Nos matières fécales sont pleines de microplastiques, selon une nouvelle étude.

À l’époque actuelle, manger des aliments naturels qui ne contiennent pas de substances chimiques est devenu un luxe que beaucoup de personnes ne peuvent malheureusement pas s’offrir. Parmi ces produits non comestibles et dangereux que vous pourriez trouver dans vos aliments, on retrouve les microplastiques. De quoi s’agit-il ? Et comment ces fragments de plastique finissent dans nos matières fécales ? Voici la vérité.

Depuis quelques années, la communauté scientifique s’est penchée de façon particulière sur les études visant à démontrer la présence de fragments de plastique dans certains aliments que nous consommons de façon quotidienne, et les résultats étaient du moins que l’on puisse dire choquants, et pas très rassurants. Cela signifie que nous pourrions ingérer ces microplastiques sans nous en rendre compte, et mettre en danger notre santé et celle de nos enfants. Découvrez cette étude surprenante qui a révélé que les matières fécales des êtres humains contiennent des microplastiques.

Les microplastiques : Qu’est-ce que c’est ? 

Le mot microplastiques désigne des petites particules de plastique dont la taille ne dépasse généralement pas les 5 millimètres, et qui sont propagées partout dans la nature. Ces derniers sont créés par les usines industrielles et plus particulièrement par l’industrie cosmétique qui utilise de grandes quantités de plastique pour ses produits. En l’espace de quelques années, les microplastiques ont envahi tous nos océans, ils ont contaminé nos poissons et plusieurs types d’aliments que nous consommons de façon régulière, raison pour laquelle, plusieurs organisations mondiales de la protection de l’environnement ont déclenché la sonnette d’alarme, et révélé que l’élimination de ces particules de plastique est devenue un besoin urgent.

Il faut également noter que les microplastiques peuvent contenir des substances très dangereuses comme  le pétrole, le polyéthylène, l’acrylonitrile, des résidus de métaux lourds,  et toute une panoplie de composants chimiques non comestibles et très nocifs pour l’organisme des animaux et des êtres humains. Malheureusement, malgré tout le danger que ces particules de plastique présentent, les industriels continuent à polluer l’environnement avec leurs déchets sans se soucier de toutes les terribles répercussions que cela risque d’engendrer.

Des microplastiques dans nos matières fécales…

Une étude récente menée par une équipe de chercheurs de l’université médicale de Vienne en Autriche,  et présentée lors du congrès européen de gastroentérologie qui a eu lieu du 20 au 24 Octobre dernier, a mis en évidence que les matières fécales des êtres humains pourraient contenir des microplastiques. Cette étude surprenante qui a suscité le débat dans les rangs des scientifiques du monde entier, a été réalisée sur un échantillon composé de 8 personnes appartenant à 8 pays différents (Finlande – Italie – Japon – Pays-Bas – Pologne – Russie – Royaume-Uni – Autriche).

Les auteurs de l’étude ont demandé aux participants de noter tous les aliments consommés pendant une semaine, et ont collecté des échantillons de leurs excréments afin de les soumettre à des analyses approfondies. À l’issue de l’étude, les chercheurs ont découvert que les matières fécales des participants contenaient des particules de plastique de différents types, et ce, même chez les participants qui n’ont pas consommé de poisson.

À travers la bioaccumulation, les microplastiques peuvent impacter très négativement les organes du corps humain, ces derniers risquent de provoquer des problèmes digestifs, un stress hépatique, et même empêcher l’absorption de certains minéraux et vitamines indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme. Toutefois, les auteurs de l’étude ont affirmé que les scientifiques ont besoin d’entamer des recherches plus approfondies afin de connaître les réels effets des microplastiques sur l’organisme, ainsi que les moyens à déployer pour lutter contre leur propagation.

Le plastique : Ennemi numéro 1 de la nature.

Depuis quelques années, les effets négatifs du plastique font partie des sujets les plus évoqués au sein de la communauté scientifique. Et grâce à toutes les études qui ont été réalisées par des dizaines de spécialistes à travers le monde, nous savons tous que le plastique constitue une menace de taille pour notre environnement, et même notre santé.

En effet, le plastique contient une multitude substances chimiques aussi dangereuses les unes que les autres. Ces dernières polluent nos océans, l’air que nous respirons, et impactent très négativement nos végétaux ainsi que notre santé et celle des animaux qui nous entourent. Il est donc évident que l’élimination de cette matière est devenue une réelle urgence, et que tous les gouvernements doivent se mobiliser et déployer plus d’efforts afin de sauver notre environnement. En attendant, nous vous conseillons d’éviter l’utilisation de tous les objets en plastique, et de les remplacer par des outils fabriqués à partir de matières naturelles afin d’éviter tous les effets secondaires du plastique.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close