« Notre petite fille est morte du coronavirus et voici les symptômes qu’elle a eu »

Si les cas de contamination au coronavirus nous ébranlent tous, cela est d’autant plus tragique lorsque cela implique la mort d’un jeune enfant. Cela a été le cas pour cette petite fille de 5 ans qui a rendu son dernier souffle à cause de la maladie du Covid-19. Aujourd’hui, ses parents souhaitent dire au monde entier que cela n’arrive pas qu’aux autres. Ce témoignage tragique nous est relayé par nos confrères du site américain Today. Récit d’une perte dévastatrice.

« Cela n’arrive qu’aux autres » Cette pensée, ces parents souhaitent la démonter. Et pour cause, ils ont perdu leur très jeune fille des suites de la Covid-19. Désormais, ces endeuillés souhaitent rendre hommage à leur enfant de 5 ans, morte des suites du virus Sars-CoV-2. Ils racontent comment ils ont perdu l’être qu’ils chérissaient le plus au monde et mettent en garde contre la dangerosité de cette maladie.

Un chagrin incommensurable

Si ces parents confient leur immense tristesse, c’est surtout pour prévenir les autres de l’omniprésence du coronavirus. Leur chagrin incommensurable sert ainsi de témoignage poignant afin que l’on prenne cette menace plus au sérieux. La victime est la petite Skylar Herbert et elle est morte alors qu’elle n’avait que 5 ans. C’était une fillette qui adorait danser et nourrissait le rêve d’être une dentiste pour enfants quand elle sera grande. Pleine de vie, les parents éplorés témoignent d’un être aventurier qui n’ « avait jamais peur d’essayer quelque chose de nouveau ».  Un témoignage navrant quand on sait que la petite Skylar repose désormais en paix à cause de cette maladie.

Skylar Herbert

Un choc pour les parents

L’officier de police chargé d’enquêter sur le cas de la petite Skylar a été stupéfait de savoir qu’elle n’avait pas quitté son domicile depuis des jours. Ses parents n’ont pas été diagnostiqués positifs au Covid-19. Et cela, ils souhaitent en témoigner. Ils déclarent que la situation est devenue incontrôlable et que le monde entier devrait faire quelque chose. Des propos relayés par l’interview de nos confrères de Today. « Nous souhaitons faire savoir aux gens que peu importe votre âge, cela peut vous arriver » préviennent les parents endeuillés.

Les premiers symptômes

Lors de cet entretien, ils reviennent également sur les signes annonciateurs de cette contamination qui faisaient plus penser à une angine qu’à un cas de coronavirus. Et cette hypothèse ne leur a jamais traversé l’esprit au vu des symptômes. Ils expliquent que la petite fille mangeait, buvait et jouait les deux premiers jours. La mère raconte : »Mais ce quatrième jour, elle a commencé à se plaindre des maux de tête et de fièvre. Je ne pouvais pas la guérir. » Les niveaux d’oxygènes de la petite fille étaient bons et cette dernière ne souffrait aucunement de détresse respiratoire. Mais le diagnostic a révélé une forme atypique de méningite suite aux complications liées au Covid-19. Les médecins ont donc dû placer la petite sous assistance respiratoire. Des symptômes qui auront raison de sa vie en avril.

Des médecins troublés

Le cas de la petite fille de 5 ans a déconcerté les médecins. Et cela, sa mère en est consciente. « Même eux étaient déconcertés mais ils ont vraiment tout fait pour l’aider ». Cette mobilisation ne l’aura malheureusement pas sauvée puisqu’elle décèdera un dimanche alors que Skylar était à ce moment là en soins intensifs. Les parents racontent que les soignants étaient également en train de pleurer face à cette nouvelle tragique.« Peu importe la couleur que vous avez. Peu importe votre nationalité. Peu importe votre préférence politique. C’est juste un monstre qui essaie de détruire tout ce qui se trouve sur son chemin » a déclaré Ebbie, la maman de l’enfant de 5 ans.

Perdre son enfant : une épreuve dévastatrice

Pour un parent, il n’y a pas plus grande épreuve que celle de perdre l’être que l’on chérit le plus au monde : son enfant. Choc, sidération, colère, marchandage sont autant d’étapes avant d’accéder à la phase ultime qu’est l’acceptation. Atteindre cette fin demande du temps et le processus de deuil est différent selon chaque parent. Pour traverser cet évènement douloureux, un accompagnement thérapeutique pourra être envisagé, sans oublier la présence des proches qui peut aider à traverser cette épreuve difficile.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close