x

Michael Buble arrête la chanson pour aider son fils à combattre le cancer

Alors que la sortie prochaine de son nouvel album « Love » avait été annoncée, Michael Buble prend sa retraite. Le chanteur de « Feeling Good » a annoncé sa retraite dans sa dernière interview donnée au Daily Mail's Weekend Magazine le 13 octobre dernier. La raison est tout à fait réfléchie.

« C’est ma dernière interview », a déclaré Michael Buble au magazine. « Je prends ma retraite. J’ai réalisé le disque parfait et je peux maintenant partir au sommet. ». Mais, il existe une raison bien plus profonde. En effet, la vedette canadienne, qui a remporté quatre Grammy Awards au cours des 20 ans de sa carrière musicale, laisse tout cela derrière lui pour la bonne cause : sa famille. Pourtant le chanteur est revenu sur ces propos quelques jours plus tard, signe que cette période difficile est déstabilisante pour le chanteur et sa famille. 

Le combat de son fils

Michael et son épouse Luisana Lopilato ont eu deux fils Noah, 5 ans et Elias, 2 ans, ainsi que la petite dernière nommée Vida, 11 semaines. À 43 ans, il a changé sa vision de la vie lorsque Noah, son aîné, a été diagnostiqué d’un cancer de l’estomac alors qu’il était âgé de 3 ans. Michael a alors mis en parenthèse sa carrière pour prendre soin de lui. Le petit Noah avait subi de nombreux traitements de l’hépatoblastome et, fort heureusement, il est maintenant en rémission.

« Cela a été une période si difficile. Cela me fait mal, et parler de Noah me fait mal, car ce n’est pas mon histoire à raconter, c’est la sienne. Mais tout mon être a changé », a-t-il déclaré. « Ma perception de la vie. Je ne sais pas même pas si je peux ne pas pleurer. Et, je n’ai jamais perdu le contrôle en public. »

Michael admet qu’il a commencé à être trop pris par son métier, s’inquiétant notamment de la vente de billets et de l’avis des critiques. Cependant son expérience avec Noah a complètement modifié son ordre des priorités.

« Il y a deux ans, le diagnostic m’a fait comprendre à quel point j’avais été stupide de m’inquiéter de ces choses sans importance », a-t-il poursuivi. « J’étais contrôlé par mon égo et il avait causé cette distance avec ma famille. J’ai décidé de ne plus jamais lire mon nom sur papier, de lire une critique, et depuis je ne l’ai jamais fait. J’ai décidé de ne plus jamais utiliser les médias sociaux et je ne l’ai plus refait. »

Sa foi en l’humanité

Michael Buble a déclaré que son retour d’une « période terrible » l’avait aidé à mettre de côté ses incertitudes pour retrouver sa voix originelle. « Maintenant, je chante juste la musique que j’aime. Peut-être que quand tu lâches, c’est à ce moment que ça te revient. Comme un amour. »

Après que Noah soit entré en rémission en 2017, Michael voulait sortir un dernier album pour exprimer sa gratitude à ses fans qui l’ont soutenu pendant la maladie de son fils puis prendre sa retraite. « Cela m’a donné foi en l’humanité. J’aime la musique et ressentir. Je souhaite continuer l’héritage de mes idoles. Dans un monde troublé, je regarde les turbulences politiques en Amérique, l’Europe qui se défait et je pense qu’il n’y a pas de meilleur moment pour la musique. »

Michael va sûrement nous manquer, mais difficile de lui en vouloir compte tenu des épreuves traversées par sa famille.

Le cancer pédiatrique

Alors que le sujet occupe les débats actuellement suite à la réaction d’une Laurence Boccolini indignée par le rejet d’un amendement qui renforçait le financement de la recherche sur les cancers pédiatriques. En Europe, les cancers chez l’enfant apparaissent dans la moitié des cas avant l’âge de 5 ans. Parmi les plus répandus se trouvent la leucémie, les tumeurs cérébrales et les lymphomes. Chaque année, ce sont 2 500 enfants de moins de 15 ans qui sont touchés en France par un cancer pédiatrique. Les causes sont rarement identifiées et en fonction du type de cancer, le taux de mortalité peut passer de moins de 1% à 40% pour les tumeurs cérébrales. La recherche soutenue par les associations ou évènements diminue ce taux de mortalité mais cela reste malgré tout insuffisant.

Contenus sponsorisés
Loading...