« N’embrassez pas les bébés » : une maman met en garde les autres parents contre la contamination des bébés par le virus respiratoire Syncytial

Le VRS, virus respiratoire syncytial, est un virus très contagieux, qui touche principalement les nourrissons et les jeunes enfants. Ce dernier peut être confondu avec un simple rhume, cependant, leur gravité n’est pas la même. Une maman qui a failli perdre son bébé met en garde les parents sur ce virus. Son histoire a été relayée par plusieurs médias dont le dailymail.

En effet, les mesures de prévention que la majorité des parents ont le réflexe de prendre ne sont pas suffisantes pour prévenir ce virus. Découvrez l’histoire de cette maman et la mise en garde qu’elle a partagée à travers un poste sur les réseaux sociaux.

Une infection virale courante chez l’adulte, dangereuse pour les bébés

Le virus respiratoire syncytial est un virus causant une infection virale chez l’adulte. Cependant cette infection s’avère dangereuse pour les personnes dont le système immunitaire n’est pas assez renforcé, notamment en ce qui concerne les personnes âgées ainsi que les nourrissons.

Ariana Digrigorio, originaire de keansburg, est la maman de quatre enfants. Cette dernière a failli perdre son fils le plus jeune, Antonio, à cause du VRS en février dernier. C’est ainsi qu’elle prit la décision de mettre en garde les parents contre le fait de laisser les autres approcher et embrasser leurs bébés durant la saison de la grippe. En effet, son fils Antonio, a failli succomber à ce virus l’hiver dernier et il s’est battu pendant plus de deux mois pour rester en vie.

famille dantonio

Quelques mois plus tard, Ariana a partagé une photo douloureuse de son fils sur Facebook, qui montrait ce dernier  branché à plusieurs appareils pour lutter contre le virus. En prévenant les parents des dangers potentiels des baisers donnés aux nourrissons. Elle expliqua que la plupart des pneumonies et bronchites chez les nourrissons étaient provoqués par cette même infection, le VRS.

antonio a lhospital

Tout avait commencé lorsque le personnel de la garderie avaient appelé la maman pour lui annoncer qu’Antonio paraissait malade. Elle s’était donc précipitée pour aller le chercher et l’emmener à l’hôpital. Dans un premier temps, le nourrisson a reçu le diagnostic de la grippe, et ses premiers tests de dépistage de VRS étaient négatifs. Cependant, les symptômes ont persisté plus de 3 semaines, ce qui n’est pas très courant pour une simple grippe. 2 mois plus tard, l’état du bébé ne s’était pas amélioré. À ce moment-là, Antonio fut hospitalisé, et le test VRS s’est avéré positif. Il a directement été admis dans les soins intensifs, et branché à un ventilateur respiratoire.

antonio
une maman met en garde les autres parents après qu’elle ait failli perdre son fils
Lorsqu’il a pu enfin respirer normalement, il a dû continuer ses soins jusqu’à la guérison complète.

En s’adressant à ABC news , Ariana a déclaré que le virus est très contagieux, et qu’avec un simple baiser sur le front, il pourrait contaminer les nourrissons.

L’avis des scientifiques au sujet de ce virus

Selon une étude réalisée par la société canadienne de pédiatrie, le virus respiratoire syncytial serait la principale cause d’infection des voies respiratoires inférieures des enfants.  Il s’avère aussi que dans les pays industrialisés, jusqu’à 3 % des nourrissons sont hospitalisés à cause de cette même infection. Dans cette même étude, il est suggéré d’interdire le contact des bébés avec les personnes infectées. Il est également mentionné que l’hygiène des mains des adultes réduirait la communication du VRS aux nourrissons.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close