Michael J. Fox perd le combat contre la maladie de Parkinson et cela brise le coeur

La maladie de Parkinson consiste en une dégénérescence des neurones cérébraux, entraînant un défaut de contrôle des muscles et des mouvements. L’acteur Michael J. Fox, célèbre pour son rôle dans Retour vers le futur, souffre de la maladie de Parkinson qu’il tente depuis de nombreuses années de vaincre et de mieux comprendre.

Le combat de Michael J. Fox

Michael J. Fox n’avait que 29 ans lorsqu’il a développé la maladie de Parkinson, ce qui est extrêmement rare pour une personne aussi jeune.

A présent âgé de 57 ans, Michael J. Fox a créé une fondation qui a déjà financé pour plus de 650 millions de dollars de recherches sur la maladie et ne laisse pas cette dernière entraver son travail d’acteur, ni son attitude positive face à la vie. Un de ses proches a déclaré que malgré la détérioration progressive et déchirante de son état qui l’avait amené à accepter le fait qu’il perdait le combat contre la maladie, il voyait chaque jour comme un cadeau.

Les causes de la maladie

Voici quelques facteurs participant à l’apparition de la maladie :

— accumulation de métaux lourds comme le mercure dans le corps et en particulier dans le cerveau
— déficit métabolique ou énergétique
exposition aux pesticides
— accumulation de radicaux libres

Traiter la maladie de Parkinson en deux points

Il est accablant de constater le grand nombre de personnes convaincues qu’il est impossible de guérir de la maladie de Parkinson. Pourtant, des personnes comme Howard Shifke sont des exemples vivants de rétablissement.

Ce dernier, qui a en effet retrouvé le contrôle de ses membres et déclare : « La médecine allopathique essaie de guérir la maladie de Parkinson depuis 200 ans avec des pilules et n’a pas guéri une seule personne, alors pourquoi devrais-je adopter une telle approche ? » C’est donc par ses propres moyens qu’il a entrepris de réformer son mode de vie et qu’il a guéri naturellement.

Voici quelques pistes à la portée de tous pour vous soigner, voire guérir de la maladie de Parkinson :

1. Avoir la foi

L’influence de l’esprit et du mental sur notre corps est certainement plus importante qu’on l’imagine, en témoigne le bien connu « effet placebo » que nul médecin chercheur ne se permettrait d’omettre au cours de recherches scientifiques sur les effets curatifs de certains traitements.

Avoir la certitude et l’intime conviction que nous allons guérir est un premier pas vers le rétablissement.

2. Soigner son corps

— Une bonne alimentation

L’alimentation est la clé d’un bon rétablissement, et tout changement alimentaire affecte le système nerveux et le cerveau. Pour le Dr. Robert Morse, naturopathe de renom, « si vous souffrez d’un cancer, d’une lésion de la moelle épinière, de la sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson ou de toute autre maladie chronique ou dégénérative, consommez une alimentation crue et composée à 100% de fruits et de légumes vivants. »

— Les médecines alternatives

Les médecines douces alternatives qui visent à rétablir la circulation harmonieuse de l’énergie à travers le corps, telles que le qigong (une gymnastique traditionnelle chinoise basée sur la maitrise de la respiration et du souffle) et la réflexologie (massage de points précis des pieds ou des mains) peuvent s’avérer d’une étonnante efficacité lorsqu’elles sont pratiquées avec assiduité.

— La prière et la méditation

— Le jeûne

Depuis des millénaires, le jeûne est connu et largement employé pour prévenir, soigner les maladies du corps et améliorer la santé. Un jeûne peut durer de quelques jours à quelques semaines, et plus la maladie est grave, plus le jeûne pour la soigner sera long. Un proverbe allemand qui en évoque l’efficacité s’énonce comme suit : « Une maladie qui ne peut être soignée par le jeûne ne peut être soignée par rien d’autre. ».

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close