x

Non, le clitoris n’est pas seulement conçu pour le plaisir d’après les scientifiques

Cette affirmation vient apporter d'autres informations que celles que l’on parcourt dans la presse. Selon des scientifiques, "l'organe exclusivement dédié au plaisir" serait un mythe ! Et pour cause, il aurait d’autres fonctions que celles liées à l’excitation. Découvrez lesquelles et ces dernières risquent de vous surprendre car elles sont méconnues.

Relayé par Futura-Sciences, ce monologue du clitoris risque de bousculer toutes les croyances que l’on nourrit à l’égard de cet organe, essentiellement considéré comme ayant pour fonction de donner du plaisir ; ces scientifiques affirment d’autres hypothèses.

D’autres explications des scientifiques

Si nous sommes nombreux à croire que le clitoris n’est que lié au plaisir, des scientifiques s’inscrivent en faux face à ce qu’ils considèrent être comme un mythe. La raison : cette petite extrémité de la vulve aurait bien d’autres utilités. Somme toute, le clitoris ne sert pas qu’à être stimulé sexuellement ou à procurer un orgasme. Des arguments scientifiques qui sont accompagnés d’explications d’experts.

« Des théories qui sortent du lot »

Pour les scientifiques, il existe d’autres fonctions au clitoris. Selon une première hypothèse, cet organe serait utile pour identifier le meilleur partenaire sexuel. Le second argument insiste sur le fait que ce dernier serait un reste de pénis, ce qui s’explique par l’aspect interne de cette extrémité qui cache bien plus qu’un petit capuchon qui a des érections. D’après ceux qui se sont penchés sur la question, les premières phases de développement du sexe sont identiques pour les filles que pour les garçons. C’est seulement à un autre stade de la formation que le clitoris se différencie du pénis. Loin d’être une anomalie, « il pourrait simplement ne pas avoir été éliminé par cette même évolution car il ne présente aucun désavantage ».

clitoris

Un clitoris imprimé en 3D. Source : Moraya, Adobe Stock

Un clitoris reproductif ?

Au-delà d’être un organe dédié au plaisir, le clitoris pourrait être utile à des fins reproductives et pourrait même être essentiel pour les spermatozoïdesRoy Levin, un scientifique anglais a conclu que celui-ci pourrait être autant utile pour l’orgasme que pour la conception. Pour lui, il sert non seulement à transporter mais aussi à retenir la matière séminale. Les mécanismes en cause ? A l’approche de l’orgasme chez la femme, plusieurs zones s’activent dans le cerveau. Résultat : Le taux d’oxygène vaginal est amplifié et facilite la mobilité des petits nageurs, pour qu’ils accèdent plus rapidement à l’ovule.

Une étude scientifique qui le prouve

A l’apothéose du rapport sexuel, l’acidité du vagin diminue et facilite la rencontre qui mène à la formation d’un fœtus. Cette étude relayée par l’expert cité plus haut, prouve quels sont les phénomènes engendrés par cette extrémité de la vulve. Des utilités qui ne sont pas évoquées dans la presse grand public. Le chercheur a également noté un ballonnement qui retarde le transport du sperme afin qu’il soit activé par le vagin jusqu’à la fin de l’excitation sexuelle. Résultat : le liquide essentiel à la procréation sécrété par les hommes survit et favorise la reproduction.

Comment stimuler le clitoris ?

Pour une nuit de plaisir, il est important de savoir bien stimuler le clitoris. Pour cela, il faut être attentif aux démonstrations de plaisir de sa partenaire. Toucher, titiller, cunnilingus sont autant de préliminaires qui lui permettront de monter au septième ciel. Le clitoris peut également être stimulé de l’intérieur en touchant le point G, le Graal de la stimulation. Comme vous l’avez vu sur l’impression 3D, cet organe est plus grand que la partie visible et peut même atteindre 10 centimètres.

Contenus sponsorisés
Loading...