x

« Nous avons trouvé un bébé abandonné dans le métro et cela a changé nos vies pour toujours »

Rien ne les prédestinait à devenir parents, mais un heureux incident viendra bouleverser leur quotidien. Danny Stewart et Pete Mercurio sont devenus les deux papas de Kevin, un bébé abandonné dans le métro. Vingt ans après son adoption, voici ce qu’il est devenu.

Relayée par BBC News, ce récit reflète le parcours incroyable de deux hommes dont la vie a changé du jour au lendemain. Tout a commencé un soir d’été, alors que Danny devait rejoindre son compagnon pour dîner.

Il était enveloppé dans un pull – Source : Unsplash/Jenna Day

Un bébé abandonné dans le métro

C’est en se rendant à l’appartement de Pete Mercurio que Danny a vu son destin basculer. Alors qu’il s’apprêtait à quitter le métro, il a vu ce qu’il pensait être une poupée enveloppée dans une couverture. Il a poursuivi son chemin mais après un dernier coup d’œil, il s’est aperçu qu’une jambe avait bougé. En réalité, il s’agissait d’un petit garçon enroulé dans un gros pull de couleur foncée. “Il était nu et juste enveloppé dans ce vêtement. Son cordon ombilical était encore partiellement intact, donc j’ai bien vu qu’il s’agissait d’un nourrisson”, raconte Danny. 

Pete et Danny étaient en couple depuis 3 ans – Source : Pete Mercurio/Instagram

Il a alerté les autorités

L’homme âgé de 34 ans au moment des faits s’est précipité dans une cabine téléphonique pour alerter la police, puis est retourné près du bébé. “Je suis sûr que cela n’a pris que quelques minutes, mais le temps semblait figé pendant que mon coeur battait à toute vitesse”, poursuit Danny. Il confie avoir même redouté que son appel soit assimilé à une farce et que les officiers ne croient pas à son histoire. C’est là qu’il décide d’appeler Pete pour lui raconter ce qui s’est passé. 

J’ai trouvé un bébé. Je ne pense pas que la police m’ait cru alors appelle-les maintenant s’il te plaît”, a demandé Danny à son partenaire. Sans hésiter, ce dernier s’est rendu sur place et est arrivé au moment où la police emmenait le nourrisson à l’hôpital pour vérifier son état de santé. Les deux hommes ont fait leur déposition puis ont, à leur tour, quitté les lieux. 

Pete, Danny et Kevin – Source : Pete Mercurio

Un lien s’est créé avec le bébé

Pete raconte : “Je me souviens m’être tourné vers Danny et lui avoir dit : ‘Tu sais, tu seras en quelque sorte connecté à ce bébé jusqu’à la fin de ta vie’”. Et il semble avoir vu juste puisque quelques temps plus tard, lorsque Danny s’est rendu au tribunal pour témoigner des circonstances de cette affaire, la juge lui a demandé s’il serait intéressé par l’adoption de cet enfant. Immédiatement, l’homme réalise que le parcours sera semé d’embûches et fait part de ses craintes à la femme de loi. Pour autant, celle-ci lui assure que ce ne sera pas si difficile, ce qui le pousse à accepter. Il téléphone ensuite à Pete pour lui annoncer la nouvelle. 

Pete, Danny et Kevin – Source : Pete Mercurio/BBC

Ce dernier raconte : “Mon instinct était simplement de dire ‘non – non tu n’es pas intéressé. Retourne tout de suite dans la salle et dis-lui’”. Effrayé par la perspective de devenir parent, il révèle qu’ils n’avaient ni argent, ni espace pour accueillir un bébé. Par ailleurs, il ne comprenait pas que son compagnon ait pris une telle décision sans le consulter au préalable. S’en sont suivis de nombreuses disputes qui auraient probablement pu mettre fin à leur couple, mais ils étaient destinés à finir leur vie ensemble. Finalement, Danny réussira à convaincre Pete de l’accompagner pour rendre visite au nourrisson dans sa famille d’accueil. C’est là qu’il ressentira un sentiment qui lui était encore inconnu. 

