Mon vagin sent-il bon ? 5 odeurs vaginales communes enfin expliquées


5 odeurs vaginales communes enfin expliquées

Dans leur quête continue de la propreté et de la fraîcheur, les femmes usent et abusent de produits nettoyants, de déodorisants et de parfums. Cependant, il arrive parfois que certaines odeurs qui se dégagent de quelques parties de leurs corps soient difficiles à contrôler ou à éliminer, comme celles venant du vagin.

En effet, cette partie discrète et mystérieuse de l’anatomie féminine subit beaucoup de changements, ce qui contribue aux changements de l’intensité et du type d’odeur qu’elle peut produire. Pour vous aider à mieux les décoder, voici donc l’explication des 5 odeurs vaginales les plus communes.

Avant tout, il faut savoir que le vagin a une odeur naturelle bien particulière, qui témoigne de sa bonne santé et de l’équilibre de sa flore. D’une intensité variant naturellement d’une femme à une autre, cette odeur ne doit en aucun cas être masquée, car elle pourrait vous aider à détecter d’éventuels changements ou troubles apparaissant au niveau de cette zone fragile de votre corps. D’ailleurs, malgré tout ce que les publicités et les sociétés de produits d’hygiène intime nous disent, il est conseillé de ne pas trop laver le vagin en essayant de le désodoriser, car cela ne pourra que perturber son pH et augmenter ses risques d’infection et d’irritation.
Surtout, n’oubliez pas que certains facteurs tels que l’alimentation, le cycle menstruel et les relations sexuelles avec éjaculation influencent également l’odeur vaginale.
Pour mieux comprendre ce qui se passe au niveau de cette zone intime, et savoir reconnaître si l’odeur que vous y sentez est saine ou pas, voici l’explication des 5 odeurs vaginales les plus communes.

Que révèle l’odeur de mon vagin ?

  1. Une odeur métallique :

Une odeur qui se dégage de votre vagin après vos règles ou après un rapport sexuel avec une éjaculation interne, est un phénomène tout à fait normal. Elle est tout simplement due à un changement du pH à l’intérieur du vagin, et disparaît généralement rapidement. Cependant, si elle persiste ou si elle s’accompagne d’autres symptômes, demandez l’avis de votre médecin.

  1. Une odeur de poisson

Forte et assez gênante, cette odeur est le signe que vous souffrez d’une vaginose, une infection bactérienne causée par un déséquilibre de la flore naturellement présente à l’intérieur du vagin ; comme elle peut être le signe d’une trichomonase, une infection sexuellement transmissible.  Généralement, cette mauvaise odeur s’accompagne de pertes blanches ou grisâtres, et disparaît après le traitement des infections par des antibiotiques. Il est donc important de consulter son gynécologue, dès son apparition.

  1. Une odeur musquée

Pas mauvaise mais forte et incommodante, cette odeur de musc est habituellement causée par une transpiration excessive. Donc, si vous portez souvent des vêtements trop serrés ou des sous-vêtements en matières synthétiques qui étouffent la peau et favorisent donc la sudation, il est temps pour vous de changer d’habitudes vestimentaires. Choisissez des vêtements plus amples qui laissent la peau respirer et préférez des sous-vêtements en coton qui absorbent la transpiration.

  1. Une odeur de levure

Même si elle n’est pas très fréquente et est moins intense que les précédentes, cette odeur de levure est généralement l’un des symptômes révélateurs d’une infection fongique. Elle est souvent accompagnée de pertes blanchâtres épaisses et de démangeaisons intenses. Il est donc recommandé de consulter dès que ces symptômes font leur apparition.

  1. Une odeur de pourri

Si votre vagin sent une odeur de pourri, ne tardez pas une seconde à rendre visite à votre médecin, car elle peut être le signe qu’un tampon, datant de vos dernières règles, a été oublié au fond de votre organe. Un oubli qui a lieu bien plus souvent qu’on ne pourrait le croire.