le pH, ou en cas d’infections à levures.

À noter que le vinaigre de cidre est un aliment ayant un effet anti-cholestérol et pouvant réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Selon une étude réalisée sur des animaux de laboratoire, le vinaigre de cidre peut aider à réguler le cholestérol dans le sang, car il contient des acides chlorogéniques qui réduisent le taux du mauvais cholestérol (LDL), empêchant ce dernier de s’accumuler et de se cristalliser dans la circulation sanguine.

Mais dans certains cas, la consommation de vinaigre de cidre peut entraîner des problèmes de santé, notamment si vous êtes sous certains traitements médicaux.

Quand est-ce que vous devez éviter le vinaigre de cidre ?

En règle générale, évitez de le consommer en grandes quantités. Une personne a développé de l’ostéoporose après avoir consommé 240 ml de vinaigre de cidre quotidiennement, pendant environ 6 ans.

En cas de cancer de la vessie

Le vinaigre de cidre n’est pas approprié à tout le monde et n’est pas toujours recommandé. Certes, il a des propriétés anti cancer mais sa consommation peut affecter négativement les patients déjà atteints de cancer de la vessie.

Les femmes enceintes ou allaitantes

Les spécialistes affirment que le vinaigre de cidre pourrait avoir des interactions, altérer la croissance du fœtus et entraîner des problèmes de santé lors de la grossesse ou de l’allaitement.

Les diabétiques

Le vinaigre de cidre est déconseillé en cas de diabète, notamment de type 1, car il peut réduire votre taux de sucre sanguin. Si vous prévoyez de consommer du vinaigre de cidre, votre glycémie doit être suivie de beaucoup plus près et les médicaments ajustés.

Important :

Si vous prenez l’un des médicaments suivants, vous devez éviter la consommation de vinaigre de cidre, car cela pourrait conduire à une interaction baissant les niveaux de potassium dans le corps et provoquant l’ostéoporose :

Digoxine (Lanoxin) utilisé pour traiter les problèmes cardiaques.
Chlorothiazide (Diuril), Chlorthalidone (Thalitone) ou Furosémide (Lasix), Hydrochlorothiazide (HCTZ, HydroDiuril, Microzide) des médicaments diurétiques qui aident à lutter contre les ballonnements.


Loading...