Pete et Kevin – Source : Pete Mercurio / Instagram

Le processus d’adoption a été entamé

En arrivant sur les lieux, le couple a vite réalisé que les conditions de vie n’étaient pas idéales. L’enfant avait un érythème fessier et une infection au niveau du nombril, autour des hanches et des cuisses ainsi que sur le dos. Lorsque Pete l’a pris dans ses bras, il raconte avoir ressenti “une vague de douceur instantanée ». Le bébé lui a serré le doigt et l’a regardé dans les yeux. Immédiatement, toutes ses réticences à l’idée de devenir parent se sont évanouies. 

Kevin et ses parents le jour de leur mariage – Source : Pete Mercurio/BBC

“Cela m’a ouvert le cœur et m’a montré qu’à ce moment, je pourrais être l’un de ses parents, l’un de ses papas”, ajoute Pete. Une fois la décision prise, le processus d’adoption a été entamé. Ils ont décidé de l’appeler Kevin, en hommage à son frère mort-né. 

Le bébé et ses deux papas – Source : Pete Mercurio

Kevin est un jeune homme accompli

Au bout de plusieurs mois de vérification de leurs antécédents et de formations à la parentalité, Danny, Pete et Kevin ont enfin pu être réunis pour commencer leur vie de famille. Pete raconte qu’il a créé un livre illustré pour retracer leur histoire peu commune. 

Kevin entouré par Danny et Pete – Source : Pete Mercurio

“C’était son préféré”, confie-t-il. “Quelques nuits, on le lisait même plusieurs fois. On trouvait souvent Kevin en train de tourner les pages lui-même et dire à voix basse les mots qu’il avait mémorisé. C’était la chose la plus adorable du monde à regarder”, poursuit le père. 

Kevin a grandi – Source : Pete Mercurio

Aujourd’hui, Kevin est un jeune adulte de 20 ans qui étudie à l’université. Ses matières de prédilection : les sciences informatiques et les mathématiques. Il mesure plus d’1m80 et est même plus grand que ses deux pères. Parmi ses nombreuses passions : jouer au frisbee, courir des marathons et danser avec le National Dance Institute de New York.

Kevin avec ses parents – Source : Pete Mercurio 

Mais ce n’est pas tout. Kevin est également autodidacte puisqu’il s’est lui-même enseigné à jouer à la guitare et au piano. Une myriade de talents qui ne font que rappeler que pour grandir heureux et épanoui, il est indispensable d’être entouré par une famille aimante. Il existerait même des habitudes qu’adoptent les parents dont les enfants réussissent.

Kevin avec sa famille dans un parc national – Source : Pete Mercurio

“Kevin a toujours été un enfant respectueux”, décrit Pete. “Il est gentil et a de l’empathie. Il ne dévoile pas beaucoup ses émotions. C’est un observateur. Il n’a pas besoin d’attention. C’est une personne privée, mais aussi un leader discret”, ajoute-t-il. “Je ne savais pas qu’un amour aussi profond existait dans le monde”, poursuit le papa, très fier de son fils. 

La patience est le maître mot lors d’un processus d’adoption

L’adoption est une aventure incroyable qui peut transformer la vie d’une famille. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y aura aucun défi à relever. Des procédures administratives à l’éducation, en passant parfois par des discussions délicates, il est nécessaire de se montrer aimant et bienveillant. L’objectif étant que la patience et la compréhension soient les maîtres mots au quotidien, explique Bruno Humbeeck, psychopédagogue. En effet, il est essentiel de comprendre qu’il est difficile d’aimer lorsque l’affection a peut-être été violemment retirée ou refusée. La patience quant à elle est nécessaire pour comprendre que l’attachement et l’amour ne sont pas instantanés et que parfois, le processus peut s’avérer plus lent que ce que l’on pense. Si ces deux valeurs clés sont appliquées et qu’elles nourrissent l’amour au quotidien, l’adoption, même si elle n’est pas dénuée d’épreuves, se transforme alors en aventure merveilleuse permettant à l’enfant de s’appuyer sur deux parents aimants qui l’aident à grandir et à s’épanouir le mieux possible, en dépit des circonstances de son abandon. 

Contenus sponsorisés
Loading...