Mon bébé est mort pendant qu’on dormait ensemble – des inconnus m’ont traitée de tueuse et m’ont violenté dans la rue

Il y’a près d’une cinquantaine d’années déjà, les parents étaient convaincus que dormir dans le même lit que leur bébé avait de nombreux avantages. Cette pratique était perçue comme un moyen d’octroyer un sentiment de sécurité chez l’enfant et de favoriser le lien d’attachement avec eux. Plus tard, les spécialistes ont pointé du doigt cette pratique qu’on appelle communément le cododo, en mettant l’accent sur ses potentiels dangers. Dans un témoignage déchirant relayé par The Sun, une mère s’est faite traitée de “tueuse” après avoir enduré la mort subite de son bébé pendant son sommeil. 

Certaines épreuves de la vie peuvent donner lieu à un chagrin inconsolable. Perdre son enfant fait partie de ces expériences douloureuses pour des parents. Ces derniers, avec tout leur amour et leur dévotion, sont loin d’être parfaits. Ils tentent de s’occuper au mieux de leur progéniture mais ne sont pas à l’abri de certaines erreurs aux proportions insoupçonnées. Shannon, une maman âgée de 20 ans, a vécu un traumatisme conséquent lorsqu’elle a perdu sa petite fille.

Le cododo a coûté la vie à son bébé

En juillet 2018, Shannon a été soumise à une douleur associée à une culpabilité atroce. La femme a fait face à la mort subite de sa fille, Lyla-Rae, âgée de huit mois.

shannon

thesun

En plus du chagrin intense qu’elle vivait, elle a dû supporter les accusations cruelles des inconnus dans la rue. Ces derniers l’ont traitée de “tueuse” et lui ont jeté du café sur la figure alors qu’elle essayait de surmonter ce deuil déchirant. Victime d’une souffrance épouvantable, elle a tenu à adresser un message à toutes les mères : “Ne jamais, jamais, avoir votre bébé dans votre lit. Quelle que soit l’heure, peu importe à quel point vous êtes fatiguées, remettez votre bébé dans son berceau.”

shannon1

thesun

Pour elle, cette expérience doit servir d’exemple à d’autres femmes afin qu’elles ne reproduisent pas la même erreur. “Si nous pouvons empêcher d’autres parents de traverser le chagrin que nous avons connu, la mort de Lyla-Rae n’aura pas été vaine”, a affirmé la femme pleine de courage.

Mère à 17 ans, elle rencontre l’amour

L’histoire de Shannon est assez particulière puisqu’elle n’avait pas planifié de tomber enceinte. À 17 ans, la jeune fille habitait chez sa mère, Emma Ayres, âgée de 37 ans.

lylarae

thesun

Ce n’est que lorsque son ventre a commencé à changer que Shannon a réalisé qu’elle était bel et bien sur le point d’accueillir un enfant.

shannon2

thesun

Sa mère a accepté de l’aider à planifier l’accouchement et à élever la petite Lyla-Rae. À sept mois de grossesse, Shannon ne pensait pas du tout à rencontrer un homme dans sa vie.

shannon3

thesun

Mais en discutant en ligne avec un homme âgé de 23 ans, la femme lui a confié qu’elle était enceinte et une relation d’amitié s’est créé. Plus tard, l’homme lui a fait la surprise de venir la voir, et très rapidement, les deux tourtereaux sont tombés amoureux. Ils ont décidé d’emménager ensemble et d’élever la petite Lyla-Rae.

lylarae1

thesun

Un décès brutal

Ben et Shannon ont relevé le défi de devenir parents et d’offrir le meilleur à la petite Lyla-Rae. Ils se sont soutenus et épaulés pour traverser les épreuves difficiles des premiers mois de vie du bébé. “J’étais épuisée, mais Ben était le papa parfait qui aidait à faire la cuisine et qui changeait les couches”, révèle Shannon.

lylarae2

thesun

Un jour, la mère était fatiguée et s’est endormie avec son bébé sur son lit jusqu’à ce que Ben la réveille en panique. “Lyla ne respirait pas. Elle était au-dessus de la couette entre nous. Sa peau était pâle et ses lèvres étaient bleues”, décrit Shannon. Noyée dans sa culpabilité, la femme a reçu moult critiques. Elle souffrait profondément et faisait constamment des crises de panique. Malgré sa douleur, la femme a tenu à partager son expérience pour permettre à d’autres mères de ne pas faire la même erreur.

Dormir avec son bébé : oui, mais !

Le cododo consiste à faire dormir son enfant dans la même pièce ou dans le même lit que les parents. Selon Suzanne Didierjean-Jouveau, auteure de “Cododo: pourquoi comment”, cette pratique “facilite l’allaitement et rend les premières nuits moins difficiles”.

Elle permet aussi de rapprocher l’enfant des parents. Seulement, les experts précisent que si le partage de la chambre peut être avantageux, le partage du lit est déconseillé. “Il y’a des risques d’étouffement dans l’oreiller, beaucoup trop grand pour le bébé, de retournement et d’enroulement dans la couette”, précise le pédiatre Anne Piollet. Pour profiter du cododo sans prendre de risque, les parents peuvent tout simplement placer le berceau du bébé dans leur chambre et prendre les précautions nécessaires pour lui garantir un sommeil en toute sécurité.

Lire aussi Après 16 ans et 18 fausses couches, cette maman de 48 ans accueille son  » bébé miracle « .

Contenus sponsorisés