Une mère trouve son bébé bleu et glacé dans son berceau, maintenant elle avertit tous les parents contre ces tueurs apparemment inoffensifs

Avoir un bébé est une grande responsabilité, cela implique des efforts et beaucoup d’attention des parents. Ces petits êtres fragiles qui viennent illuminer notre vie ont besoin de beaucoup d’amour, de délicatesse et de prudence pour les protéger de toute menace extérieure. Cependant, certains parents non avertis peuvent faire des erreurs et exposer leurs bébés à des dangers insoupçonnés comme cette mère qui ne pensait pas faire une grande erreur en mettant son fils dans son berceau.

Un berceau ordinaire peut devenir une cause de tragédie, comme l’a douloureusement apprise une mère de Washington.

Le pire genre de tragédie

Le fils de Jordan DeRosier est juste âgé de 7 mois quand elle l’a mis au lit dans son berceau. Elle l’a couché sur le dos avec une couverture faite par son arrière-arrière-grand-mère et une autre couverture grise qu’il a eu depuis sa naissance.

Le lendemain matin, elle le trouve bleu et glacé. La cause est évidente : une de ses couvertures enveloppait sa tête et son visage.
Jordan et son mari ont appelé le 911 et ont essayé de le réanimer avec la RCR (Réanimation Cardiorespiratoire), mais les intervenants d’urgence sont arrivés et ont su qu’il n’y avait aucune chance de le réanimer.

« Notre bébé est décédé, c’étaient les derniers moments où nous le tenons dans nos bras. », a déclaré Jordan DeRosier. Elle espère que d’autres parents liront son histoire et sauveront leurs propres enfants du même sort.

« C’est vraiment la seule chose qui nous réconforte maintenant, nous avons reçu des milliers de messages de parents disant qu’après avoir lu notre histoire, ils ont enlevé les couvertures des berceaux de leurs bébés. », a-t-elle dit.

Des instruments de mort inattendus

L’histoire des DeRosier est incontestablement tragique, et malheureusement, des histoires similaires se produisent tout le temps.
Emily Silver, une infirmière praticienne, a déclaré qu’elle était passionnée par la diffusion des pratiques de sommeil sécuritaires pour nourrissons parce que, dans son enfance, elle a perdu sa sœur à cause du « syndrome de mort subite du nourrisson ».

Pour garder la zone du berceau et du couffin sécurisée, Emily apprend aux parents que le matelas doit être ferme avec un drap-housse seulement. Il ne devrait pas y avoir de tour de lit, de couvertures ou d’animaux en peluche dans le berceau, ce qui pourrait augmenter le risque du syndrome de mort subite du nourrisson ou d’étouffement.

Il semble naturel de coucher un bébé avec une couverture, un jouet ou un animal en peluche. Mais des objets apparemment inoffensifs comme ceux-ci peuvent facilement devenir des objets étranglants et étouffants.

Selon Tyler Killette, qui travaille pour une campagne de sensibilisation intitulée « Prévenir les morts inutiles », la façon la plus sûre pour les bébés de dormir est de rester seuls sur le dos dans un berceau, ce qui minimise le risque d’étouffement du nourrisson, surtout s’ils n’ont pas encore développé de contrôle du muscle du cou.

Le Co-Sommeil

Caitlin Hoff, une enquêtrice en santé de Consumer Safety, recommande toujours aux parents de ne jamais partager le lit avec leur bébé.
Elle explique que, bien qu’il soit recommandé de garder le berceau de votre bébé dans votre chambre avec vous, dormir dans le même lit que votre bébé ou faire la sieste avec votre bébé sur un canapé ou une chaise sont des actions extrêmement dangereuses. Un parent endormi peut facilement étouffer le bébé par accident simplement en mettant sa main sur son visage ou en jetant la couverture sur lui.

Elle suggère également aux mères d’éviter d’allaiter lorsqu’elles sont très fatiguées, car elles risquent de s’endormir tout en tenant leur bébé. En règle générale, il faut toujours ramener votre bébé endormi dans son berceau.

En étant plus conscients des pratiques de sommeil sécuritaire pour les bébés, les parents peuvent mieux protéger leurs enfants de la tragédie qui pourrait provenir d’une chose aussi inoffensive qu’une couverture.

L’histoire de cette malheureuse maman sera certainement un avertissement et un moyen de sensibilisation pour tous les parents contre les causes du syndrome de la mort subite du nourrisson. Si vous êtes de tout cœur avec cette maman, partagez ce témoignage afin que de plus en plus de parents soient avertis !

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close