9 phrases “tue-l’amour” qu’il ne faut surtout pas dire à votre partenaire au lit

On entend souvent dire que le fait de communiquer par le regard et les gestes pendant les rapports intimes est preuve de complicité au sein d’un couple, ce qui est tout à fait vrai, mais cela ne signifie pas pour autant que les mots n’ont pas leur place dans ces moments très spéciaux. Au contraire, il y a des situations précises où les paroles sont primordiales et doivent être bien pesées afin d’avoir un effet positif sur le désir du partenaire, à défaut de quoi, vous risqueriez de vous trouver dans un sacré pétrin messieurs !

Parfois, à force de vouloir être spontané, on ne se rend pas compte qu’il y a des moments où il vaut mieux se taire ou encore mieux, dire quelque chose de positif à sa compagne, et c’est d’autant plus vrai lorsqu’on parle de ces moments privilégiés où les amoureux laissent s’exprimer tous leurs sentiments, désirs et fantasmes. Une seule parole mal placée suffirait à tout gâcher, car s’il y a bien une chose que beaucoup d’hommes ignorent, c’est que le désir d’une femme s’entretient et que des fois, il suffit d’un seul élément désagréable communément appelé « tue-l’amour » pour qu’elle perde tout l’appétit sexuel qu’elle avait quelques secondes plus tôt.

Des exemples vivants de « tue-l’amour »

Nous avons alors recueilli pour vous, quelques perles de témoignages publiés sur les réseaux sociaux par des femmes dont les partenaires, croyant bien faire, ont été quelque peu « maladroits » dans leur manière de parler que cela soit avant, pendant ou après avoir fait l’amour.
– « ça serait comme si je le faisais avec ma cousine ! » (Le contexte est le suivant : deux amis proches dormant côte à côte – la réponse à la tentative d’approche était un non)

– « Ta mère a raison, tu as quand même pris un peu de poids. »

– « Tu veux déballer le cadeau ou devrais-je le faire moi-même ? »

– Oh mon Dieu ! Ta peau est tellement douce… On dirait un nouveau-né ! »

– « Qu’est-ce qui se passerait si jamais je mourais de suite ? Tu continuerais tout de même jusqu’au bout ? »

– « Un soir, il me sort : Tu as déjà couché avec combien d’hommes pendant que nous étions en train de faire l’amour ? »

– « Tu es sur le point de jouir ? il le répétait sans arrêt »
– « je suis Batman ! »
– « Le smoothy est bientôt prêt ! »

Ce qui est à retenir

Il serait peut-être temps, messieurs, d’apprendre des erreurs des autres, et arrêter de donner à votre engin des surnoms à coucher dehors et surtout arrêtez de mêler vos anciennes relations ou celles de votre partenaire à ce que vous êtes en train de faire, là c’est non, non et encore NON !
Pas la peine de rappeler non plus qu’il est tout à fait utopique de croire que le fait demander à votre conjoint si elle va jouir ou non accélérera le processus d’excitation.

Et afin de ne pas rester sur une note négative et de vous donner quand même quelques tuyaux utiles pour votre vie sexuelle présente ou future, sachez qu’il ne faut surtout pas hésiter à faire des compliments à sa dulcinée et à clairement lui montrer que ces moments partagés avec elle sont spéciaux, tout comme elle l’est pour vous. Il n’y a pas de mal dans le fait d’émettre des commentaires, l’important c’est qu’ils soient directement destinés à la personne et qu’ils soient intelligemment formulés et sortis au bon moment !

Comme vous pouvez finalement le voir, l’affaire est tout sauf compliquée, comme il suffit seulement de quelques mots pour la refroidir, il en faut seulement quelques-uns aussi pour l’exciter et lui prouver une fois de plus que vous méritez tout ce qu’elle peut vous offrir !

Lire aussi Comment caresser le clitoris pour atteindre l’orgasme ?

Contenus sponsorisés