Michael J. Fox, le célèbre acteur de « retour vers le futur » vit l’enfer actuellement à cause de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative la plus répandue dans le monde, juste après la maladie d'Alzheimer. Touchant environ 150 000 personnes en France, elle se caractérise par la destruction des neurones dopaminergiques. Michael J.Fox, célèbre acteur à succès qui a interprété Marty McFly dans l’incontournable "Retour vers le futur”, souffre actuellement de cette pathologie. Comme le révèle le Huffington Post, l’homme a dû mettre fin à sa carrière pour se consacrer à sa santé. 

L’acteur iconique qui a joué dans de nombreux films dont “Mars Attacks”, “Fantômes contre fantômes” ou encore “Spin City” devra désormais se retirer du monde du cinéma. Diagnostiqué de la maladie de Parkinson en 1991, il n’a cessé de se battre pour poursuivre sa carrière tout en prenant en charge sa maladie. Mais aujourd’hui, le temps est venu pour lui d’abandonner son métier pour se focaliser sur son état de santé, comme l’indique le Huffington Post.

michaeljfox

Michael J. Fox dans une interview avec abc News. Source : Shared

Une retraite bien méritée

Dans son nouveau livre No Time Like the Future : un optimiste considère la mortalité, Michael J. Fox annonce mettre fin à sa carrière en raison de la dégradation de son état de santé.

michaeljfox1

Michael J. Fox aux côtés de son épouse Tracy. Source : Los Angeles Times

“Il y a un temps pour tout, et le temps que je consacre à une journée de travail de douze heures et à mémoriser sept pages de dialogue, est mieux derrière moi”, révèle l’acteur de renom. À 29 ans, l’homme a été diagnostiqué de la maladie de Parkinson, une pathologie neurodégénérative qui évolue lentement et s’attaque aux cellules dopaminergiques du cerveau. Depuis, l’acteur a investi dans la recherche contre la maladie en créant la Michael J. Fox Foundation for Parkinson’s Research, tout en poursuivant sa carrière professionnelle. Mais malgré son optimisme, il semble avoir perdu le combat contre la maladie de Parkinson. En 2018, il a fait face à la perte de son beau-père, avant d’apprendre qu’il souffrait d’une tumeur à la colonne vertébrale.

michaeljfox2

Michael J. Fox dans « Retour vers le futur ». Source : Parade

Après avoir réussi à retirer la tumeur, Michael J. Fox était contraint de se déplacer en fauteuil roulant, une expérience qu’il a vécue avec beaucoup de difficultés, comme il l’explique sur un extrait de son livre publié dans l’Irish Times. Dans son fauteuil roulant, l’acteur se sentait dépendant du “pousseur” qui déterminait la direction de l’appareil et la vitesse à laquelle l’acteur se déplaçait. “Généralement, la personne aux commandes est un étranger, un employé d’un aéroport ou d’un hôtel”, précise-t-il avant d’ajouter “souvent en fauteuil roulant, je suis un bagage” et de déplorer “personne n’écoute les bagages”. L’homme avait l’impression d’être un fardeau pour la société, mais continuait à se battre pour retrouver sa capacité à marcher.

michaeljfox3

Il décide de se concentrer sur la prise en charge de sa maladie. Source : CNews

Après un combat de longue haleine, Michael J. Fox a pu se déplacer de manière indépendante et s’est empressé de dire aux travailleurs de soutien de le laisser se débrouiller seul. Malheureusement, il a fini par glisser sur le sol de sa cuisine et par se blesser, ne pouvant bouger son bras pour accéder à son téléphone pour demander de l’aide. C’est là qu’il a commencé à se demander si son optimisme lui avait fait défaut. “Les gens ont bien pire que cela à gérer, et j’ai un bras cassé, un mal de dos et la maladie de Parkinson et je gémis, couine et me plains. Alors quel bien m’a fait l’optimisme ?”, s’est-il interrogé.

Quels sont les symptômes de la maladie de Parkinson ?

Selon le Pr Luc Defebvre, neurologue au CHRU de Lille cité par Le Figaro, la maladie de Parkinson engendre divers symptômes cliniques qu’on peut classer en deux grandes catégories :

  • Les signes moteurs

Ces symptômes sont les plus connus du grand public et comprennent le tremblement au repos, la lenteur du mouvement et la raideur. En effet, la perte de dopamine provoque une perte des mouvements automatiques et une hypertonie.

  • Les signes non moteurs

Ces symptômes font l’objet de nombreuses recherches scientifiques et sont causés par l’impact de la maladie sur les structures cérébrales non dopaminergiques. Ainsi, les patients atteints de la maladie de Parkinson peuvent avoir des problèmes de sommeil, une hypersalivation, une somnolence et une fatigue excessive, des maux divers, une constipation, des envies urgentes d’uriner, des troubles cognitifs ou encore des hallucinations. Selon le Pr Marie Vidailhet, neurologue à la Pitié-Salpêtrière “une perte d’odorat, la constipation, la fatigue, la lenteur du pas, les troubles de l’humeur sont les principaux signes très précoces qui peuvent annoncer la maladie de Parkinson”. Néanmoins, elle précise que c’est l’ensemble de ces signes qui peut permettre de prédire la maladie, et non un des symptômes pris de façon isolée.

En sus, même si certains médecins ont réussi à faire disparaître les tremblements chez les malades de Parkinson, il n’existe pour l’heure aucun traitement efficace contre la maladie.

Lire aussi Botox à la Maïzena : pour rajeunir et addoucir la peau

Contenus sponsorisés