Voici pourquoi il ne faut pas uriner avant de faire l’amour

Vous êtes en plein préliminaires, la température monte, et soudain vous décidez d’interrompre ce moment d’intimité pour aller vous vider votre vessie. Beaucoup de femmes préfèrent uriner avant de faire l’amour pour être plus à l’aise pendant l’acte, ou parce que ceci permet de prévenir les infections urinaires. Seulement, il a été prouvé que cette mauvaise habitude, peut avoir un effet inverse et représente un danger pour la santé. Explications !

Faire l’amour est bien plus qu’un moment de plaisir partagé, parce qu’il présente plusieurs bienfaits pour la santé. Les rapports sexuels aident à améliorer la circulation sanguine, ce qui se répercute positivement sur la santé cardiaque. Ils sont également considérés comme de puissants outils antistress. En effet, pendant l’acte, le corps libère des hormones comme l’endorphine (hormone du bonheur) et l’ocytocine (hormone de l’amour), lesquelles agissent contre le stress et possèdent une action relaxante.

Faire l’amour peut aussi s’avérer un bon allié minceur. Saviez-vous qu’un rapport sexuel peut aussi servir d’entrainement, parce qu’il est possible de perdre jusqu’à 200 calories en 30 minutes.

Enfin, avoir des rapports sexuels réguliers, aide à préserver sa jeunesse. Rappelons que faire l’amour, favorise la sécrétion de l’hormone de croissance, qui permet de prévenir les rides et préserver l’élasticité de la peau. Quand la personne atteint l’orgasme, les taux de DHEA, une hormone stéroïdienne, grimpent dans l’organisme. La DHEA est réputée pour ses propriétés antivieillissement, elle aide à protéger la peau et favorise la fabrication de collagène, garant de la souplesse du derme.

Autant de raisons pour faire l’amour régulièrement !
Toutefois, certains gestes et habitudes que l’on adopte pendant ou avant l’acte peuvent avoir un effet contraire et impacter notre santé. Parmi ces derniers, il y a le fait d’uriner avant de passer à l’acte.

Pourquoi il ne faut pas uriner avant de faire l’amour ?

Beaucoup de personnes, femmes surtout, ont l’habitude d’uriner avant l’acte sexuel. Certaines le font pour se sentir à l’aise pendant le rapport, alors que d’autres le font dans le but de prévenir les infections urinaires. Or, la science a prouvé le contraire.

En effet, selon le Dr. David Kauffman, un urologue américain, cette habitude provoquerait l’effet inverse. Uriner avant de faire l’amour, pourrait augmenter les risques d’infections urinaires, qui sont beaucoup plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes.

Le Dr. David Kauffman souligne que les bienfaits associés à la pause pipi avant l’acte sont non-avérés et conseillent d’ailleurs tous ses patients d’éviter cela.

Il explique, que pendant l’acte, les bactéries siégeant dans le vagin remontent vers l’urètre, pour atteindre la vessie, l’organe où naissent les infections urinaires.

En urinant, ces bactéries vont être éliminées, or quand on urine avant de faire l’amour, on n’aura certainement pas envie de faire pipi après ! Les bactéries restent piégées dans la vessie, où elles peuvent proliférer et causer des infections.

Il est donc recommandé de ne pas uriner avant les rapports sexuels, mais plutôt après. Beaucoup de médecins recommandent d’aller aux toilettes après l’acte, pour permettre l’évacuation des bactéries et le nettoyage de l’urètre. Il s’agit d’une action connue sous l’appellation de « chasse d’eau ».

Rappelons également que l’urine est la seule façon de se débarrasser des bactéries pour les femmes contrairement aux hommes qui éjaculent à travers l’urètre, ce qui permet de le nettoyer. Il est conseillé d’attendre quelques minutes, avant d’uriner. Un geste tellement simple, mais qui vous permet d’éviter les infections urinaires post-coïtales et de préserver votre santé sexuelle.

Ainsi s’abstenir de faire pipi juste avant l’acte est un geste à adopter pour se protéger, mais aussi pour avoir un meilleur orgasme. En effet, il semblerait qu’avoir une vessie pleine pendant un rapport sexuel permettrait d’atteindre de meilleurs orgasmes. Ceci peut être expliqué par la pression qu’exerce la vessie remplie, qui prend du volume, sur l’intérieur du vagin, chose qui augmente les sensations et donc le plaisir.

Lire aussi Ce que chaque type de liquide vaginal dit sur la santé d’une femme

Contenus sponsorisés