« Mes beaux-parents ont essayé de m’apprendre comment avoir des relations sexuelles avec leur fils, mais ce n’est pas la raison pour laquelle je l’ai quitté »

Les mariages arrangés existent encore dans certains pays. Cette femme partage un témoignage poignant. Elle devient le souffre-douleur de ses beaux-parents qui l’humilient en public. Ils essayent même de lui apprendre comment avoir des relations sexuelles avec leur fils.

L’histoire de cette femme a été partagée sur une plateforme qui recueille  des témoignages. Bien que la véracité de ce récit ne puisse pas être vérifiée, il raconte un quotidien cauchemardesque de la jeune femme qui a subi humiliations et autres affronts. Son mari s’est ouvertement plaint à ses parents de leur vie sexuelle, ces derniers n’ont pas hésité à s’immiscer dans leur vie privée.

Un mariage de courte durée

Devant l’autel, la tradition veut que les mariés se promettent amour et fidélité jusqu’à ce que la mort les sépare. Cette promesse n’a été tenue que 15 mois avant que le divorce ne soit prononcé. Ce mariage a entre-temps été cauchemardesque pour cette jeune femme originaire de Delhi en Inde. Tout commence lorsque son union avec un homme qu’elle connaît à peine est arrangée. Une fois les festivités terminées, elle décrit un quotidien morose et une belle-famille impossible à vivre.

Sa vie sexuelle était le sujet de discussion favori de ses beaux-parents

La jeune femme raconte d’abord que leur mariage n’a pas été consommé. Elle avoue qu’elle n’en ressentait pas le besoin et qu’elle pensait que son mari non plus. Elle est donc totalement choquée lorsque son mari l’accuse devant sa belle-famille de refuser ses avances ; elle se sent alors totalement humiliée. Toutefois son malheur ne s’arrêtera pas là.

Un mari cruel et incompétent

Malgré son humiliation, la femme raconte qu’elle a tout de même essayé de sauver son mariage, elle explique qu’elle ne voulait pas attrister ses parents. Il n’est pas rare que des jeunes femmes qui ont été forcées par leurs parents à se marier finissent par leur pardonner comme ce fût le cas pour cette autre jeune fille. C’est donc pour cette raison qu’elle a laissé son mari faire ce que bon lui semblait au lit. Ce dernier était très maladroit et elle ne se sentait en aucun cas à l’aise lors de leurs relations sexuelles. Celui-ci a donc continué à se plaindre à ses parents qui ont alors commencé à donner des conseils à leur belle-fille : Le beau-père lui aurait même conseillé une position sexuelle.

Alors qu’elle subît ce qui s’apparente plus à des agressions sexuelles que des ébats passionnés, la femme raconte que son quotidien n’était guère plus joyeux. Elle décrit comment tous les membres de sa belle-famille se disputent tout le temps. Son beau-père quitte même la demeure familiale et ne revient que plusieurs jours après. Sa belle-mère lui explique alors que celui-ci s’occupe en réalité d’une deuxième famille d’où ses absences répétées. Lorsqu’elle partage cette information avec son mari, celui-ci la traite de menteuse. Elle n’est pas la seule à subir le courroux de sa belle-famille. Après avoir accouché, cette femme a été battue à coup de bâtons par la sienne.

Un divorce salvateur

Une vie complètement chaotique, pourtant, elle a essayé jusqu’au bout de sauver une relation qui était d’avance vouée à l’échec. Au bout de 15 mois de calvaire, c’est finalement son mari qui va demander le divorce. Elle raconte alors comment sa séparation a été une réelle libération pour elle. Elle a regagné confiance en elle et a même obtenu un emploi qui lui plaît. À ce stade de sa vie et à 27 ans, elle ne compte pas se marier de sitôt.

Comment se libérer d’une relation toxique

Bien que les circonstances de ce récit soient quelque peu exceptionnelles, il est l’exemple parfait d’une relation toxique et nuisible. Pourtant, il arrive que des femmes tolèrent les pires violences au quotidien parce qu’elles sont attachées d’une façon ou d’une autre à leur compagnon. Il est important de faire comprendre à ces femmes qui sont généralement jeunes que ce qu’elles subissent est tout à fait anormal et inacceptable. C’est d’ailleurs pour cette raison que le violento mètre a été créé afin de permettre aux femmes de se rendre compte de leur propre calvaire et d’y mettre fin.

Lire aussi Pouvez-vous résoudre ce test ?

Contenus sponsorisés